Accueil / Produits / Casque VR / HTC Vive Pro : nouveau casque VR de HTC – Infos, Prix, Date et Avis

HTC Vive Pro : nouveau casque VR de HTC – Infos, Prix, Date et Avis

Nouveau casque htc vive pro 4k sans fil

HTC annonce la sortie du HTC Vive Pro, une nouvelle version du casque Vive, sans fil, conçue pour les passionnés de VR et les entreprises. Un serre-tête pour ce nouveau casque, ainsi qu’un module wireless compatible avec le casque HTC Vive classique seront aussi disponibles dès le mois d’avril.

Caractéristiques :

  • Résolution du Vive Pro : 1440 x 1600 pixels par oeil, soit 2880 x 1600 pixels au total
  • Ecrans du HTC Vive Pro : Double écran AMOLED de 3,5 pouces à 90Hz
  • Champ de vision : 110 degrés
  • Audio du Vive Pro : Casque intégré et détachable
  • Connectique version Vive Pro : USB-C 3.0, Display Port 1.2, Bluetooth
  • HTC Vive Pro prix : 879 euros
  • Date de sortie : Avril
  • Précommande : déjà disponible

Mise à jour du 10 juillet 2018 :

C’est officiel, le kit complet Vive Pro 2.0 comprenant le casque Vive pro, les deux stations de bases nouvelles générations et les deux contrôleurs est disponible au prix de 1399 euros. HTC a indiqué dans son communiqué de presse que les nouvelles stations de tracking seront disponibles individuellement à l’achat plus tard. Le kit complet est disponible en précommande depuis le début du mois de juillet et désormais disponible à la livraison. Il inclue le casque, deux contrôleurs et les stations de base de suivi de mouvement. Notez que HTC conseille un PC encore plus puissant que pour le HTC Vive classique. En effet, pour profiter au mieux de la résolution offerte, une carte vidéo très haut de gamme est recommandée.

1399 euros est une facture assez salée que seuls les professionnels et quelques amateurs peuvent s’offrir. Un prix qui est toutefois difficilement justifié si ce n’est que, pour le moment, le HTC Vive Pro reste le meilleur casque de réalité virtuelle sur le marché et son système de Room Scale le plus performant. Notez, par ailleurs, qu’il faut compter près de 33 euros de frais de livraison. La livraison inclus un code de suivi du produit pour savoir où en est votre livraison.

kit htc vive pro 2.0

Vous pouvez vous rendre sur la page de HTC pour vous procurer le Vive Pro seul à 879 euros ou le pack complet à 1399 euros ici. La page propose, par ailleurs, un lien pour tester votre ordinateur et savoir si votre configuration est suffisamment puissante pour pouvoir fonctionner avec un HTC Vive Pro ou si des améliorations sont nécessaires.

Prix du casque de réalité virtuelle HTC Vive Pro

Le HTC Vive Pro, qui avait été dévoilé lors du salon CES 2018 de Las Vegas aux Etats-Unis, sera commercialisé au tarif de 879 euros en Europe. Le prix aux USA sera lui de 799 dollars. Notez toutefois que ce prix ne concerne que le casque seul (ce qui inclut aussi la connectique et la notice). Le dernier né des casques de réalité virtuelle de HTC n’est pas vendu avec des contrôleurs ni de station de base. Les contrôleurs HTC Vive et la station étant compatible. Autant dire qu’il va falloir casquer 145 euros de plus pour chaque contrôleur et 150 euros pour les deux, voir les quatre, stations de base. Même si le dispositif est avant tout réservé aux professionnels, la facture est salée. Notez toutefois que ce prix permet d’accéder, durant deux mois, gratuitement au Viveport, durée qui passe à 6 mois sur la commande est passée dans les 60 prochains jours.

HTC Vive Pro prix et date de sortie

Date de sortie du HTC Vive Pro

Le HTC Vive Pro est disponible dès à présent en précommande sur le site de HTC ici. Les premières livraisons se feront rapidement puisqu’elles sont prévues aux Etats-Unis pour le 5 avril. Pour la France et l’Europe, il faudra patienter un petit peu plus et un vague « en avril » est indiqué lors de la passation de commande dans l’hexagone. Les premiers tests et ressentis se feront donc le mois prochain pour ceux qui doutent encore de passer à la caisse.

Baisse importante du prix du HTC Vive

La sortie du HTC Vive Pro ne signe cependant pas la fin de son prédécesseur, le HTC Vive. En effet, la version Pro est, comme son nom l’indique, orientée vers les professionnels. Le HTC Vive reste donc d’actualité pour les particuliers. Bonne nouvelle cependant, la sortie du HTC Vive Pro a incité HTC à baisser très notablement le prix du HTC Vive jugé assez onéreux en comparaison de l’Oculus Rift par exemple. Depuis le 19 mars, le HTC Vive est désormais commercialisé au prix de 599 euros soit une baisse très importante de 200 euros. Reste à voir cependant si la différence de prix de près de 300 euros (900 euros si l’on compte les contrôleurs et 2 stations de base) entre le HTC Vive et le HTC Vive Pro sont compensées par les différences techniques et de confort des deux dispositifs.

HTC Vive Pro : la future couronne de la VR

Milieu du mois de février HTC a envoyé les premiers prototypes du HTC Vive Pro aux développeurs. Certains en ont profité pour afficher fièrement leur nouveau bijou VR. Owlchemy Labs a ainsi publié sur twitter le 16 février dernier, une photo du Vive Pro.

La rumeur est confirmée, HTC vient d’annoncer la sortie d’un nouveau casque VR sans-fil pour les professionnels, le Vive Pro. Il s’agit d’un nouveau casque avec une définition premium pour améliorer l’immersion. Selon la firme taïwanaise, il serait destiné aux “entreprises ainsi qu’aux passionnés de la VR”. Par apport à son prédécesseur, il possèdera une meilleure clarté des textes ainsi qu’une amélioration graphique pour renforcer l’expérience utilisateur. Vive Pro dispose également d’écouteurs haute performance avec amplificateur intégré, offrant une sensation d’immersion profonde et un son globalement plus riche.

Le casque est disponible dans la boutique officielle du constructeur au prix de 879 euros et sera livré aux premières pré-commandes au mois d’avril.

HTC semble se tourner vers la fabrication de casques wireless, une annonce qui suit celle du Vive Focus en janvier dernier.

Un écran AMOLED et un nouveau serre-tête pour le Vive Pro

HTC vive pro, ces 2018, htc vive wireless, las vegas

Vive Pro inclut deux écrans AMOLED pour une image claire et précise d’une résolution de 2880 x 1600, une augmentation de 78 % de la résolution comparée à l’actuel casque Vive. Le HTC Vive Pro possède ainsi deux écrans de 3,5 pouces à 90HZ. Les lentilles de la version Pro offrent un champ de vision à 110 degrés.

Ce nouveau casque VR pour les pros aura droit lui aussi à son nouveau serre-tête.  Selon HTC, il possèderait une meilleure ergonomie et un meilleur confort d’utilisation. Le nouvel accessoire du HTC Vive Pro est équipé d’une molette de réglage pour une répartition plus équilibrée du poids qui diminue la charge sur le devant du casque. Il sera aussi équipé un double microphone avec annulation active de bruit. Le casque possède une double caméra frontale, pas plus d’information à ce sujet pour le moment.

Il y a un besoin évident sur le marché de la réalité virtuelle d’une expérience VR de qualité premium disposant d’une image haute résolution, d’une solution audio intégrée et équipée des meilleurs composants disponibles aujourd’hui », déclare Daniel O’Brien, GM US de VIVE. « Vive Pro offre un niveau de qualité nettement supérieur, pour les passionnés de réalité virtuelle ainsi que pour les entreprises qui recherchent la meilleure expérience VR

Un adaptateur Vive Wireless pour le casque HTC Vive classique et le pro

HTC vive pro, ces 2018, htc vive wireless, las vegas

Également dévoilé aujourd’hui, l’adaptateur Vive Wireless, le premier adaptateur sans fil de la marque, à la fois pour le HTC Vive classique et Vive Pro.

Doté de la technologie WiGig d’Intel, Vive Wireless, offre une expérience sans fil VR de “qualité supérieure” selon l’annonce d’HTC. Elle fonctionne dans la bande de fréquence de 60 GHz libre d’interférences, ce qui permet une très faible latence et de meilleures performances. Vive Wireless sera disponible dans le monde entier au troisième trimestre 2018.

« La technologie VR sans fil figure sur la liste des souhaits de presque tous les utilisateurs de VR depuis le lancement de la technologie », déclare Frank Soqui, Directeur Général Virtual Reality Group chez Intel Corporation. « En collaborant avec HTC pour commercialiser la technologie WiGig d’Intel, nous garantissons que la technologie sans fil VR bénéficiera de la qualité la plus exigeante, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels ».

Pourquoi le Vive Pro pourrait compliquer la donne pour Oculus

La présentation du HTC Vive Pro à l’occasion du CES 2018 est une bonne nouvelle monde pour le monde de la réalité virtuelle. Mais, il n’est pas vraiment sûr que l’optimisme soit de mise du côté d’Oculus.

Le HTC Vive Pro, version améliorée de son prédécesseur avec des écouteurs améliorés et un adaptateur sans fil est une étape logique pour l’entreprise. Prises de façon individuelles ou sans avoir à l’esprit la puissance de HTC et de son partenaire Valve, elles sont presque anecdotiques. Mais, une vision d’ensemble révèle les dangers potentiels pour le principal concurrent, Oculus et son propriétaire Facebook.

HTC Vive Pro informations

Le Vive Pro, la plateforme numéro 1 pour le gaming ?

HTC et Oculus sont un peu les deux frères ennemis du marché de la réalité virtuelle. Adversaires pour obtenir des parts de marché, partenaires pour convaincre le grand public de l’intérêt de la VR.  Mais, alors que le marché se rapproche de la maturité, le HTC Vive Pro pourrait bien représenter un sérieux coup dur pour Oculus. La diversification d’Oculus, qui fut utile pendant un moment s’oppose désormais frontalement à l’expérience premium que veut proposer HTC.

HTC Vive Pro - Oculus Rift

Le plus en danger est sans doute le projet Santa Cruz. Ni premium comme le Rift ou abordable comme le Samsung Gear VR ou l’Oculus Go, il pourrait perdre de son intérêt auprès du public. Surtout, les analystes s’accordent à dire que la différence se fera au final du côté du contenu. Or, à ce niveau, le HTC Vive Pro présente clairement un profil plus attractif pour les développeurs que les différents casques de Facebook. Peut-être suffisamment pour les faire abandonner une plateforme ?

Des informations supplémentaires pour le lancement du Vive Pro

Par ailleurs, des informations supplémentaires commencent à filtrer concernant le lancement du HTC Vive Pro. La plus importante pourrait bien être que le casque a déjà l’approbation de la Commission Fédérale des Communications (FCC), une étape indispensable pour un lancement aux USA. Or, on peut imaginer que le casque y sera d’abord lancé avant l’Europe.

HTC Vive Pro contrôleurs

Enfin, une petite déception. Si le HTC Vive Pro aura le droit a des nouveaux contrôleurs, il s’agira avant tout d’une version updatée de ceux déjà existants. Les « Knuckles » de Valve qui devaient sortir en fin d’année 2017 se feront encore attendre un peu. En attendant, on peut toujours se réjouir du fait que les contrôleurs mis à jour auront le SteamVR Tracking 2.0 et un design clairement amélioré. Il semblerait que le retard pour les « Knuckles » soit à chercher du côté de Valve ou bien que l’entreprise ait décidé de les vendre de façon autonome et pas en même temps qu’un casque.

HTC Vive Pro : un PC plus puissant nécessaire pour profiter de la 3K

HTC vive pro hausse

Les caractéristiques techniques minimales pour faire tourner le HTC Vive Pro resteront les mêmes que celles du HTC Vive originel. En revanche, les caractéristiques techniques recommandées pour profiter pleinement de la définition d’image améliorée seront en hausse.

Par conséquent, pour profiter de la 3K, un PC plus puissant sera nécessaire pour le HTC Vive Pro. Au lieu d’une carte graphique NVIDIA Ge Force GTX 1060, HTC recommande désormais une GTX 1070 ou équivalent (Quadro P5000 ou la AMD Radeon Vega 56). Mauvaise nouvelle pour les personnes qui comptaient simplement revendre leur HTC Vive pour acheter ce nouvel appareil. Quoi qu’il en soit, rappelons que le HTC Vive Pro se destine avant tout aux professionnels.

En outre, il est désormais indispensable de disposer d’un port USB 3.0 (au lieu d’un port USB 2.0), d’un port DisplayPort 1.2 ou supérieur (au lieu d’un port HDMI) et du système d’exploitation Windows 10 ou Windows 8.1 au lieu de Windows 7. Ces caractéristiques techniques sont indiquées comme minimales par HTC.

HTC Vive Pro versus HTC Vive Business Edition

Le Vive Business Edition est, comme son nom l’indique, destiné aux entreprises. Disponible depuis juin 2014, il coûte 1150 euros, contre 599 pour la version classique.

Voici ce que contient le Vive Business Edition :

  • License Professionnelle d’utilisation
  • Garantie commerciale
  • Serre-tête Audio VIVE Premium
  • 5 mètres d’extension de câble pour le casque
  • Utilisation flexible
  • Ligne d’assistante téléphonique dédiée

En plus du Serre-tête Audio VIVE, qui coûte 119,99 euros, la vraie plus-value de ce pack, c’est la “Ligne d’assistante téléphonique dédiée” disponible à n’importe quelle heure et pour n’importe quelle question technique ou software. Le Vive Business Edition n’est rien d’autre qu’un HTC Vive normal avec assistance téléphonique. Inutile donc de le comparer avec le HTC Vive Pro.

Un prix nettement supérieur à celui du HTC Vive

htc vive pro prix

Selon le président de HTC Vive China, Alvin Wang Graylin, le prix du HTC Vive Pro sera beaucoup plus élevé que celui du HTC Vive. Le responsable précise que ce produit est réellement destiné aux professionnels et non aux consommateurs lambda. Toujours selon ses dires, le prix exact du Vive Pro sera dévoilé très prochainement.

Cette hausse de prix n’est pas réellement surprenante. Après tout, rappelons que le Vive Pro propose des caractéristiques techniques en hausse, un casque audio intégré et des caméras. Depuis l’annonce officielle de l’ouverture des pré-commandes, on connait le prix du HTC Vive Pro, soit 879 euros. Surprise, on apprend aussi que l’HTC Vive premier du nom profite aussi d’une mise à jour tarifaire, il coûte désormais 599 euros, soit 100 euros de moins.

Rappelons par ailleurs que le Vive for Business, destiné aux entreprises, est proposé pour 1379 euros. Cette version propose notamment une licence pour usage professionnel, une garantie commerciale, un casque audio Deluxe Audio Strap, et un câble d’extension. Si ces éléments sont également intégrés au Vive Pro, alors son prix pourrait être encore plus élevé.

Le HTC Vive Pro : une connectique nouvelle et un autre bouton d’allumage

Steve Bowler, le cofondateur de Cloudgate qui a reçu un HTC Vive Pro a tweeté quelques images montrant le modèle. Celui-ci comporte un nouveau système de connectique qui inclut un boitier. Celui-ci sera relié au PC via trois câbles et au casque via un seul câble. Ce système de câblage diffère de celui du HTC Vive et le rend plus simple avec un seul câble relié au casque. Espérons que cela signifie aussi moins de câbles qui se prennent dans les pieds.

Notez que le boîtier pour les câble intègre un nouveau bouton de marche arrêt. Celui-ci est bleu et un voyant vert indique que l’équipement est en marche. Le boîtier en lui-même est assez sobre et élégant.

Le Pro Eye disponible à l’achat

htc pro eye

MAJ : Le 10 juin 2019, HTC a commercialisé son HTC Vive Pro Eye. La principale différence avec le Pro, c’est qu’il dispose d’une caméra de suivi du regard. Ainsi, l’appareil analyse la position du regard et l’attention du porteur. Selon le site de la marque taïwanaise, cela permet d’améliorer des expériences et des programmes de formations. Le créateur d’une application connaît alors les réactions des utilisateurs. Il peut ajuster le contenu en conséquence et se rapprocher des besoins des métiers. De même, la navigation dans les menus s’en retrouve simplifier. De fait, le viseur se synchronise plus facilement avec les mouvements oculaires.

Tout comme le Pro, ce produit se destine avant tout aux secteurs industriels. Acheter le HTC Vive Pro Eye en tant que particulier n’a que peu de sens. D’autant que son prix fait peur. Il coûte presque trois fois plus cher que son le HTC Vive classique et près de 600 euros que son aîné. Son  tarif exacte ? 1649 euros.  Il contient le casque, les stations de base SteamVR, des boîtiers de liaisons, et les différents câbles nécessaires à son fonctionnement. Les pros peuvent se procurer la licence commerciale Avantage pour 222 euros. Celle-ci offre une garantie limitée de deux ans et un service client disponible 24h/24 par mail.

Appréciation de la rédaction

Design - 7
Ergonomie - 8
Application et fonctionnalités - 8
Prix - 5
Résolution des écrans - 8

7.2

Design et Ergonomie : Plus robuste et plus agréable à porter, ce nouveau casque HTC Vive Pro intègre notamment un nouveau système de réglage à molette pour serrer le casque sur la tête

Application et fonctionnalités : La grande nouveauté de cette version HTC Vive Pro c'est l'absence de fil. On peut noter aussi l'apparition de deux nouvelles caméras à l'avant du casque.

Rapport Qualité / Prix : Impossible de connaître le prix de ce nouveau casque HTC Vive Pro pour le moment. On attend de voir où se placera HTC par apport à la concurrence

User Rating: 3.48 ( 42 votes)

16 Commentaires

  1. Ok, alors, pour résumer:

    – La résolution est à peine meilleure que la 1ère génération de casque. Pour info, cette nouvelle résolution peut être largement dépassée avec un brin de Super Sampling… et le Samsung Idyssey possède exactement la même en fait.

    – Le casque audio, les sangles et le sans-fil sont de bonnes nouvelles, mais… elles étaient TOUTES déjà disponibles pour le 1er casque en tant qu’add-on. Bref, rien de nouveau de ce côté-là.

    – Il faut arrêter de mettre des caméras sur les casques VR, ça ne sert strictement à rien. Quand bien même ça permet de voir la réalité sans enlever le casque :
    . De base, quand on lance une expérience VR, on n’a aucun besoin de voir la réalité. C’est d’ailleurs le principe : on s’immerge dans une “autre réalité”.
    . S’il y a vraiment besoin de voir la réalité, il est stupide de chercher à le faire à travers une caméra, qui a une résolution limitée contrairement à nos propres yeux. Bref, il sera toujours mieux d’enlever le casque que d’utiliser ces caméras.
    . Il existe déjà des solutions bien meilleures. Par exemple, le PSVR peut être soulevé comme des lunettes, ainsi on n’a pas besoin de retirer le casque pour “sortir” de la VR.

    Bref, les caméras, il faut arrêter, ça ne fait qu’augmenter le prix du casque.

    – Le prix, d’ailleurs. Etant donné qu’ils parlent de “casque premium qui cible principalement les entreprises”, il est clair que ce casque sera au moins aussi cher que le Vive actuel.

    En résumé, au lieu de sortir ce “nouveau casque”, ils pouvaient simplement commercialiser le casque actuel avec ses add-ons déjà équipés. Les réelles nouveautés (un second micro et une seconde caméra, ainsi que la résolution) ne sont pas innovantes et pas nécessaires.

    Bref, absolument rien d’alléchant comme annonce malgré toutes les données fournies. C’est vraiment triste à voir.

    • Je suis d’accord. Mais pourtant l’effet d’annonce ça a l’air de fonctionner, à en voir les commentaires ici et là, où les “nouveaux” semblent prêts à craquer car lis ont l’impression que c’est “devenu enfin exploitable”. Perso, je pense que si Htc ne sortait rien qui se mette minimum au niveau des Oculus ils étaient mal barrés, compte tenu de leurs prix plus élevés. On verra si Oculus fera au moins aussi bien pour une petite mise à jour hardware future, histoire de rester devant.

      • Ah ben ça, c’est Valve : qu’importe ce qu’ils font, même si c’est de la merde, tu peux être certain que ça va marcher.
        Le Vive était présenté, à sa sortie, comme étant le “Rolls-Royce de la VR”, malgré ses défauts évidents par rapport à son concurrent (le prix, le poids, les manettes lourdes et pas confortables, et j’en passe…).
        Qu’on se le dise, j’adore le Vive. Mais sa “victoire” face à Oculus au début n’était dû qu’aux médias (Oculus ayant acquis une mauvaise réputation, merci Facebook…), et à rien d’autre.

        Mais bon, comme tu l’as dit, attendons de voir si le prochain casque d’Oculus fait mieux que le Vive Pro.
        Cela dit je ne suis vraiment pas fan de cette multiplication des casques. Fin 2018 on aura atteint la dizaine de casques, c’est ridicule! Au point où on en est, c’est pas les casques qu’il faut changer (enfin le Vive en avait bien besoin xD, mais je divague), c’est les performances (donc plutôt la partie software).

        • Quelle mauvaise foi! Les médias font beaucoup plus de pub pour le Rift que pour le Vive. À part une définition très légèrement meilleure (selon certains mais pas énorme non plus, il y a plus de différence entre le Samsung Odyssey et le Rift qu’entre le Vive et le Rift) Le Vive surclasse le Rift sur tous les points, en termes de précision du tracking, Room scale (très utile pour les pros) et écosystème logiciel complet. Oculus est resté longtemps en mode startup et kit de dev la ou HTC à proposé une vraie offre commerciale rapidement. Oculus à autant de moyens que Vive avec Facebook derrière mais pas le même talent ni la même connaissance du monde gaming PC. La mauvaise foi, La jalousie maladive et les mensonges ne vont pas aider vos chouchou de Facebook

        • Pour les soi-disant 1500€ à claquer soit vous n’y connaissez rien en informatique soit c’est du trolling de mauvaise foi. Des millions de gens sont déjà équipés de PC et n’ont pas besoin de tout racheter.

        • C’est Facebook qui fait de la merde pas Valve sale troll. Va chier sur d’autres forums qui parlent des merdes que tu aimes et vient pas troller chez les autres pauvre loser

          • Lol, tu sais quoi, dégage pauvre merde. À part insulter, t’as dit quoi dans tes nombreux com’s? Rien du tout. Donc, je ne répondrai rien du tout. Contrairement à toi, moi j’argumente. Si t’es pas capable de contrer ces arguments, tes propos ne valent rien. Tout comme toi.

          • Respecter les gens c’est déjà pas raconter de la merde à tout bout de champ. C’est toi qui parle de Valve en disant que c de la “merde” et que je Rift est soi-disant mieux, tu parles de claquer 1500€ de matos alors que c faux. En fait t à côté de la plaque. Ça se voit que tu veux juste dénigrer. Et parle pas de la mère des gens abruti si tu veux pas qu’il t’arrive des bricoles. La tienne t’a mis au monde par le trou du cul ou quoi? T une vraie tête à claques toi

    • Pour les caméras, c’est pour une utilisation réalité augmentée et mixte.
      Après, cela ne sert pas trop pour l’instant, c’est sûr.

      Pour la définition, quand je vois ce que requiert un casque VR actuellement, je me dis que ce n’est pas mal de se limiter un peu. surtout que me semble bien là.

      C’est surtout la densité de pixel qui est à augmenter, pour éviter l’effet escalier.

      • Même si je suis de ceux qui trouvent la résolution actuelle des casques tout à fait convenable, il faut dire que ça craint de présenter une évolution si mineure comme argument de vente principal. Pour info, ce casque a été teasé avec une affiche sur laquelle était écrite “New Year’s resolution”, en insistant bien sur le mot “résolution”.
        Donc autant j’aime bien le jeu de mot, autant ça craint que la résolution ne soit pas si haute.

        Après, la densité de pixels compte tout autant, c’est vrai ; mais celle-ci augmente naturellement quand on augmente la résolution, donc on peut la voir comme une conséquence de la haute résolution. Par exemple, si on parle de la densité de pixels du Pimax… et bien, elle explose celle du Vive Pro xD!

        • La majorité des commentaires négatifs sont à côté de la plaque et sont fait par des trolls jaloux qui ne connaissent rien au gaming PC ni à la CAO en général.

          • Le nombre de clichés dans ton commentaire est impressionnant. On y retrouve tous les propos classiques utilisés pour discréditer les avis contraires aux nôtres (“jaloux”, “troll”, “n’y connaissent rien”, “à côté de la plaque”). Bref, bravo, je pense que tu as battu un record xD!

            Pour le reste, j’ai très clairement expliqué les problèmes de ce casque. Si je suis “à côté de la plaque”, il va falloir apporter des arguments pour le prouver. Sinon, c’est que mes propos ne sont pas tellement “à côté de la plaque”.

            Au passage, en ne contrant pas mes arguments, tu les consolides car tu montres qu’ils ne sont pas si faciles à contrer. Merci 🙂 .

            PS : La CAO n’a rien à voir dans le sujet.

          • Tu n’a rien expliqué du tout. Tu fais que troller négativement. Le Vive Pro est le meilleur casque RV à l’heure actuel. Il surclassr le Rift sur tous les points. HTC à amélioré son casque et c’est ce qui lui vaut autant de critiques? C’est de la pure mauvaise foi

  2. Un peu sévère et prématuré comme note, non?
    En fait pour le prix il semblerait que le casque puisse être acheté seul, sans les Lighthouse ni les contrôleurs donc le prix pourrait être abordable pour les passionnés.

    La vérité c’est qu’il y a un gros potentiel de clients chez ceux qui ont déjà le premier Vive. Les passionnés de simulation qui ont déjà investi dans des équipements haut de gamme en carte graphique, volants, joysticks et autres n’attendent plus que ça. Pour les passionnés de simulation automobile qui ont gouté à la VR le retour en arrière n’est plus possible. Finalement la seule chose qui manquait juste un tout petit peu plus de définition pour certains HUD, textes ou cadrans. Mais globalement la perception en relief et le suivi des mouvement de la tête apportent une meilleure immersion que les écrans.

    Dans les jeux comme Assetto Corsa, Project Cars ou IL-Sturmovik le plus de la VR est tellement grand qu’on a plus envie d’y rejouer sur écran. Finalement cette nouvelle résolution c’est le “sweet spot” du moment par rapport à la fois de la techno disponible pour le casque (merci Samsung ;-)), la richesse du contenu actuel et la puissance actuelle du parc informatique. Sans les crypto-miners la VR aurait sûrement déjà décollé, mais au prix actuel des cartes graphiques et leur disponibilité c’est devenu presque prohibitif. Faut pas rêver, un Pimax 4K aurait du mal à être exploité de manière fluide pour un nombre suffisant de gamers et de même de professionnels.

    De plus c’est tout de même l’écosystème Vive, symbiose de HTC et Valve qui est le plus abouti. Les professionnels et les gamers avertis ne s’y trompent pas. Et la différence de prix avec le Rift n’est pas délirante non plus vu la qualité à la fois du système matériel ultra-précis et de l’écosystème logiciel riche, varié et ouvert et souvent gratuit ou pas très cher disponible sur Steam. HTC et Vive ont fait un remarquable travail qui force l’admiration. Ils connaissent parfaitement le milieu du gaming PC et ne se sont moqué ni des joueurs ni des développeurs. Les SDK et API sont du Vive sont merveilleusement bien faits. Et la plateforme Steam est parfaite pour les développeurs et même certains gros éditeurs y trouvent leur compte finalement). Il est facile et rapide pour les développeurs d’adapter leur code pour prendre en compte le rendu VR, surtout si le genre s’y prête bien comme les simulations. Donc au final le rapport qualité-prix penche quand-même en faveur du Vive même si dans l’absolu il coûte plus cher.
    Le Vive à l’heure actuelle est déjà l’expérience VR la plus saisissante en terme d’immersion “room scale”, de précision et de contenu mais ses défauts les plus limitants étaient l’ergonomie avec les casques audio, le câble et la définition. La version Pro gomme ses défauts et garde ses qualités.
    La nouvelle ergonomie avec l’audio intégré va simplifier la mise en oeuvre améliorer le confort et l’immersion. L’ajout de dispositif pour rendre le casque sans fil est nettement plus aboutie désormais. On aura le peut-être choix entre la solution d’Intel ou le TP Cast.

    Mais le câble a aussi ses avantages, surtout lorsque qu’on est semi-statique comme dans certaines simu, car le casque n’a pas besoin d’être rechargé, la latence est la plus faible possible et la qualité d’image est meilleure. Sur la version actuelle il est très bien, rond, très long et très solide. Même en “room-scale” on s’y habitue vite même si effectivement Donc c’est bien d’avoir le choix.
    Et enfin ce qui apparaît comme LA limite actuelle de la VR : la définition. Améliorer ce point n’est pas une si “petite” affaire que ça. C’est même un point essentiel. L’effet de grille est d’autant plus visible lorsqu’on essaie de voir les éléments éloignés car ils sont représentés non pas par des pixels entiers mais, par des sous-pixels, surtout avec un fort supersampling. Au delà d’une certaine résolution ça ne sert plus à rien de pousser le supersampling car dans le casque les pixels en plus sont noyés dans des sous-pixels. Cela est valable pour tous les casques, pas que le Vive.
    En prenant le cas de la simulation automobile avec le Vive on distingue parfaitement les éléments jusqu’à une centaine de mètres (virtuels) et plus loin l’effet de grille commence à prendre le dessus. C’est déjà une meilleure immersion qu’avec un écran car la perception des distances est nettement meilleure et on appréhende vraiment le gabarit du véhicule. Le suivi des mouvements de la tête permet d’anticiper les virages et de regarder dans ses rétroviseurs plus naturellement. L’amélioration de la résolution du Vive c’est vraiment la cerise sur le gâteau pour les passionnés de simulation car il ne manquait pas grand chose au Vive. On pourra mieux voir plus loin et mieux distinguer les textes et cadrans éloignés sans avoir à se rapprocher comme des vieux. C’est tout ce qui manquait car de près c’est bluffant. Parfais on est émerveillé par le bump-mapping/pixel shading d’une texture de près car ça a l’air tellement réel.

    Bref tout ça pour dire qu’avec le Pro tous ceux qui cherchent l’expérience de simulation ultime pour compléter leur volants ou HOTAS haut-de-gamme disponible à l’heure actuelle sur le marché vont se rue sur le Vive Pro car avec cette nouvelle résolution il n’y a pas mieux comme écosystème complet matériel et logiciel aussi performant que celui-là désormais. De plus les deux caméras laissent augurer une possible compatibilité avec Windows Mixed Reality qui fonctionne avec un positionnement autonome basé sur les caméras stéréoscopiques (technologie issue de la Kinect).

    Finalement il pourrait faire la joie de pas mal de gens ce Vive Pro. Déjà ceux qui vont pouvoir upgrader leur système et ceux qui vont découvrir le système complet pour la première fois (et qui font prendre une claque avec une meilleure résolution d’emblée). Ensuite outre HTC et Valve biensûr cela fait les affaires de Samsung qui ne sait pas trop où il va avec son Odyssey sur PC mais sait qu’il peut compter sur le Vive pour vendre ses écrans. Ensuite Microsoft qui s’il ouvre son écosystème Mixed Reality au Vive Pro va avoir d’emblée de nouveaux clients sur son Store. De plus si l’engouement de la VR se confirme sur PC ça peut aider à vendre plus de Windows. Idem pour les fabricants hardware qui ont un nouveau débouché avec la VR sur PC.

  3. En fait pour le prix il semblerait que le casque puisse être acheté seul, sans les Lighthouse ni les contrôleurs donc le prix pourrait être abordable pour les passionnés.

    La vérité c’est qu’il y a un gros potentiel de clients chez ceux qui ont déjà le premier Vive. Les passionnés de simulation qui ont déjà investi dans des équipements haut de gamme en carte graphique, volants, joysticks et autres n’attendent plus que ça. Pour les passionnés de simulation automobile qui ont gouté à la VR le retour en arrière n’est plus possible. Finalement la seule chose qui manquait juste un tout petit peu plus de définition pour certains HUD, textes ou cadrans. Mais globalement la perception en relief et le suivi des mouvement de la tête apportent une meilleure immersion que les écrans.

    Dans les jeux comme Assetto Corsa, Project Cars ou IL-Sturmovik le plus de la VR est tellement grand qu’on a plus envie d’y rejouer sur écran. Finalement cette nouvelle résolution c’est le “sweet spot” du moment par rapport à la fois de la techno disponible pour le casque (merci Samsung ;-)), la richesse du contenu actuel et la puissance actuelle du parc informatique. Sans les crypto-miners la VR aurait sûrement déjà décollé, mais au prix actuel des cartes graphiques et leur disponibilité c’est devenu presque prohibitif. Faut pas rêver, un Pimax 4K aurait du mal à être exploité de manière fluide pour un nombre suffisant de gamers et de même de professionnels.

    De plus c’est tout de même l’écosystème Vive, symbiose de HTC et Valve qui est le plus abouti. Les professionnels et les gamers avertis ne s’y trompent pas. Et la différence de prix avec le Rift n’est pas délirante non plus vu la qualité à la fois du système matériel ultra-précis et de l’écosystème logiciel riche, varié et ouvert et souvent gratuit ou pas très cher disponible sur Steam. HTC et Vive ont fait un remarquable travail qui force l’admiration. Ils connaissent parfaitement le milieu du gaming PC et ne se sont moqué ni des joueurs ni des développeurs. Les SDK et API sont du Vive sont merveilleusement bien faits. Et la plateforme Steam est parfaite pour les développeurs et même certains gros éditeurs y trouvent leur compte finalement). Il est facile et rapide pour les développeurs d’adapter leur code pour prendre en compte le rendu VR, surtout si le genre s’y prête bien comme les simulations. Donc au final le rapport qualité-prix penche quand-même en faveur du Vive même si dans l’absolu il coûte plus cher.

    Le Vive à l’heure actuelle est déjà l’expérience VR la plus saisissante en terme d’immersion “room scale”, de précision et de contenu mais ses défauts les plus limitants étaient l’ergonomie avec les casques audio, le câble et la définition. La version Pro gomme ses défauts et garde ses qualités.

    La nouvelle ergonomie avec l’audio intégré va simplifier la mise en oeuvre améliorer le confort et l’immersion. L’ajout de dispositif pour rendre le casque sans fil est nettement plus aboutie désormais. On aura le peut-être choix entre la solution d’Intel ou le TP Cast.

    Mais le câble a aussi ses avantages, surtout lorsque qu’on est semi-statique comme dans certaines simu, car le casque n’a pas besoin d’être rechargé, la latence est la plus faible possible et la qualité d’image est meilleure. Sur la version actuelle il est très bien, rond, très long et très solide. Même en “room-scale” on s’y habitue vite même si effectivement Donc c’est bien d’avoir le choix.

    Et enfin ce qui apparaît comme LA limite actuelle de la VR : la définition. Améliorer ce point n’est pas une si “petite” affaire que ça. C’est même un point essentiel. L’effet de grille est d’autant plus visible lorsqu’on essaie de voir les éléments éloignés car ils sont représentés non pas par des pixels entiers mais, par des sous-pixels, surtout avec un fort supersampling. Au delà d’une certaine résolution ça ne sert plus à rien de pousser le supersampling car dans le casque les pixels en plus sont noyés dans des sous-pixels. Cela est valable pour tous les casques, pas que le Vive.

    En prenant le cas de la simulation automobile avec le Vive on distingue parfaitement les éléments jusqu’à une centaine de mètres (virtuels) et plus loin l’effet de grille commence à prendre le dessus. C’est déjà une meilleure immersion qu’avec un écran car la perception des distances est nettement meilleure et on appréhende vraiment le gabarit du véhicule. Le suivi des mouvements de la tête permet d’anticiper les virages et de regarder dans ses rétroviseurs plus naturellement. L’amélioration de la résolution du Vive c’est vraiment la cerise sur le gâteau pour les passionnés de simulation car il ne manquait pas grand chose au Vive. On pourra mieux voir plus loin et mieux distinguer les textes et cadrans éloignés sans avoir à se rapprocher comme des vieux. C’est tout ce qui manquait car de près c’est bluffant. Parfais on est émerveillé par le bump-mapping/pixel shading d’une texture de près car ça a l’air tellement réel.

    Bref tout ça pour dire qu’avec le Pro tous ceux qui cherchent l’expérience de simulation ultime pour compléter leur volants ou HOTAS haut-de-gamme disponible à l’heure actuelle sur le marché vont se rue sur le Vive Pro car avec cette nouvelle résolution il n’y a pas mieux comme écosystème complet matériel et logiciel aussi performant que celui-là désormais. De plus les deux caméras laissent augurer une possible compatibilité avec Windows Mixed Reality qui fonctionne avec un positionnement autonome basé sur les caméras stéréoscopiques (technologie issue de la Kinect).

    Finalement il pourrait faire la joie de pas mal de gens ce Vive Pro. Déjà ceux qui vont pouvoir upgrader leur système et ceux qui vont découvrir le système complet pour la première fois (et qui font prendre une claque avec une meilleure résolution d’emblée). Ensuite outre HTC et Valve biensûr cela fait les affaires de Samsung qui ne sait pas trop où il va avec son Odyssey sur PC mais sait qu’il peut compter sur le Vive pour vendre ses écrans. Ensuite Microsoft qui s’il ouvre son écosystème Mixed Reality au Vive Pro va avoir d’emblée de nouveaux clients sur son Store. De plus si l’engouement de la VR se confirme sur PC ça peut aider à vendre plus de Windows. Idem pour les fabricants hardware qui ont un nouveau débouché avec la VR sur PC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *