dépannage oculus quest
in

Dépannage Oculus Quest : le guide complet

Un dépannage Oculus Quest peut être nécessaire à certains moments. Il faut savoir en effet que ce casque VR n’est pas à l’abri d’éventuels petits soucis de fonctionnement. L’essentiel, c’est de connaître les problèmes les plus courants ainsi que l’entretien et la maintenance à faire en cas de besoin. Voici le guide complet pour aider les propriétaires de cet appareil à y voir plus clair.

En termes de performances et de technologies, le Quest et le Quest 2 n’ont pas à rougir face à leurs concurrents. Cependant, ils ne sont pas à l’abri d’éventuels problèmes de fonctionnement pour autant. À un moment donné, un dépannage peut de ce fait être nécessaire. Voici justement le guide ultime pour aider les nouveaux propriétaires de ces casques VR à y voir plus clair.

dépannage oculus quest

Quels sont les problèmes les plus rencontrés sur le Quest et les solutions pour y remédier ?

Il s’avère important de bien connaître les soucis les plus courants de l’Oculus Quest avant de pouvoir réaliser tel ou tel dépannage. Malheureusement pour les nouveaux propriétaires de ce casque VR, il y en a pas mal.

Bugs généraux, erreurs et performances instables

À un moment donné, il se révèle donc possible de rencontrer des bugs, des erreurs ou encore des performances instables sur le Quest. Lorsque les utilisateurs tombent sur ces soucis, ils ignorent souvent leur origine.

En tout cas, un redémarrage complet du casque VR peut en général faire l’affaire pour les résoudre. Il faut en effet savoir que le système d’exploitation de l’appareil peut parfois être un peu délicat. Pour retrouver ses performances, un redémarrage peut ainsi suffire.

L’essentiel, c’est de s’assurer de redémarrer complètement le Quest, et non de le mettre tout simplement en mode veille. Il faut alors le faire via le menu d’alimentation. Les soucis non identifiables et de base peuvent dans la majorité des cas être résolus à l’aide de cette méthode.

Problèmes de suivi et du système Guardian Boundary

Parfois, le système Guardian Boundary ou le suivi du casque VR en question peut présenter une certaine instabilité. Il se révèle même possible que l’utilisateur tombe sur des erreurs liées à une perte du suivi par l’appareil.

Ce genre de problème peut être dû au fait que la personne joue en plein soleil et non à l’intérieur d’une salle bien éclairée. Il faut en effet savoir que le Quest n’a pas été conçu pour fonctionner à la lumière directe du soleil. Il ne supporte pas les conditions extérieures.

Et même si l’individu joue à l’intérieur d’une salle, il doit s’assurer que tous les stores sont fermés légèrement afin d’éviter cette lumière. Il doit toutefois veiller à garder la zone bien éclairée.

dépannage oculus quest

Un nettoyage peut être nécessaire

Pour résoudre les problèmes de suivi ou du Guardian Boundary, il faut aussi penser à nettoyer les caméras de suivi. Effectivement, toute empreinte digitale ou trace sur ces dernières peut être à l’origine de ce genre de souci.

Il faut alors penser à essuyer de temps en temps les quatre caméras de suivi du casque à l’aide d’un chiffon microfibre. En procédant de la sorte, on peut améliorer la fiabilité du système Guardian. Il en est de même pour le suivi du contrôleur.

Il est en outre bon de souligner que les petites guirlandes lumineuses et les miroirs peuvent également perturber le système de suivi du Quest. La raison est qu’ils peuvent interférer avec les petites lumières que les contrôleurs Touch émettent à travers leurs anneaux circulaires. Mieux vaut donc ne pas utiliser le casque autour de ces éléments.

Visuels inconfortables ou flous

Parmi les problèmes les plus fréquents du Quest d’Oculus nécessitant un dépannage, il y a donc aussi les visuels inconfortables ou flous. L’image du casque peut ainsi sembler pas tout à fait correcte, floue ou inconfortable à regarder.

Pour résoudre ce type de souci, l’utilisateur peut essayer d’ajuster le paramètre IPD sur le casque. Cela lui permet de changer physiquement la distance entre les lentilles de ce dernier.

Il faut savoir que les yeux de chaque personne sont différents. Le réglage du paramètre IPD n’est pas de ce fait le même pour tout le monde. Pour trouver le bon, il suffit bien sûr de faire des essais.

Comment ajuster le paramètre IPD ?

Pour régler ce fameux paramètre, l’utilisateur n’a qu’à se servir du curseur qui se trouve en bas à gauche du casque pour le Quest d’origine. Du côté du Quest 2, il a droit à trois distances IPD prédéfinies. Il suffit donc d’écarter ou de rapprocher les lentilles pour les ajuster.

À noter que chacune des trois positions disponibles est marquée par le chiffre 1, 2 ou 3. Celui-ci se révèle visible entre les objectifs.

Avec un peu de précision, il s’avère possible de garder les lentilles entre les réglages numériques. Cela permettra d’affiner davantage l’ajustement.

Que faire si l’image reste encore floue ?

dépannage oculus quest

Après le réglage de l’IPD, si l’image est encore floue et que l’utilisateur ressent encore de l’inconfort, il doit s’assurer que son casque VR est correctement installé. S’il dispose d’un Quest original, il doit mettre la partie la plus basse de la sangle dans une position assez basse à l’arrière de sa tête.

Pour ce qui est du Quest 2, il dispose en option d’une sangle permettant de bénéficier de plus de confort du nom d’Elite Strap. Pour résoudre le problème lié aux visuels flous, on peut ainsi tout simplement utiliser ce dernier.

Malgré ces quelques solutions, si l’utilisateur se sent encore mal à l’aise ou nauséeux, peut-être qu’il ressent tout simplement des symptômes de la maladie de la réalité virtuelle.

Soucis liés aux contrôleurs

Au cas où le Quest n’arrive pas à détecter l’un ou les deux contrôleurs, peut-être qu’il est temps de remplacer leur pile. Celle-ci se trouve sous un couvercle dans la partie supérieure de chaque contrôleur.

Il est d’ailleurs bon de savoir que la qualité du suivi du contrôleur peut baisser quand la pile est presque à plat. Il ne faut pas de ce fait attendre que la batterie soit totalement déchargée avant de penser à la remplacer. Dès qu’on aperçoit cette baisse de qualité, il faut tout de suite le faire.

Après avoir remplacé les piles des contrôleurs, si le problème persiste, il faut essayer de nettoyer les caméras de suivi ou de redémarrer complètement le casque. Voilà donc en ce qui concerne les soucis les plus courants de l’Oculus Quest nécessitant un dépannage.

Qu’en est-il de l’entretien et de la maintenance ?

Pour profiter pleinement des performances du Quest d’Oculus, il faut penser à l’entretenir régulièrement et correctement. Un peu de maintenance peut également être indispensable. Voici le guide pour toujours garder le casque en parfait état de marche.

Éviter autant que possible la lumière du soleil

Comme il a été dit plus haut, l’Oculus Quest n’a pas été conçu pour fonctionner à la lumière directe du soleil. Il ne fonctionnera pas de ce fait correctement si l’on s’en sert à l’extérieur, surtout pendant les jours ensoleillés.

De plus, une exposition à la lumière directe du soleil peut aussi endommager complètement le casque VR. Effectivement, si la lumière du soleil atteint les lentilles de ce dernier, celles-ci vont agir comme une loupe, et vont donc causer des dommages visibles et irréparables.

En somme, il ne faut jamais laisser et ranger le Quest à l’air libre, car il peut être exposé à la lumière du soleil. Lorsque l’utilisateur ne s’en sert pas, l’idéal est de le ranger dans un étui fermé.

dépannage oculus quest

Éviter la poussière sur les verres

La poussière et les lentilles de l’Oculus Quest ne font pas non plus bon ménage, ce qui peut nécessiter un dépannage en cas de contact. Si la poussière se dépose sur ces verres, cela peut en effet augmenter le risque de les rayer durant le nettoyage.

Pour faire simple, la poussière peut entraîner de petites rayures visibles lors de l’utilisation du casque VR. Et le pire, c’est qu’on ne peut plus les faire disparaître. En somme, le dommage se révèle irréversible.

Afin d’éviter ce genre de désagrément, mieux vaut ainsi garder l’appareil en sécurité dans un étui bien fermé. Il sera alors tenu loin de toute poussière.

Nettoyer les lentilles avec un vêtement en microfibre

Lorsqu’on aperçoit de la poussière sur les verres du Quest, il peut être tentant de les nettoyer rapidement avec son t-shirt ou sa chemise, par exemple. Cependant, cela se révèle fortement déconseillé.

Le vêtement peut en effet laisser une égratignure ou une marque sur les verres. Or, celle-ci sera très perceptible lors de l’utilisation de l’appareil. Elle ressemblera même à une grande égratignure en VR. Il convient de ce fait de rester prudent.

Pour nettoyer les lentilles du Quest, il est donc recommandé de n’employer qu’un chiffon microfibre. Il faut alors éviter tout autre tissu, même les lingettes à base d’alcool souvent utilisées pour nettoyer les lunettes ordinaires. Celles-ci peuvent également les endommager.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
stage twitch

Nous recrutons un(e) monteur/streamer/présentateur.trice [Twitch] pour un stage

oculus quest pro

Un Oculus Quest Pro en chemin ?