Accueil / Produits / Casque RA / Microsoft Hololens / Les astronautes de NEEMO 20 testent l’HoloLens

Les astronautes de NEEMO 20 testent l’HoloLens

Les astronautes de NEEMO 20 testent l'HoloLens

L’équipage de NEEMO 20, la nouvelle mission de l’agence nationale d’aéronautique des États-Unis (la NASA), a testé durant 14 jours l’HoloLens en milieu aquatique. Une première étape vers l’exploration spatiale assistée par la réalité virtuelle.

 14 jours en eaux profonde avec l’HoloLens 

core-drill
La mission a eu lieu 17 mètres sous le niveau de la mer en Floride.

Durant 14 jours, quatre astronautes de la station spatiale NEEMO 20 ont effectué une mission à l’aide du casque de réalité augmentée HoloLens, conçu par Microsoft, en milieu aquatique, en préparation d’une future exploration spatiale. La mission a lieu 17 mètres sous le niveau de la mer en Floride et avait pour but d’étudier les techniques d’exploration en espace lointain, comme les astéroïdes ou Mars. “Nous pouvons apprendre des interactions entre les membres de l’équipage et le contrôle au sol” explique Luca Parmitano, un astronaute de l’agence spatiale européenne et commandant de la mission NEEMO 20. “Nous pouvons apprendre au sujet des procédures et des moyens pour rendre notre travail efficace” ajoute-t-il.

L’HoloLens devait accompagner également un vol vers la station spatiale internationale, néanmoins, la navette Dragon SpaceX, qui devait assurer la mission a explosé durant son lancement le 28 juin dernier.

Un contrôle des opérations en temps réel

L’HoloLens pourrait, à terme, être utile afin d’assurer un contrôle des opérations réalisées par les astronautes depuis le centre de contrôle, et permettre un contrôle en temps réel des interventions médicalesAller plus loin dans le système solaire, va nécessiter de mettre en place des équipes d’exploration, capables de travailler en décalage temporel, du fait de la longue distance et de la lenteur des transmissions radio entre la terre et la navette spatiale. À titre d’exemple, sur Mars, le décalage entre la transmission et la réception peut atteindre 24 minutes. C’est ce qui explique que NEEMO 20 soit testé sur la terre pour commencer.

Neemo-20
Les membres de l’équipage installeront des transmetteurs afin d’enregistrer les données de l’environnement sous-marin.

Cette mission accompagnée d’un HoloLens est la première d’une longue série de tests à l’aide d’outils holographiques. Une seconde mission de test est déjà prévue. L’espace sous-marin de Floride regorge de Corail, mais les climatologues ont également remarqué que celui-ci avait tendance ces dernières années à migrer de plus en plus profondément dans l’eau, du fait du réchauffement climatique et notamment des océans. Les membres de l’équipage installeront des transmetteurs afin d’enregistrer les données de l’environnement sous-marin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *