in

Ready Player Me annonce une extension de sa plateforme de création d’avatar 3D

Ready Player Me

La startup estonienne Ready Player Me vient de lever un fonds de 56 millions de dollars en série B. Selon elle, ce fonds lui permettrait d’étendre sa plateforme de création d’avatar 3D.

Fondée en 2014 en Estonie, Ready Player Me est bien plus qu’une simple plateforme de création d’avatar 3D personnalisé. C’est un hub donnant la possibilité d’utiliser tout avatar ainsi créé dans une large gamme d’applications et de jeux VR. Plus concrètement, le système d’avatar multiplateforme est désormais compatible avec pas moins de 3 000 applications sur le Web2 et le Web3.

Cela inclut des expériences VR sociales, telles que Somnium Space, vSpatial et VRChat. La société derrière la fameuse plateforme vient donc de lever un fonds de 56 millions de dollars. Apparemment, il s’agit de son plus gros investissement à ce jour. Avec cette somme, son investissement étranger total atteint les 85,5 millions de dollars après une levée de fonds en série A de 13 millions de dollars en décembre 2021.

Ready Player Me : un fonds pour faire évoluer son système d’avatar

C’est Andreessen Horowitz, connu sous le numéronyme a16z, qui a mené le cycle de financement en série B de Ready Player Me. Il y a également eu la participation de quelques investisseurs, à savoir David Baszucki, le cofondateur de Roblox, et Justin Kan, le cofondateur de Twitch. On compte d’ailleurs les cofondateurs de King Games, Riccardo Zacconi et Sebastian Knutsson, sans oublier Collab Currency, Konvoy Ventures et Plural.

Snowfro, la famille D’Amelio, Punk6529, Kevin Hart’s Hartbeat Ventures et l’entreprise de divertissement et de sport Endeavour font aussi partie des investisseurs. Quoi qu’il en soit, selon Timmu Tõke, PDG et cofondateur de Ready Player Me, le fonds lui permettra de continuer de faire évoluer son système d’avatar. La startup projette en effet de le rendre plus flexible pour les développeurs, mais pas seulement.

Elle souhaite également mettre au point de nouveaux outils pour aider ces derniers à monétiser leurs assets d’avatar. Elle envisage même de créer divers outils pour les créateurs individuels. À noter que pour le moment, une partie de la stratégie de monétisation de la société est centrée sur la possibilité d’acheter des accessoires numériques de marques, comme Adidas, Dior, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.