Accueil / Produits / Casque VR / Casque autonome / HTC se doit de réagir face à l’Oculus Quest mais le peut-il vraiment ?

HTC se doit de réagir face à l’Oculus Quest mais le peut-il vraiment ?

Réagir HTC Vive

Dans la bataille qui l’oppose à Oculus, la stratégie d’HTC semble floue et atone. Pour ne pas laisser la réalité virtuelle grand public à son concurrent, HTC se doit de réagir… mais le peut-il vraiment ?

Lors des premiers lancements de casques de réalité virtuelle sur PC (si l’on exclue le PlayStation VR qui fonctionne sur console), HTC a longtemps tenu la corde avec son Vive face au Rift d’Oculus. A force de baisser ses prix, Oculus a réussi, petit à petit, à rejoindre puis dépasser HTC. La réalité virtuelle prend désormais un autre chemin et s’oriente vers les casques VR autonomes bien plus pratiques et moins coûteux que les casques nécessitant un PC surpuissant. Alors qu’Oculus semble avancer en véritable patron en proposant régulièrement de nouveaux produits, HTC semble camper sur ses acquis et propose une opposition très modérée.

Oculus Quest - HTC Vive Focus

HTC laisse champ libre à Oculus

Les ventes d’Oculus Rift ont largement dépassé celles du HTC Vive, notamment à faveur d’une stratégie de prix agressive. HTC a réagit en proposant une version Pro de son casque Vive. Cette version très chère vise avant tout un public professionnel, comme si HTC avait abandonné la compétition des casques VR pour PC grand public.

Réagir HTC Vive

Le constructeur taïwanais a cependant été le premier à dégainer le casque autonome avec le Focus. Cependant, pour une raison curieuse, HTC ne commercialise celui-ci qu’en Asie, laissant champ libre à Oculus pour le reste du monde. La filiale de Facebook a sorti, dans un premier temps, l’Oculus Go, un casque autonome assez limité mais bon marché offrant une première approche intéressante de la réalité virtuelle. Oculus a désormais annoncé son futur casque de réalité virtuelle autonome Oculus Quest qui offre des caractéristiques assez comparables au Focus. Malgré quelques petits avantages en faveur du Quest, notamment au niveau de la détection de mouvements, c’est surtout avec le catalogue de jeux et d’applications qu’Oculus fait la différence. Le casque profitera effectivement du catalogue du Rift.

HTC peut-il réagir face à la machine Oculus ?

HTC n’a, pour le moment, pas réagit à l’annonce de l’Oculus Quest. Aucune sortie en Europe ou en Amérique n’a été annoncée pour son Focus. Une réactivité particulièrement atone qui pourrait surprendre mais qui trouve peut-être ses racines dans le manque de moyens de l’entreprise taïwanaise face à Oculus. La question est légitime… pourquoi sortir le Focus en Europe et aux Etats-Unis si le Quest proposera un catalogue bien plus étendu et intéressant ?

Réagir HTC Vive Focus Oculus Quest

Autre point non négligeable à prendre en considération, ce sont les moyens financiers. Oculus profite du financement de Facebook et celui-ci est colossal, tant au niveau de la recherche (et donc des dépôts de brevets), qu’au niveau de la politique commerciale. Oculus a littéralement cassé les prix et HTC ne peut suivre et maintenir une marge commerciale correcte et investir massivement dans la recherche sur la technologie VR. D’autant plus que HTC a de gros problèmes de trésorerie, notamment à cause de sa filiale téléphonie qui présente un déficit abyssal. HTC serait-il contraint d’abandonner la bataille de la VR grand public pour se concentrer sur le haut de gamme et les professionnels ou peut-il encore réagir et continuer à concurrencer Oculus ?