in ,

Moving Platform : le HoloLens 2 peut désormais orienter les conducteurs de Volkswagen

Moving Platform

Microsoft s’est associée à Volkswagen pour mettre au point un système de navigation GPS AR baptisé Moving Platform. Pour utiliser la nouvelle fonctionnalité, les conducteurs de véhicules du constructeur automobile allemand doivent porter un casque de réalité augmentée HoloLens 2.

La fonctionnalité Moving Platform, comme l’appelle Microsoft, fournit toutes sortes d’informations de navigation et de sécurité aux conducteurs de Volkswagen pour les orienter. Bien évidemment, ces données sont affichées en temps réel. Selon le Docteur Andro Kleen de chez Volkswagen Group Innovation, les informations de réalité mixte sont les plus intuitives qu’on puisse fournir pour améliorer l’expérience utilisateur.

Moving Platform

Moving Platform : un projet de longue date pour Microsoft et Volkswagen

Cela fait déjà un bon bout de temps que Volkswagen a commencé à réaliser des recherches sur la navigation AR. En 2015, la société allemande a travaillé sur un projet de recherche portant le nom de « Race Trainer ». Il combinait la technologie AR avec des véhicules autonomes afin d’apprendre aux conducteurs à faire de la course.

Le système se servait déjà du casque AR HoloLens de Microsoft. Il l’utilisait pour fournir différentes instructions virtuelles à ces conducteurs lorsqu’ils conduisaient. Parmi celles-ci, il y avait, entre autres, des signaux de direction. Malheureusement, le constructeur automobile allemand a dû abandonner le projet à cause de problèmes de suivi.

En fait, le système a eu du mal à afficher les données en temps réel quand le véhicule de test a commencé à bouger. Plus tard en 2018, Microsoft et Volkswagen se sont à nouveau associés pour résoudre les soucis liés au suivi. L’équipe de Marc Pollefeys, le directeur du Mixed Reality and AI Lab de Microsoft, a alors mis au point un algorithme pour HoloLens 2.

Celui-ci prenait en compte le mouvement du véhicule pour offrir une expérience de navigation AR ne perdant pas le suivi. À noter que le développement de cet algorithme était une tâche difficile pour Pollefeys et son équipe. Effectivement, ils ont dû travailler et effectuer des tests à distance depuis chez eux à cause de la pandémie de COVID-19.

Après quelques premiers prototypes, l’équipe a enfin pu faire des tests avec Volkswagen. Afin de suivre l’emplacement du véhicule de test par rapport au casque AR, elle employait un système de positionnement 3D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.