in ,

First Hand donne un aperçu des possibilités offertes par le suivi des mains du Quest

first hand

La firme de Mark Zuckerberg Meta vient de lancer First Hand sur App Lab. Il s’agit d’une démo donnant un aperçu sur les possibilités offertes par la technologie de suivi des mains du Meta Quest. Elle s’adresse donc particulièrement aux nouveaux utilisateurs des casques VR autonomes Quest et Quest 2.

Selon Meta, les créateurs de First Hand se sont inspirés de la démo originale First Contact pour l’Oculus Rift en la concevant. Il en est de même pour la démo gratuite First Steps, présentant la réalité virtuelle aux nouveaux utilisateurs du Quest. Celle-ci les initiait surtout aux interactions VR. La nouvelle démo fait ainsi à peu près la même chose que First Contact et First Steps.

Toutefois, elle se focalise davantage sur les possibilités offertes par la technologie de suivi des mains du Meta Quest. Pour rappel, la société de Zuckerberg a amélioré la fonctionnalité l’année dernière, notamment pour le moteur de jeu Unreal Engine. Elle l’a aussi rendue correctement opérationnelle dans les applications OpenXR sur Quest.

First Hand : bien plus qu’une simple démo

Dans First Hand, on peut voir les mains d’un utilisateur interagir avec un menu virtuel pour fabriquer des gants robotiques. Lorsque ceux-ci sont portés, ils lui donnent des super pouvoirs, ressemblant à peu près à ceux offerts par le costume Iron Man de Tony Stark.

Le joueur effectue d’ailleurs différents mouvements, comme utiliser des claviers, des leviers ou des interrupteurs pour résoudre des énigmes. Quoi qu’il en soit, First Hand est bien plus qu’une simple démo. Basée sur l’outil de Meta pour les développeurs, baptisé Presence Platform Interaction SDK, elle est aussi disponible en tant que projet open source.

En d’autres termes, elle permet ainsi aux développeurs de comprendre et de reproduire facilement ces diverses interactions dans leurs propres jeux et applications VR. À noter que le prochain casque VR de Meta, portant le nom de code Projet Cambria, pourrait également bénéficier de la technologie de suivi des mains. Reste à savoir quand il débarquera sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.