Accueil / Produits / Casque VR / Comment Microsoft compte entrer dans la bataille de la réalité virtuelle ?

Comment Microsoft compte entrer dans la bataille de la réalité virtuelle ?

microsoft-surface-studio-vr-casque

Les dernières annonces de Microsoft concernant son nouvel ordinateur Surface tout en un, ont réussi à tenir médiatiquement la dragée haute à la conférence d’Apple, qui annonçait peu de temps avant son nouveau MacBook. Néanmoins, une autre information importante a fait son effet : celle de la réalisation d’un casque de réalité virtuelle. Alors se pose une question : Comment va faire Microsoft pour réussir dans un domaine de la réalité virtuelle devenu ultra concurrentiel ?

Microsoft va devoir innover pour entrer dans un marché où Oculus et HTC ont pris une certaine avance, la firme américaine sera même en retard par rapport à Sony, qui vient de lancer récemment son PlayStation VR. Mais la fable du lièvre et de la tortue nous l’a bien montrée, ce n’est pas forcément le premier parti qui sera le premier à l’arrivée.

oculus-htc vive-playstation vr-étude-business-réalité virtuelle

Pour entrer avec efficacité dans ce marché, Microsoft compte lancer son casque de réalité virtuelle à un prix défiant toute concurrence (les dernières informations font état d’un prix aux alentours des 300 euros), rendant ainsi la technologie abordable pour le grand public. Mais il reste encore un problème, celui de la compatibilité de l’ordinateur. Pour le moment, la réalité virtuelle ne s’utilise qu’avec une PlayStation 4, ou un ordinateur de très haut niveau coûtant au minimum dans les 800 euros.

Microsoft promet la réalité virtuelle à prix réduit

Si Microsoft parvient à faire fonctionner son casque avec les ordinateurs de milieu de gamme, alors il y’a de fortes chances que le casque en question puisse fonctionner dans le commerce. Et selon nos dernières informations, c’est justement ce que compte faire Microsoft en promettant un fonctionnement du casque avec des ordinateurs de milieu de gamme (500-600 euros) étant sous Windows 10. SI cela est vrai, alors ce serait une véritable révolution dans le domaine de la réalité virtuelle, puisque celle-ci serait enfin abordable au plus grand nombre permettant enfin à celle-ci de se démocratiser.

microsoft-surface-studio-vr-casque

Alex Kipman qui est en charge du développement des HoloLens chez Microsoft a déclaré dans une interview que ce casque allait être « le plus immersif, le plus puissant, et le plus abordables des casques de réalité virtuelle ». Après ces déclarations pour le moins encourageantes, on attend de voir ce que va réellement nous proposer Microsoft. Néanmoins pour ce prix, on peut se poser cette question : Est-ce qu’un casque à 300 euros pourra concurrencer en terme de qualité, un casque du niveau d’un HTC Vive, ou d’un Oculus Rift.

Microsoft et la réalité virtuelle : Entre chimères et espoirs

Le casque de réalité virtuelle fonctionnerait avec le même kit de développement que l’HoloLens, permettant aux développeurs de créer des applications pour les deux périphériques plus facilement. Cela permettrait aussi à Microsoft de relancer l’HoloLens, et la réalité augmentée par ce biais.

microsoft-surface-studio-vr-casque

Là où Microsoft pourrait se démarquer par rapport à ses concurrents, ce sont les accessoires. Oculus, PlayStation et HTC fournissent beaucoup d’accessoires permettant de mettre en marche la réalité virtuelle (manettes, caméras…). Le souhait de Microsoft est de créer un casque de réalité virtuelle, qui fonctionnerait sans accessoire supplémentaire.

microsoft-surface-studio-vr-casque

Les promesses faites par la firme de Redmond semblent difficiles à croire tant elles sont belles, un casque à prix réduit ayant de belles performances, fonctionnant sans accessoires, et sur n’importe quel PC de milieu de gamme. Cela semble être un rêve pour les amateurs de réalité virtuelle, mais rien n’est impossible, et attendons de voir ce que l’avenir nous réserve. La démocratisation de la réalité virtuelle est en marche, et Microsoft semble être en pointe du mouvement.

1 commentaire

  1. Les casques de VR coûtent cher aussi parce qu’il y a des années de R&D qu’il faut rentabiliser. MS a déjà un background dans le domaine avec Hololens, des équipes de centaines de chercheurs, des partenaires et surtout l’envie de jeter un pavé dans la marre, et de ne pas commettre la même erreur qu’avec les smartphones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *