Pourquoi Microsoft préfère la réalité augmentée à la réalité virtuelle

microsoft hololens ar vr

Après un bref passage sur le marché de la VR, Microsoft a préféré tout miser sur la réalité augmentée en entreprise. Découvrez pour quelles raisons cette stratégie se révèle très pertinente…

En 2017, Microsoft se lançait sur le marché de la réalité virtuelle avec sa plateforme ” Windows Mixed Reality “ et l’écosystème de casques VR fabriqués par ses partenaires tels qu’Asus, Lenovo, HP, Dell et Samsung.

Cependant, ces appareils ont connu un succès mitigé par rapport à l’Oculus Rift ou au HTC Vive. Depuis lors, Microsoft a clairement délaissé le marché de la VR. Récemment, le président de la division Xbox, Phil Spencer, est allé jusqu’à affirmer qu’il n’y aurait pas de casque pour la future Xbox parce que ” personne ne demande de VR “.

Désormais, le géant américain se focalise sur le marché de la réalité augmentée et cette stratégie pourrait se révéler pertinente pour plusieurs raisons. Tout d’abord, selon IDC, la croissance de l’industrie VR/AR devrait être principalement stimulée par les applications d’entreprise.

C’est la raison pour laquelle Microsoft cible une clientèle d’entreprise avec son casque HoloLens 2 tarifé à 3500 dollars. Cet appareil est exclusivement destiné aux professionnels, tant par son prix que par son design. Il est pensé pour des applications industrielles comme la formation, la maintenance d’équipement, l’ingénierie ou le design produit.

Il est certain que Microsoft ne peut espérer rivaliser avec Oculus en termes de nombre de ventes. On estime que Microsoft a vendu 50 000 HoloLens en 2018, tandis que Facebook a écoulé plus d’un million de casques VR en 2019. Cependant, sachant que le HoloLens 2 est presque 10 fois plus cher que l’Oculus Quest, Microsoft pourrait presque rivaliser avec la firme de Mark Zuckerberg en termes de bénéfices.

Comment Microsoft accapare le marché de la réalité augmentée en entreprise

En outre, le casque de réalité augmentée se présente avant tout comme une alternative aux PC Windows. Les cas d’usage comme le design architectural, la maintenance industrielle ou les applications médicales sont similaires à ceux des PC. Au contraire, la réalité virtuelle est avant tout perçue comme une technologie ludique dédiée au gaming et au divertissement.

Par ailleurs, Microsoft domine largement le marché des casques AR à l’heure actuelle et se trouve presque tout seul sur ce segment. Son seul concurrent sérieux est Magic Leap dont le casque Magic Leap 1 est un échec commercial.

D’autres géants de la tech préparent des lunettes AR, à l’instar de Facebook et Apple. Cependant, il est probable que ces appareils soient adressés au grand public. De fait, Microsoft pourra continuer à jouir de son monopole sur le marché des entreprises. Par ailleurs, la firme devrait profiter d’une avance technologique solide grâce à l’expérience accumulée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *