in

[Test] Valve Index : toute la puissance d’un casque VR par le créateur de Steam

Valve Index

Lancé officiellement le 28 juin 2019, le Valve Index n’a pas manqué de faire de nombreux adeptes dès sa sortie. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit bien évidemment d’une œuvre du studio américain derrière Steam, Valve Corporation. L’Index est le tout premier casque VR intégralement conçu par ce dernier. Malgré cela, il peut très bien répondre aux besoins des gamers VR avertis. Voici notre test de l’appareil pour vous permettre d’en savoir davantage sur ses réelles capacités.

En termes de puissance, le Valve Index est connu comme l’un des meilleurs casques VR du moment. Malgré cela, il fait aussi partie des appareils les plus chers. Effectivement, à sa sortie en France, il était proposé à 1079 euros pour le kit complet. Le casque seul, quant à lui, était vendu à 539 euros. Beaucoup se demandent alors si ça vaut vraiment la peine de l’acheter à de tels prix. Pour vous aider à le savoir, nous avons fait un test du matériel.

Valve Index : plusieurs packs disponibles

L’Index de Valve est disponible en plusieurs packs sur le marché. Vous pouvez donc vous offrir le kit complet, incluant le casque VR, deux contrôleurs et deux stations de base. Toutefois, vous pouvez également acheter uniquement le casque VR si besoin.

Au cas où vous disposez déjà de stations de tracking, vous pouvez aussi acheter le casque accompagné de deux manettes. À la sortie de l’appareil, cette offre coûtait 799 euros. Enfin, vous pouvez vous offrir les contrôleurs et les stations de base séparément. Ceux-ci coûtaient respectivement 299 euros la paire, et 159 euros l’unité au lancement du matériel.

Dans tous les cas, vous ne devez en aucun cas oublier que pour que le petit bijou de Valve Corporation fonctionne, vous avez besoin du kit complet. À noter que les contrôleurs de l’Index sont compatibles avec les casques de HTC, Vive et Vive Pro. Ses stations de tracking, quant à elles, fonctionnent avec ce dernier. Quel que soit le pack que vous choisissez, il est d’ailleurs toujours fourni avec une copie gratuite de Half-Life: Alyx.

Le design du casque VR

Étant donné son prix élevé, nous nous attendions à ce que le Valve Index soit un énorme monstre. Toutefois, c’est bien loin d’être le cas. En fait, il est en effet plutôt élégant. Sa face est caractérisée par une plaque noire brillante et deux caméras se trouvant sur la partie basse gauche et droite. Sur cette partie, vous pouvez aussi lire « VALVE INDEX ».

La plaque noire est faite de plastique, et est amovible en plus d’être magnétique. Si vous l’ôtez, vous pouvez voir un petit compartiment dans lequel se trouve un port USB Type-A. Valve Corporation appelle apparemment cela le « frunk ». Pour le moment, il semble ne servir à rien.

Pour ce qui est du reste, l’Index dispose de toutes sortes de boutons, dont celui pour ajuster la profondeur des lentilles. Il y a également le curseur de distance interpupillaire et le bouton System. Sur les deux côtés du casque VR, il y a en outre des écouteurs pouvant pivoter et faire des mouvements verticaux. À côté de l’un d’eux est installé un câble long de 5 mètres pour connecter l’appareil au DisplayPort, à l’adaptateur secteur et au port USB Type-A.

Valve Index

Un bon confort au rendez-vous

Par rapport au HTC Vive Cosmos, qui pèse 680 g, l’Index de Valve est plus lourd, avec un poids d’environ 800 g. Face à l’Oculus Rift S, qui est le meilleur en termes de poids (environ 544 g), il l’est encore plus. Malgré cela, il paraît plus élégant. Le confort n’est pas non plus en reste.

Même si l’Index fait partie des casques VR grand public les plus lourds du marché, vous ne risquez donc pas de ressentir son poids grâce au confort qu’il offre. Il propose en effet une bonne répartition du poids. Il est d’ailleurs doté de mousses d’excellente qualité pour être encore plus confortable.

Et pour assurer un confort optimal, l’appareil vous donne même la possibilité de régler le serre-tête supérieur et le serre-tête arrière, sans oublier bien sûr la distance entre les yeux et les lentilles. Cela vous permet d’augmenter légèrement votre champ de vision. De plus, si vous portez des lunettes, cette option vous permet de tenir les lentilles à distance.

L’installation du Valve Index

La mise en marche de l’Index n’a en général rien de bien compliqué. Contrairement aux idées reçues, l’installation des stations de base est assez rapide. Pour ce faire, vous devez compter environ cinq à dix minutes.

Le hic, c’est que vous devez disposer d’une prise électrique pour chaque station de tracking, et bien sûr pour le casque VR. Il vous faudra ainsi plusieurs prises de courant à la fois pour que tout le matériel fonctionne correctement.

Une fois que tout est installé convenablement, SteamVR reconnaît votre casque immédiatement. Il procède alors automatiquement à quelques mises à jour. Pour terminer l’installation, vous devez délimiter votre zone de jeu. Vous pouvez enfin enfiler votre appareil.

Configuration de SteamVR Home

Steamvr home

Vous devez savoir que, tout comme l’Oculus Home, SteamVR Home est bel et bien configurable. Il vous donne en effet l’opportunité de personnaliser votre espace comme bon vous semble à l’aide d’outils conçus avec soin.

Il vous est même possible de déverrouiller certains environnements de jeux et des créations personnelles. SteamVR met à votre disposition 4 outils lorsque vous y accédez pour la première fois. Il y a donc le Colorizer, l’Air Brush tool, le Multi-Tool et enfin le Cache Finder tool. Vous pouvez débloquer davantage d’outils en accédant à d’autres environnements.

En tout cas, le menu SteamVR est facile à utiliser. Il se compose de 4 panneaux principaux, à savoir les panneaux Environments, Things, Avatars et Quests. Pour vous guider lors de l’installation de votre Valve Index, vous avez droit à un onglet Tutoriels en haut du menu.

Qu’en est-il de l’interface de l’Index ?

L’interface du casque VR est assez différente du menu SteamVR. Pour y accéder, vous n’avez qu’à appuyer sur le bouton System de l’un des contrôleurs. L’interface comporte en tout 9 boutons.

De gauche à droite, vous pouvez ainsi voir les boutons Menu, Desktops, Library, SteamVR Home, Store, Reset Standing Position, Toggle Room View, Volume et enfin Settings.

Dans le menu Paramètres, vous pouvez régler différents éléments. Dans l’onglet Général, entre autres, vous avez la possibilité de configurer le taux de rafraîchissement, et passer alors de 80 Hz, 90 Hz, 120 Hz à 144 Hz. Vous pouvez aussi y ajuster la luminosité, la résolution de rendu, etc.

Quid des performances du Valve Index ?

L’Index de Valve est équipé de deux panneaux LCD proposant une résolution totale de 1440 × 1600 pixels. Une telle définition est accompagnée d’un taux de rafraîchissement allant jusqu’à 144 Hz pour une meilleure fluidité.

En somme, l’Index dépasse donc largement l’Oculus Rift S et le HTC Vive Cosmos en termes de taux de rafraîchissement. Effectivement, ces casques VR proposent respectivement un taux de 80 Hz et de 90 Hz.

Malgré de telles performances au niveau des graphismes, nous avons toutefois rencontré un problème au niveau du suivi. Contrairement aux casques VR d’Oculus, le suivi dépend malheureusement grandement des stations de tracking, ce qui peut entraîner des bugs lorsque vous jouez à certains jeux VR.

valve index haut parleur

Une qualité audio bien intéressante

En termes de qualité audio, le Valve Index a tout pour vous plaire. Il faut avouer qu’il propose l’un des meilleurs systèmes audio disponibles sur le marché pour un casque de réalité virtuelle.

Sa particularité, c’est que ses écouteurs sont écartés du casque. En d’autres mots, ils ne touchent pas vos oreilles lorsque vous le portez. Grâce à cela, il est en mesure de spatialiser les sons avec une grande efficacité. Ceux-ci paraissent d’ailleurs nettement plus naturels.

À noter que la qualité est toujours au rendez-vous, que vous choisissiez de monter ou de descendre le volume. Bien entendu, étant donné que les écouteurs sont écartés de vos oreilles, les sons ambiants provenant du monde réel restent perceptibles. Vous avez en outre la possibilité d’ôter ces écouteurs et de les remplacer par votre propre casque audio.

Valve Index : nos dernières impressions

L’Index de Valve propose des caractéristiques techniques bien alléchantes. Avec sa résolution de 1440 × 1600 pixels et son taux de rafraîchissement pouvant grimper jusqu’à 144 Hz, il vous promet une expérience VR bien digne de ce nom.

Tout comme ses concurrents, le casque VR haut de gamme a toutefois aussi son lot de points faibles. Il y a, entre autres, le souci au niveau du suivi. Il faut également savoir que pour ajuster correctement ses contrôleurs, vous devez faire quelques essais.

Dans tous les cas, il faut dire que le prix de l’appareil est justifié en partie. Étant donné l’évolution incessante de la technologie VR, Valve Corporation devrait cependant penser à le réduire pour rester dans la course face à ses principaux concurrents.

Points positifs

  • Graphismes fluides avec un taux de rafraîchissement élevé
  • Son spatial de qualité
  • Un bon confort au rendez-vous

Points négatifs

  • Suivi pas très précis
  • Prix élevé
Qualité visuelle - 7
Qualité audio - 8
Suivi - 6

7

Qualité visuelle : Graphismes fluides avec une haute résolution et un taux de rafraîchissement élevé.

Qualité audio : Son spatial et immersif. Ecouteurs écartés des oreilles de l'utilisateur.

Suivi : Suivi pas très précis avec utilisation de stations de tracking externes.

User Rating: 2.45 ( 33 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *