in ,

[Test] Meta Quest Pro : est-il aussi impressionnant qu’on le prétend ?

Le Meta Quest Pro de Meta

Le mois dernier, Meta a officiellement présenté sa nouvelle technologie VR, baptisée Meta Quest Pro, vendue à 1799 . L’appareil est une suite de l’Oculus Quest. Il comprend plusieurs avancées technologiques telles que des lentilles optiques, plus fines et plus compactes que le Quest 2, sorti en 2020. Meta affirme que c’est « le casque VR le plus fin et le plus ergonomique jamais conçu ». Mais est-il aussi impressionnant qu’on le prétend ?

Le casque Meta Quest Pro vise à repousser les limites techniques de la technologie de réalité mixte. Positionné comme un appareil pour maximiser la productivité et la connexion sociale, il permet aux utilisateurs de combiner leur environnement physique avec des éléments virtuels de manière réaliste. Cela crée une expérience de réalité mixte qui améliore la présence sociale et la collaboration.

Selon Meta, le casque Meta Quest Pro est un appareil VR et MR multifonctionnel. Par ailleurs, selon cette entreprise, il offre un aperçu de ce dont les futurs appareils AR pourraient être capables. Mais est-il aussi impressionnant qu’on le prétend ? Nous avons essayé ce matériel pour vous.

Le Meta Quest Pro, le design et le confort

Le Meta Quest Pro présente des changements de conception majeurs par rapport à l’Oculus Quest 2. Et nous ne parlons pas seulement de son extérieur tout noir, qui lui donne une apparence plus professionnelle (le Quest 2 est tout blanc). Voici quelques mises à niveau concernant ce dispositif.

Une sangle en plastique, avec un rembourrage supplémentaire

La sangle entièrement élastique du Quest 2 a été remplacée par une sangle en plastique presque identique à la sangle Elite, un supplément optionnel pour le Quest 2. Celle-ci est équipée d’un rembourrage supplémentaire qui le rend plus confortable.

Le Meta Quest Pro présente des changements de conception majeurs par rapport à l'Oculus Quest 2.

La sangle abrite également la batterie du Meta Quest Pro. Donc, contrairement au Quest 2, ce casque n’est pas chargé à l’avant en termes de répartition du poids. Au lieu de cela, son poids est réparti sur votre tête. Pour cette raison, même si le Pro est de 219 g plus lourd que le Quest 2 (à 722 g), vous vous sentirez plus léger en le portant.

Le rembourrage avant améliore la vue

Le rembourrage avant du Quest Pro est conçu pour vous donner une assez bonne vue sur les côtés et le bas du casque pendant que vous le portez. Rappelons que le Quest 2 crée un joint autour de votre œil et bloque entièrement le monde extérieur.

Nous avons donc constaté que le Meta Quest Pro est confortable et sûr. C’est quelque chose que vous pouvez physiquement porter pendant une longue période. Le confort physique, cependant, ne tient pas compte de la fatigue oculaire que tout casque VR peut causer.

Les performances et les spécifications

Notre première expérience avec le Meta Quest Pro a été très positive. Sa nouvelle puce Snapdragon XR2 + Platform et 12 Go de RAM gère facilement tout ce qui a été lancé sur le casque sans aucun problème notable.

Le casque est livré avec d’autres mises à niveau. Celles-ci incluent la prise en charge du Wi-Fi 6E, 256 Go de stockage par défaut, un nouveau Mini panneaux LCD LED offrant 37 % de pixels en plus par pouce, 10 % de pixels en plus par degré et 75 % de contraste en plus. Le modèle de base du Quest 2 n’est livré qu’avec 128 Go, tandis que son modèle plus cher est livré avec 256 Go.

Le taux de rafraîchissement de l’écran est actuellement plafonné à 90 Hz, (le Quest 2 peut fournir 120 Hz). Meta n’a pas fourni de réponse définitive quant à savoir si le Meta Quest Pro prendra en charge à l’avenir un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Il a seulement affirmé qu’il n’est « pas optimisé » pour des taux aussi élevés.

Quant aux contrôleurs, ils ressemblent assez à ceux de l’Oculus Quest 2. La seule différence notable est qu’ils manquent d’anneaux de suivi. Ceux-ci ont été remplacés par des caméras intégrées sur les combinés eux-mêmes. De plus, les manettes peuvent désormais intégrer un stylet. En outre, selon Meta, l’haptique interne des contrôleurs a été améliorée, les aidant à créer des sensations plus réalistes.

Les fonctionnalités du casque haut de gamme de Meta

Le Quest Pro fait tout ce que le Quest 2 peut faire, mais en mieux. Ce n’est pas une surprise compte tenu de son prix de 1799 €. Il est important de rappeler que le Quest 2 se vend à 449,99 € pour sa version 256 Go.

Une caméra couleur haute résolution

Le Quest Pro dispose d’une caméra couleur haute résolution avec quatre fois la résolution du Quest 2. Cela amène la fonctionnalité de réalité mixte de Meta dans une nouvelle forme beaucoup plus utilisable. Avec le Quest Pro, nous avons pu facilement et sans crainte nous promener dans une pièce sans retirer le casque.

Le Meta Quest Pro embarque de nombreuses fonctionnalités

Le Passthrough noir et blanc basse résolution du Quest 2 permet d’éviter les collisions avec de gros objets. Mais il est loin d’être idéal. En plus de voir votre environnement physique tout en portant le Quest Pro, le casque peut superposer des graphiques 3D. Il permet des expériences de type AR avec une grande fidélité.

Le Face Tracking

Le Quest Pro propose un Face Tracking afin que votre avatar puisse correspondre à votre expression réelle lors de réunions d’équipe virtuelles. La communication non verbale est assez importante et a été la plupart du temps absente des chats VR.

Le suivi oculaire a plusieurs objectifs. Il rend votre avatar plus réaliste. Par ailleurs, il permet aux autres de voir où vous regardez. Le Meta Quest Pro devrait pouvoir utiliser votre regard comme une forme d’entrée à mesure que le logiciel progresse.

Les contrôleurs tactiles du Meta Quest Pro

Les contrôleurs tactiles Quest Pro bénéficient d’un suivi amélioré. Le Quest 2 s’appuyait sur le suivi du contrôleur effectué par le casque. Vous deviez donc garder vos mains à la vue des caméras du casque. Les contrôleurs Quest Pro Touch ont également une pointe de stylet intégrée pour que vous puissiez écrire sur un tableau blanc. D’autres petits détails comme la station de charge intégrée contribuent à faire du Quest Pro une solution plus complète.

Les contrôleurs du Meta Quest Pro, un meilleur suivi, une meilleure haptique

Les nouveaux contrôleurs fournissent une sensation plus dense et plus compacte. Les anciens anneaux en plastique des contrôleurs Quest 2 ont disparu. Maintenant ils ressemblent à de petites poignées de pistolet noires. Chacun a son propre ensemble de caméras pour le suivi de la pièce. Ce critère seul pourrait convaincre les joueurs en réalité virtuelle d’acquérir ce casque.

L’haptique est nettement meilleure, avec des sensations de grondement et de tapotement plus riches. Des applications comme Painting VR semblent plus réalistes. Dans les jeux VR comme Beat Saber et Eleven Table Tennis, les réponses sont juste un peu plus tactiles, percutantes, réalistes.

Ces contrôleurs ont également besoin de leur propre chargeur propriétaire pour s’alimenter. Meta inclut un cordon dans la boîte, ou vous pouvez utiliser la station de charge. C’est dommage qu’ils n’utilisent pas l’USB-C.

Les nouvelles applications, un démarrage assez limité

Le Quest Pro exécute toutes les mêmes applications que le Quest 2 et son système d’exploitation est le même. Bien sûr, vous voudriez trouver des applications qui tirent le meilleur parti de Quest Pro. Mais pour le moment, il n’y en a pas beaucoup. Cela pourrait changer. Cependant, le prix élevé du Quest Pro et son attrait probablement limité limiteront le nombre d’applications que les développeurs choisissent de mettre à niveau.

La plupart des applications optimisées se concentrent soit sur l’ajout de réalité mixte en superposant la réalité virtuelle avec les caméras couleur passthrough, soit sur l’ajout du Face Tracking pour les avatars. Quelques applications de réalité mixte sont prometteuses.

Le Quest Pro peut cartographier en profondeur une pièce et reconnaître plus facilement les murs, les sols et les meubles. Le Quest 2 a aussi cette capacité. Mais la capacité du Pro à donner l’impression que la réalité virtuelle est placée dans le monde réel est meilleure.

La batterie du Meta Quest Pro

L’une de nos plus grandes préoccupations est la durée de vie de la batterie du Meta Quest Pro. L’autonomie de ce matériel est comprise entre une heure et demie à deux heures entre les charges, ce qui semble si remarquablement faible.

À titre de comparaison, le Quest 2 a une autonomie de deux à trois heures, avec la sangle Elite en option avec module de batterie qui le porte à environ quatre heures. Considérant que le Quest Pro coûte environ quatre fois le prix du Quest 2, nous nous serions attendus à ce que la durée de vie de sa batterie soit tout aussi bonne.

Meta a fait valoir que les gens ne passent pas plus de quelques heures à la fois en VR / MR sur le Quest 2. Et ceux qui le font peuvent l’utiliser avec le câble de charge branché. Mais la conception plus confortable du Quest Pro pourrait encourager les utilisateurs à rester plus longtemps.

Nous devrons le tester plus longtemps pour voir à quel point la durée de vie de la batterie est vraiment restrictive dans la pratique. Mais si vous aimez passer beaucoup de temps en VR, ce n’est peut-être pas le casque pour vous.

Notre verdict ?

Le Quest Pro est un excellent casque VR. Ses spécifications et caractéristiques surpassent celles du Quest 2 à tous points de vue, de la résolution au confort. A coup sûr, il dispose d’une technologie supérieure. La seule chose que nous déplorons est son coût extrêmement élevé.

Meta Quest Pro

Meta Quest Pro

amazon
1 799.99
Vérifier Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Un prix de 1799 € est beaucoup trop cher pour la plupart des gens. Le Meta Quest Pro et le Quest 2 sont fondamentalement conçus pour différents types d’utilisation de la réalité virtuelle. Le premier est destiné aux utilisateurs de réalité virtuelle débutants. Le second est plus recommandé aux professionnels prêts à investir dans la réalité virtuelle.

Le Quest Pro n’est donc pas conseillé si vous prévoyez de l’utiliser exclusivement pour les jeux. Dans ce cas, vous devez soit acheter le Quest 2, soit acheter un autre casque conçu à cet effet. Le Valve Index et le HTC Vive Pro sont tous deux des casques haut de gamme bien meilleurs que le Quest Pro en matière de jeu. Mais si vous voulez un casque VR utilisé comme un « ordinateur portable pour votre visage », le Quest Pro est la meilleure option sur le marché aujourd’hui.

Points positifs
Points négatifs
  • Design très raffiné
  • Excellente qualité d’image
  • Un rendu Passthrough exceptionnel
  • Des manettes plus intelligentes
  • Une expérience virtuelle nette et vivante
  • Une autonomie peu satisfaisante
  • Un prix loin d’être accessible à tout le monde
Design et ergonomie - 9
Qualité des images - 8.1
Des manettes plus intelligentes - 7.8
Un rendu Passthrough de très haute qualité - 7.5

8.1

Design : Design élégant, très professionnel qui se démarque de tous les autres casques VR sur le marché. La conception équilibrée offre le confort.

Qualité des images : Qualité d'image supérieure, qui se rapproche presque de la vision de tous les jours.

Des manettes plus intelligentes : Les manettes permettent des sensations plus réalistes.

Un rendu Passthrough de très haute qualité : Un rendu Passthrough couleur et haute résolution.

User Rating: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.