in ,

Les casques VR Quest seront bientôt de retour en Allemagne

Quest Allemagne

Après une affaire antitrust de deux ans, les ventes des casques VR autonomes Meta Quest reprendront bientôt en Allemagne. C’est une excellente nouvelle pour les adeptes de la réalité virtuelle allemands.

Durant ces deux dernières années, l’Allemagne a empêché Meta de vendre ses casques VR dans le pays. Le lien entre les appareils de réalité virtuelle de la société de Mark Zuckerberg et Facebook en est la raison. Il ne respectait en effet pas les lois antitrust appliquées dans la première économie européenne. Au cours de cette période, les utilisateurs VR allemands devaient alors importer les matériels VR de Meta pour pouvoir en profiter.

Ils devaient en général les acheter auprès des sites de vente en ligne basés dans les pays voisins, comme Amazon.it et Amazon.fr, basés respectivement en Italie et en France. Heureusement pour eux, tout cela ne sera donc plus bientôt que de mauvais souvenirs. Environ deux ans après l’arrêt des ventes en septembre 2020, les casques Quest vont faire leur grand retour en Allemagne.

Quest Allemagne

Quand les ventes des casques VR Quest reprendront-elles en Allemagne ?

Selon un rapport du site d’actualité allemand dédié à la réalité mixte MIXED, les utilisateurs VR allemands pourront bientôt commander les casques Quest 2 et Quest Pro. S’il n’y a aucun changement, les deux appareils devraient débarquer en Allemagne d’ici la fin de cette année. Pour le moment, on ignore toutefois encore la date exacte de la reprise des ventes des matériels VR de Meta dans le pays.

Dans tous les cas, elle est directement liée à la décision de Meta de mettre un terme à l’exigence d’un compte Facebook pour se connecter à ses casques. Pour rappel, la firme de Zuckerberg a en effet créé le compte Meta en août dernier. Celui-ci peut donc désormais suffire pour se connecter à ses divers appareils VR, dont le Quest 2.

Le président de l’Office fédéral allemand de lutte contre les cartels, Andreas Mundt, qualifie cette décision de Meta de « développement bienvenu ». À noter que Mundt est le chargé de l’application des lois antitrust dans le pays. Selon lui, Meta a répondu aux préoccupations de l’Allemagne et lui a proposé une solution en créant le compte Meta pour se connecter aux casques Quest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.