in ,

FOV Ventures : la société de capital-risque finance les startups spécialisées dans le métavers

FOV Ventures

FOV Ventures est une société de capital-risque finlandaise en phase de démarrage. Sa particularité, c’est qu’elle prévoit d’investir dans les différentes startups européennes spécialisées dans le métavers.

Ce sont David Haynes et Petri Rajahalme qui sont derrière la création de la nouvelle société de capital-risque FOV Ventures. Les deux partenaires fondateurs l’ont annoncée plus tôt ce mois-ci. Ils ont donc déclaré qu’ils compteraient se concentrer sur les startups spécialisées dans le métavers basées en Europe. À noter que, d’après l’entreprise elle-même, ils ont chacun une certaine expérience dans le financement de capital-risque.

En fait, Haynes travaillait auparavant au sein de Vive X, le fonds d’investissement VR de HTC, et auprès de la société de capital-risque européenne Seedcamp. Il aurait d’ailleurs dirigé des investissements dans Maze Theory, LIV et Bodyswaps quand il était encore chez Vive X. Rajahalme, quant à lui, était directeur général du fonds Nordic XR Startups. À l’époque, il aurait dirigé des investissements dans pas moins de huit sociétés XR.

FOV Ventures

FOV Ventures : 18 millions de dollars pour financer les startups spécialisées dans le métavers

Bien que FOV Ventures ne soit encore qu’en phase de démarrage, elle affirme déjà avoir levé 18,1 millions de dollars, soit environ 16,5 millions d’euros dans le cadre de son premier fonds. La société compte plafonner le premier fonds à 27,5 millions de dollars, soit près de 25 millions d’euros.

Grâce à une telle somme, elle prévoit donc d’investir entre 274 000 dollars et 550 000 dollars (250 000 euros à 500 000 euros) dans environ 25 startups. Selon l’entreprise, elle cherche surtout à financer les jeunes sociétés travaillant spécifiquement dans des domaines particuliers.

Parmi ceux-ci, on peut citer le « commerce de détail et numérique », et les « avatars et identité ». Il y a aussi le « futur du travail », le « social immersif », et les « outils et infrastructures ». D’après la firme, le métavers constitue une véritable expansion de l’Internet d’aujourd’hui.

Elle n’a pas manqué d’ajouter que ce dernier devient en ce moment plus immersif, car il est désormais construit à partir de nouveaux outils. Les moteurs de jeu 3D en font partie. De plus, grâce au métavers, le monde réel et le monde virtuel sont de plus en plus proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.