in ,

Si, et seulement si, Palmer Luckey achetait la division Vive de HTC

palmer Luckey réalité virtuelle sytème nerveux

Suite aux rumeurs autour de la vente de la branche réalité virtuelle de HTC, un acheteur potentiel s’est fait connaître sur Reddit : le déjà bien connu Palmer Luckey, cofondateur d’Oculus. Une possibilité encore lointaine et totalement incertaine.

Les rumeurs autour de la vente de Vive, la branche de HTC dédiée à la réalité virtuelle, se sont beaucoup répandues ces derniers jours. Un homme, célèbre personnage de l’industrie de la réalité virtuelle depuis qu’elle existe, s’interroge déjà sur ce potentiel rachat : Palmer Luckey, père sulfureux de l’Oculus Rift.

« Vous en pensez quoi les gars, est-ce que je dois acheter Vive à HTC ? » – Palmer Luckey sur Reddit

En cinq ans, le constructeur de smartphones a vu sa valeur réduite de trois quarts. C’est une raison suffisante pour envisager la vente d’une partie, voire de la totalité, d’HTC. Cette dernière solution “n’est pas un choix évident pour un unique acquéreur”, comme l’a expliqué à Bloomberg une source anonyme et proche du dossier.

Pourtant, si rien n’est encore décidé, un célèbre candidat s’est déjà fait connaître, presque discrètement, sur Reddit. C’est Palmer Luckey, cofondateur d’Oculus, qui a posté, sur le subreddit dédié à Oculus et au HTC Vive, une question : “Vous en pensez quoi les gars, est-ce que je dois acheter Vive ?”

Palmer Luckey rachat Vive HTC

Avec des si, on met Paris en bouteille

Mais même avec un acheteur potentiel, rien ne dit que HTC soit prêt à vendre sa division réalité virtuelle. Le HTC Vive est considéré comme l’un des casques de réalité virtuelle les plus performants du marché et que la sortie d’un HTC Vive autonome est prévue pour bientôt. Ce qui fait perdre de l’argent à la marque, depuis cinq ans, est la vente de smartphones.

Enfin, si HTC se décidait à vendre sa division de réalité virtuelle, si Palmer Luckey se décidait à l’acheter et si la vente se faisait, beaucoup de questions se lèveraient quant à l’avenir de la marque. Principalement au niveau d’un éventuel rapprochement Vive Oculus, voire Facebook. Mais, comme le dit l’expression consacrée, “avec des si, on met Paris en bouteille”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.