in

Meta : Tout savoir sur le nouveau visage de Facebook

meta

Après avoir investi dans la réalité virtuelle, Mark Zuckerberg a récemment annoncé le changement du nom de sa firme. Désormais, Facebook devient Meta, ce nom revêt à la fois des significations historiques mais aussi de nouvelles visions. Focus !

Meta, c’est ainsi que le géant de la Silicon Valley, anciennement Facebook, s’appelle désormais. Mark Zuckerberg l’affirmé pendant l’événement annuel des développeurs de l’entreprise, Connect, qui s’est tenu le 28 Octobre 2021. Dans son discours, le PDG de Meta a fait part de ses nouveaux rêves, un monde virtuel à la portée du grand public : le métavers. Vous trouverez, dans cet article, tout ce qu’il y a à savoir sur Meta et sa nouvelle vision.

Facebook avant de devenir Meta

Fondée au milieu des années 2000, Facebook est le plus vaste réseau social que le monde ait jamais connu. Des millions de nouveaux utilisateurs rejoignent ce réseau tous les jours. Sa principale source de revenu a toujours été la publicité.

Aujourd’hui, Facebook compte parmi les géants américains du numérique à côté de Google, d’Amazon et de Netflix entre autres.

Marqué par diverses acquisitions, Facebook est devenu un moyen de rapprochement. Il a permis de retrouver des amis d’enfance, des membres de la famille, etc.

La firme a englouti bon nombre d’applications afin d’agrandir son réseau. Facebook Messenger, WhatsApp et Instagram sont les plus populaires.

Le réseau est aussi comme une sorte de moyen de communication utilisé à but politique. Cela s’explique par les différentes révolutions comme le printemps arabe et l’élection présidentielle aux Etats-Unis.

Facebook devient Meta

Comme il a été dit plus haut, Facebook est le plus vaste réseau social au monde. Non seulement, l’application est facile à utiliser mais est disponible en plusieurs langues. Ce qui augmente le nombre d’utilisateurs.

En changeant de nom, Facebook s’est introduit dans l’univers de la réalité virtuelle

Le virement semble être le corollaire de l’acquisition d’Oculus en 2014 pour une valeur de 2 milliards de dollars. Une somme plutôt minime comparée à la valeur d’acquisition de WhatsApp, la même année, mais tellement significative.

En se référant au discours du PDG, le passage de Facebook à Meta n’est qu’un début d’une nouvelle aventure, de nouveaux défis.

Maintenant qu’elle abandonne son ancien nom, la firme va adopter une nouvelle vision tout en gardant sa raison d’être : nous rapprocher. Elle ambitionne d’être celle qui offrira un monde virtuel à la portée du grand public.

Pour y voir plus clair, il convient d’apporter plus de lumière sur la signification de ce nouveau nom.

Que signifie : « Meta » ?

Au premier abord, le terme renvoie à la science-fiction. En effet, « meta » est un terme grec qui signifie « au-delà ».

Pour Mark Zuckerberg, ce nom reflète à la fois le présent et le futur qu’il veut construire, que son entreprise est dynamique et prévoit un long futur.

Dans un autre sens, le PDG de Meta fait allusion à ses idées qui ont pris naissance dans un dortoir avant de conquérir le monde entier. Il illustre également les événements marquants que la communauté a vécus grâce à son entreprise.

Par ailleurs, Meta signifie la volonté de la firme à relever le nouveau défi, celui d’aller au-delà de ce que nous pensons aujourd’hui.

Enfin, « Meta » serait tiré du programme que Facebook envisage de développer : le métavers.

Bref, le nouveau nom de Facebook reflète sa nouvelle vision qui est de puiser un peu plus dans la réalité virtuelle.

Et le métavers, c’est quoi ?

Il y a quelques années encore, le film « Avatar » a été considéré comme une pure science-fiction. Le film sur l’univers de Pandora a, en effet, séduit petits et grands.

Les geeks n’ont pas mis longtemps avant d’inventer un monde semblable à celui-là.

En faisant simple, un métavers est tout simplement un monde virtuel où les gens peuvent se rencontrer. Ils peuvent ainsi faire ce qu’ils font en réalité mais dans un univers virtuel.

Dans un tel monde, chacun est représenté par un avatar. Ce sont les avatars qui exécutent les tâches et interagissent dans le métavers.

Un tel univers se crée en fusionnant la réalité physique, virtuelle et augmentée.

Le programme a été initié par Oculus avant même que la marque ait été rachetée par Facebook. C’est d’ailleurs, en partie, la raison pour laquelle la firme a adopté ce nom, afin de mettre en valeur le métavers.

Meta Quest et son métavers baptisé « Horizon »

Meta Quest, c’est le nom qu’Oculus revêtira à partir de 2022. Elle entame déjà sa première collaboration avec Ray-Ban. Celle-ci vise à produire des lunettes et des lunettes de soleil qui permettront de voir les notifications sur les réseaux sociaux en temps réel.

Par ailleurs, la société a baptisé son métavers « Horizon ». Là encore, on assiste à une métaphore. Mark Zuckerberg ferait-il allusion au futur où la réalité virtuelle fait partie intégrante de la communauté ?

Rappelons toutefois, au passage, que Facebook n’a pas pu percer le marché de la réalité virtuelle comme l’a souhaité son fondateur. C’est ce qui se confirme dans le document de vision que le responsable, Jason Rubin, a envoyé.

On se pose ainsi une question sur l’avenir de Meta compte tenu des nombreux paramètres auxquels il faut se référer pour réussir le projet. D’autant plus que les principaux concurrents de Meta se tiennent dans cette concurrence acharnée.

Le métavers, un grand pas vers le développement d’une économie virtuelle

Certes, le nouveau projet de Meta n’est qu’à son début. Pourtant, la vision de la firme va déjà plus loin que ce que nous espérons.

Mark Zuckerberg et consorts sont convaincus que le monde virtuel qu’ils vont créer va alimenter l’économie virtuelle. Ils veulent booster la création d’objets virtuels à l’attention des utilisateurs du métavers.

Vous pourrez par exemple acheter des accessoires pour votre avatar à votre guise.

D’autres produits peuvent également être mis en vente à l’intérieur d’Horizon via son marché virtuel.

Une ambiguïté demeure : Horizon Marketplace sera-t-il le seul endroit où les produits seront vendus ?

Il faut rappeler que Meta prévoit de rester dans la production de matériels pour les autres plateformes.

« …le manque de choix et les frais élevés étouffent l’innovation, empêchent les gens de construire de nouvelles choses et freinent l’ensemble de l’économie Internet. », a-t-il affirmé.

Le métavers est-il pour bientôt ?

Les dirigeants de Meta veulent sans doute rester leader dans le domaine de la réalité virtuelle. La réalité montre cependant des failles dans le projet. Ce qui amène au constat suivant : Le métavers est-il pour bientôt ?

Les hauts responsables de la société restent optimistes quant à la réalisation du projet. Les cinq à dix prochaines années marqueront une tournure considérable. D’après eux, d’ici la prochaine décennie, on aura libre accès au métavers ou, du moins, à une grande partie.

Un autre projet est en cours, le Project Cambria. Celui-ci se focalise sur la production de casques haut de gamme de « réalité mixte ». Parallèlement à cela, Meta veut offrir des bracelets intelligents qui permettent aux utilisateurs de taper et de contrôler même au repos.

Bien qu’ambitieux, le projet de Meta visant à intégrer le métavers dans le quotidien des gens semble retardé par plusieurs obstacles.

Les gadgets nécessaires pour s’aventurer dans ce monde virtuel ne sont pas accessibles aux personnes ordinaires.

Les critiques restent ainsi omniprésentes sur le plan opérationnel du métavers.

Métavers, encore un long chemin à faire

Pour diverses raisons, Horizon semble ne pas avoir convaincu tout le monde.

Nous avons mentionné plus haut que les gadgets et accessoires nécessaires pour vivre dans ce monde peuvent ne pas être à la portée de tous. Par ailleurs, beaucoup sont sceptiques à l’idée de pouvoir garder sa vie privée.

Mark Zuckerberg, optimiste qu’il soit, a déclaré pendant l’événement annuel de la société que tous les membres du métavers sont libres de choisir avec qui interagir.

Ce qui signifie que vous pouvez bloquer les avatars des personnes avec lesquelles vous n’avez pas envie de partager votre quotidien. Facebook, la plateforme, Twitter ou WhatsApp permettent de bloquer facilement des comptes.

Une telle tâche n’est pas aussi facile lorsqu’il s’agit d’empêcher une ou plusieurs personnes de vous voir et de savoir ce que vous faites.

Si vous vous rendez par exemple dans un endroit précis dans Horizon et qu’une personne que vous avez bloquée y vient aussi, comment feriez-vous pour qu’elle ne vous voie pas et vice versa ?

Qu’en est-il de la plateforme Facebook ?

Après l’annonce du changement de nom de l’entreprise, Métavers devient le centre des travaux et non plus Facebook, malgré les millions d’utilisateurs qui alimentent la plateforme aujourd’hui.

Le PDG de Meta a clairement affirmé que Facebook et les applications connexes demeurent utilisables.

Ce qui laisse amène à dire que Horizon supplantera Facebook dans l’avenir, et ce, dans tous les domaines.

Avec les différents accessoires qui sont déjà en vente pour jouer avec des en réalité virtuelle, les utilisateurs ne tarderont pas à laisser Facebook derrière eux pour prendre goût à ce nouvel univers virtuel.

Il faut aussi souligner que ce monde virtuel ne sera pas accessible avec la plateforme de Facebook actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *