Accueil / Evénements / CES 2018 / CES 2018 VR et AR – Toutes les nouveautés pour la réalité virtuelle et augmentée

CES 2018 VR et AR – Toutes les nouveautés pour la réalité virtuelle et augmentée

ces 2018 vr ar nouveautés réalité virtuelle augmentée

Le CES 2018 s’achève ce vendredi 12 janvier 2018. Tout au long de la semaine, de nombreuses innovations matérielles et logicielles ont été présentées pour la réalité virtuelle et augmentée, ainsi que des projets ambitieux très prometteurs pour le futur. Au terme de ces cinq jours très riches en actualité, l’heure est venue de faire le bilan. Découvrez notre résumé des annonces VR et AR du CES 2018.

Les dernières semaines de 2017 ont été particulièrement calmes en termes d’actualité pour la réalité virtuelle et augmentée. Pour cause, les leaders de l’industrie et les jeunes startups gardaient leurs dernières inventions sous le coude pour nous en mettre plein la vue au CES 2018 de Las Vegas. De fait, de nombreuses nouveautés ont été présentées lors du salon de l’électronique. Voici le résumé des annonces du CES 2018 côté VR et AR.

CES 2018 VR : les annonces et nouveautés pour la réalité virtuelle

La réalité virtuelle était l’une des technologies les plus en vogue sur le salon de Las Vegas. De nombreux casques novateurs ont été présentés, ainsi que des caméras et autres accessoires. Plusieurs innovations logicielles étaient aussi au rendez-vous.

CES 2018 VR : les casques de réalité virtuelle et autres accessoires

htc vive pro ces 2018

À l’issue de ce CES, le verdict est sans appel : 2018 sera l’année où la réalité virtuelle s’affranchit des câbles. L’annonce la plus marquante du salon est bien évidemment celle du HTC Vive Pro, le nouveau casque VR de HTC. Cet appareil se distingue du premier Vive par une définition d’écran en hausse de 78%, à raison de 2880×1600 (3K), par la présence d’un casque audio intégré, mais aussi et surtout par l’absence de câbles.

Grâce à la technologie WiGig d’Intel, le Vive Pro pourra être utilisé sans fil et communiquera avec l’ordinateur de l’utilisateur via la bande des 60GHz. Précisons que l’adaptateur Vive Wireless sera également compatible avec le HTC Vive premier du nom. Cet adaptateur sera disponible dans le monde entier au troisième trimestre 2018.

Toujours en ce qui concerne les casques VR, on retiendra aussi l’annonce du Xiaomi Mi VR Standalone. Ce casque réservé à la Chine, conçu en partenariat avec Oculus, sera en tous points similaire au casque autonome tout-en-un Oculus Go. La seule différence est qu’il sera estampillé par Xiaomi, et proposera les applications du Mi Store de la firme chinoise au lieu de celles de l’Oculus Store. C’est d’ailleurs Xiaomi qui se chargera de fabriquer l’Oculus Go.

De leur côté, Google et Lenovo ont dévoilé le Lenovo Mirage Solo, premier casque autonome fonctionnant sous la plateforme Daydream de Google. Doté d’un processeur Snapdragon 835 couplé à 4Go de RAM, ce casque tout-en-un sera disponible au deuxième trimestre 2018 pour moins de 400 dollars. Il sera compatible avec la technologie de tracking inside-out WorldSense de Google, reposant sur deux caméras intégrées au casque. Parallèlement à cet appareil, Lenovo dévoile aussi sa caméra 180 degrés Lenovo Mirage, qui permettra de retransmettre des images directement sur l’écran du casque VR.

lenovo mirage solo

Les géants de l’industrie n’étaient pas les seuls à présenter des casques VR novateurs. Le Chinois iQIYI a dévoilé le QIYU II, premier casque VR autonome doté d’un écran de définition 4K. Cet appareil sera principalement dédié au visionnage de vidéos, mais pourra aussi être utilisé pour jouer à des jeux 4K. On retiendra aussi le LooxidVR, un casque VR pour smartphone capable de mesurer l’activité cérébrale du porteur. Cet appareil pourrait être révolutionnaire pour l’industrie de la santé. N’oublions pas non plus le casque VR Merge Mini, un appareil spécialement conçu pour les enfants avec un design résistant adapté à leur taille. Ce petit casque mignon tout plein sera disponible dès cet été pour 30 dollars.

Parmi les autres accessoires VR marquants dévoilés lors du CES 2018, on peut citer les gants haptiques Maestro, développés par la startup Contact CI. Encore au stade de prototype, ces gants permettent de ressentir la tension, la texture, la pression et le retour haptique des objets dans la réalité virtuelle. Ainsi, il est possible de toucher les objets dans la VR. Le système repose sur une musculature artificielle reprenant le fonctionnement de l’anatomie humaine. Grâce au capteur Vive Tracker, le gant peut également suivre la position de la main de l’utilisateur dans la VR avec précision.

Toujours dans le cadre du salon, GoPro a dévoilé sa nouvelle caméra à 360 degrés GoPro Fusion. Cette caméra embarque deux capteurs à 180 degrés, et permet de filmer en définition 5,2K. Une définition impressionnante, mais nettement moins que celle de la Pisofttech Pilot Era offrant une définition 8K à 30FPS ou 4K à 100FPS. Cette caméra 360 repose sur 4 objectifs fisheye à ouverture f/2.2. Un bijou de technologie, qui coûtera tout de même la somme de 3000 dollars.

Puisque l’on parle de caméras VR, notons la présence du géant du porno VR Naughty America au CES 2018 venu représenter le marché en plein essor du VR porn. La firme a dévoilé sa nouvelle caméra Rig 2.0, capable de filmer en 5,7K à 60 FPS. Elle a aussi présenté une application de réalité augmentée pour iOS (iPhone et iPad) permettant de faire apparaître une danseuse virtuelle dans son environnement réel. Malheureusement,il est peu probable qu’Apple accepte de promouvoir un tel contenu sur sa boutqieu…

CES 2018 VR : les nouveautés logicielles, jeux, applications et autres projets

arizona sunshine vive multijoueur

Les casques, caméras et accessoires n’étaient pas les seules nouveautés annoncées au CES. Plusieurs nouveautés logicielles importantes ont aussi été dévoilées. On peut notamment citer la nouvelle version du jeu culte Arizona Sunshine, conçu pour les salles d’arcade VR et autres centres dédiés à la réalité virtuelle. Avec cette nouvelle version, reposant sur les casques VR sans fil comme le Vive Pro, quatre joueurs peuvent jouer simultanément au sein d’un même espace. Plutôt que de jouer chacun dans leur coin pour se rejoindre dans la réalité virtuelle, les joueurs se côtoient simultanément dans le monde réel et dans le monde virtuel. Un aperçu bluffant du futur du VR gaming.

Une autre annonce alléchante est celle de NextVR, le leader des retransmissions d’événements live à 360 degrés. La plateforme proposera prochainement une liberté de mouvement à six degrés 6DoF, ce qui permettra concrètement de se déplacer dans six directions au sein des vidéos à 360 degrés. Les spectateurs pourront courir sur un terrain de foot aux côtés de leur joueur préféré ou se déplacer sur la scène pendant un concert live. Un nouveau cap est franchi pour l’industrie de la VR.

Le sport VR était également à l’honneur sur le salon de Las Vegas. Les créateurs de Bodybuilding.com ont dévoilé la Black Box VR, une machine de musculation permettant de faire du sport tout en s’amusant dans la réalité virtuelle. La machine et les poids sont connectés au casque VR. Le joueur combat un adversaire en ligne au sein d’une arène dans différents mini-jeux, et doit faire un maximum d’efforts pour gagner la partie. De quoi motiver les geeks à se rendre en salle de fitness. En parallèle, le champion de boxe Floyd Mayweather a également présenté sa propre application VR. Ce logiciel permettra à l’utilisateur de suivre le même entraînement sportif que le combattant invaincu.

On retiendra enfin l’annonce d’Intel qui lance son propre studio de réalité virtuelle. Au sein de ce studio de 2300 mètres carrés, le géant américain utilisera une matrice composée de multiples caméras pour capturer des éléments en 3D et créer du contenu en réalité virtuelle ultra réaliste. Intel a notamment attiré le géant du cinéma Paramount avec ce nouveau projet, et une première vague de contenu devrait voir le jour grâce à ce partenariat. Intel couvrira aussi les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en partenariat avec la chaîne NBC.

CES 2018 AR : les annonces et nouveautés pour la réalité augmentée

Si la réalité virtuelle a fait le show tout au long du CES 2018, la réalité augmentée n’était pas en reste. Différents casques très intéressants ont été présentés, mais également des plateformes logicielles. Tour d’horizon des annonces AR les plus marquants du CES.

CES 2018 AR : les casques de réalité augmentée et autres accessoires

vuzix blade ar

Plusieurs casques de réalité augmentée ont été présentés lors du CES 2018. Les Vuzix Blade sont des lunettes AR proposant des fonctionnalités similaires au Google Glass, permettant de superposer des images virtuelles et autres informations aux images du monde réel. Cependant, ces lunettes se distinguent par l’intégration de l’assistant vocal Amazon Alexa. Il est ainsi possible de les utiliser à l’aide de commandes vocales, ce qui s’avère très pratique. L’utilisateur dispose ainsi d’un ordinateur superposé à son regard, avec lequel il peut interagir sans aucun contact physique et donc même avec les mains prises.

L’entreprise chinoise Rokid à elle aussi présenté ses lunettes de réalité augmentée embarquant un assistant vocal intelligent, mais celles-ci sont nettement moins abouties pour le moment. Encore au stade de prototype, les lunettes Rokid sont beaucoup trop imposantes et proposent un champ de vision limité à 35 degrés. Le constructeur promet toutefois un champ de vision de 50 degrés pour la version finale, attendue pour la fin de l’année 2018. Rokid prévoit des partenariat avec différentes entreprises pour créer du contenu AR.

Un autre appareil prometteur est le Lenovo C220, un casque de réalité augmentée destiné aux professionnels. Ces lunettes de 80 grammes, équipées d’un petit écran 1080p, se connectent à un smartphone afin d’utiliser sa puissance de calcul et de sa connexion à internet. L’appareil embarque la plateforme Augmented Human Cloud, visant à assister les professionnels dans l’exercice de leur métier. Une batterie de 8000 mAh garantit une autonomie à toute épreuve.

On retiendra aussi le RealMax : un casque de réalité augmentée fabriqué par une start-up de Hong-Kong. Malgré son apparence esthétiquement discutable, cet appareil constitue en soi une petite révolution. Il offre un champ de vision de 100 degrés, un record inégalé pour l’industrie. En comparaison, le Microsoft Hololens n’offre qu’un champ de vision de 35 degrés. Avec ce ce champ de vison très large, le RealMax permet de voir des images numériques tout autour de soi.

De son côté, la startup Lumus a présenté des verres-écrans destinés aux lunettes de réalité augmentée. Avec une définition de 1080p et un champ de vision de 40 degrés, ces verres reposent sur une technologie novatrice. Les images sont en quelque sorte gravées sur les verres à un niveau microscopique, permettant de donner un effet de projection 3D saisissant.

Évoquons aussi la présence Flex, une entreprise qui a dévoilé sa solution universelle pour la réalité augmentée. L’appareil se présente comme un casque de réalité augmentée 1080p, équipé d’un processeurs Snapdragon 835. Le casque repose sur une interface logicielle par contrôle gestuel développée par Atheer Air. Ce casque se destine aux professionels qui souhaitent utiliser la réalité augmentée sans disposer d’une expertise en la matière.

Enfin, l’appareil AR le plus original du CES était sans doute le 6DoF Blaster de Merge. Avec ce contrôleur en forme de fusil, pas besoin de casque ou de lunettes pour profiter de la réalité augmentée. Un emplacement permet d’insérer son smartphone pour observer les éléments virtuels se superposer au monde réel à travers l’écran du téléphone. Un premier jeu de tir conçu spécialement pour l’accessoire, très convaincant, a été présenté sur le salon.

CES 2018 AR : les applications et plateformes logicielles de réalité augmentée

nvidia drive ar fonctionnalités

Côté logiciel, de nombreuses annonces ont été faites pour la réalité augmentée. La plus marquante est sans nul doute Nvidia Drive AR, une plateforme de réalité augmentée conçue pour les pare-brise de voitures. Les informations seront directement affichées sur le pare-brise, et permettront par exemple de simplifier la navigation GPS. L’utilisateur pourra consulter les informations de navigation de façon plus lisible et moins distrayante.

Dans le même genre, le Suisse WayRay a profité du CES 2018 pour dévoiler son GPS en réalité augmentée : le Navion. Deux versions ont été présentées. L’une est directement intégrée aux véhicules de constructeurs partenaires comme Honda et SAIC, la seconde peut être intégrée au tableau de bord de n’importe quelle voiture. L’affichage est projeté sur un écran transparent, et l’utilisateur peut interagir avec des commandes gestuelles ou vocales. Cette solution sera proposée pour environ 500 dollars.

De son côté, UsensAR est une plateforme de réalité augmentée mobile qui pourrait bien permettre la démocratisation de cette technologie. Contrairement aux kits de développement Google ARCore ou Apple ARKit, réservés aux smartphones haut de gamme, cette plateforme est compatible avec tous les smartphones Android, même les moins chers. Grâce aux technologies d’intelligence artificielle de Machine Learning et de vision par ordinateur, le SDK s’adapte s’optimise automatiquement pour les appareils photo de smartphones les moins performants.

L’application Magik, développée par Kolibree, est peut-être l’annonce la plus intéressante du CES 2018 pour les parents. Cette application en réalité augmentée va permettre d’inciter les enfants à se brosser les dents en leur proposant d’y procéder sous forme de jeu vidéo. Pour gagner la partie et progresser dans l’aventure, l’utilisateur doit se brosser les dents efficacement devant l’appareil photo de son smartphone.

Saluons enfin Koolicar GO, une application de location de voiture en réalité augmentée développée par la startup française Koolicar. Cette application permet de trouver facilement la voiture louée, et de simplifier le processus de location. Le locataire n’a plus besoin de rencontrer le propriétaire, et se contente d’utiliser une clé numérique pour pouvoir déverrouiller le véhicule.

En conclusion, ce CES 2018 a été marqué par un grand nombre d’annonces pour la réalité virtuelle et augmentée. Aucun produit véritablement révolutionnaire n’a été présenté, mais l’évolution de l’industrie se poursuit à un rythme soutenu. En voyant les casques VR et AR présentés sur ce salon, on a du mal à croire que l’Oculus Rift et le HTC Vive ont été lancés il y a moins de deux ans. Le marché est en pleine santé, et le salon de Las Vegas ne fait que le confirmer.

  • morgan

    Perso tout ce que j’attend comme évolution de la VR c’est la maniabilité dans les jeux.

    1/ permettre le déplacement libre ou téléporté dans tout les jeux
    2/ pour le déplacement libre le faire au joystick et pas au touchpad
    3/ utiliser le touchpad pour se déplacer dans les menu et ne plus faire un pointage bizarre
    4/ ne pas utiliser la position droite du joystick gauche pour retourner dans le menu steam… (rien que ca ce serait une révolution, pk ne pas utiliser le bouton home… ou menu…)

    Apres à mon sens les prochains produits seront un flop :
    casque AR en générale (le grand public va pas adhérer avant 10 ans, pas plus que les google glass)
    casque VR autonome (les gens qui veulent jouer sur PC vont prendre un vrai casque VR et pour faire de la VR sur android les gens prendront leur tel et un casque en plastique bien fait à 50€ parceque finalement les gens qui font la VR sur android c’est juste qu’ils n’ont pas un PC adéquate pour la VR sur PC)