in

Investir dans le métavers : quelles sont les possibilités ?

Métavers

Investir dans le métavers, c’est possible. Tout comme pour les crypto-monnaies, ce type d’investissement intéresse même de plus en plus de monde à l’heure actuelle. Le hic, c’est que beaucoup de personnes ne savent pas encore comment ça marche. Voici justement tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Devenu actuellement très à la mode, le terme métavers désigne une sorte d’univers fictif, ou plutôt un espace partagé virtuel collectif selon Wikipedia. Composé des deux mots meta et univers, il fait référence à une variété d’environnements, d’expériences et d’actifs virtuels. En somme, on a de ce fait affaire à un genre de monde virtuel parallèle. Pour ceux qui l’ignorent encore, ce concept ne date pas d’hier. Toutefois, les géants de la technologie, notamment Meta, sont en train de lui donner un coup de jeune.

En ce moment, il offre ainsi déjà plusieurs possibilités. Bien entendu, on peut, entre autres, y accéder pour se divertir et s’amuser à différents jeux avec ses amis. Tout comme dans la vraie vie, on peut aussi y étudier, acheter des terrains, etc. On peut également y trouver une communauté chrétienne. Et le meilleur, c’est qu’il est même désormais possible d’y investir. À ce propos, il existe à l’heure actuelle plus d’une façon de le faire. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce type d’investissement, il est bien sûr important de les connaître.

métavers investir

Table des matières

Des actions pour investir dans le métavers

Ce ne sont ainsi pas les options qui manquent pour investir dans le métavers. Toutefois, celle la moins volatile est de se tourner vers l’investissement dans des entreprises cotées en bourse, mais pas n’importe lesquelles. Il faut que leurs modèles commerciaux aient un lien avec le métavers. Voici donc une liste non exhaustive de ces sociétés impliquées dans ce dernier.

Meta Platforms, Inc.

NASDAQ : FB

À l’occasion de la conférence Facebook Connect 2021, qui s’est déroulée en octobre dernier, Mark Zuckerberg a déclaré que Facebook Inc. devenait Meta Platforms Inc. La société compte notamment mettre l’accent sur l’AR/VR, et bien sûr le métavers.

Elle a de ce fait lancé sa version du métavers, baptisée Horizon Worlds. La firme de Zuckerberg connaît aussi un certain succès grâce à son casque VR autonome Quest 2, qui ne cesse d’intéresser plus d’un.

Reste à savoir si l’augmentation des ventes de l’appareil VR poussera les utilisateurs à se tourner vers Horizon Worlds.

Roblox

NYSE : RBLX

Roblox est une plateforme de métavers en ligne comptant à l’heure actuelle plus de 120 millions de joueurs par mois. Elle leur donne la possibilité de créer des mondes virtuels, et de les partager avec d’autres utilisateurs.

La plateforme a vu le jour en 2006. Depuis sa création, elle a connu une croissance rapide. Elle est alors devenue une collection de pas moins de 50 millions de jeux et d’expériences numériques uniques, créés par sa communauté de joueurs elle-même.

Bien évidemment, Roblox dispose donc de millions de développeurs indépendants. Le hic, c’est que malgré de tels chiffres, la société n’a pas encore réalisé des bénéfices.

Boeing

NYSE : BA

Parmi les entreprises cotées en bourse permettant d’investir dans le métavers, il y a également Boeing. Beaucoup se demandent sans nul doute quel est le lien de la firme avec le métavers. En fait, elle s’en sert pour améliorer sa productivité.

Dans une interview, l’ingénieur en chef de la société, Greg Hyslop, a déclaré qu’elle comptait créer un environnement numérique. Celui-ci permettrait à ses employés et à ses robots de collaborer et de communiquer de façon transparente à travers le monde.

Microsoft

NASDAQ : MSFT

Microsoft compte notamment se servir du métavers dans le monde professionnel. L’entreprise prévoit ainsi de lancer Mesh pour Microsoft Teams cette année. La plateforme de visioconférence populaire bénéficiera alors d’un module complémentaire.

Celui-ci permettra aux utilisateurs de créer des avatars personnalisés qu’ils pourront employer pour collaborer dans un environnement 3D holographique. Bien entendu, ce dernier n’est pas limité par les frontières géographiques.

Holoportation fera partie des fonctionnalités clés de Mesh. Il s’agit d’un outil donnant la possibilité d’accéder à l’environnement numérique mentionné précédemment à l’aide d’un casque VR. À noter que chaque utilisateur pourra interagir avec les membres de son équipe, comme s’ils se trouvaient au même endroit.

métavers investir

Acheter des terrains dans le métavers

Comme évoqué précédemment, il est également possible d’investir dans le métavers en y achetant des terrains. À l’heure actuelle, il existe déjà plusieurs plateformes vendant des biens immobiliers numériques sous la forme de NFT ou jetons non fongibles. Il s’agit d’actifs numériques uniques dont la propriété est vérifiée par la technologie Blockchain.

Parmi ces plateformes, on peut citer Decentraland et The Sandbox. Lorsqu’on achète un terrain virtuel donné, on peut le louer, le revendre ou y construire n’importe quelle propriété numérique. L’entreprise de jeu vidéo Atari s’est, par exemple, offert 20 parcelles de terrain numérique à Decentraland.

Elle s’en est servie pour créer un casino spécial crypto-monnaie. Ainsi, les joueurs peuvent utiliser son propre jeton basé sur ERC20 pour parier et recevoir des gains en crypto. À noter que la société a aussi récemment annoncé son intention de lancer un complexe hôtelier virtuel cette année.

Comment acheter des terrains dans le métavers ?

Pour ceux qui souhaitent investir dans le métavers en y achetant des terrains virtuels, ils doivent passer par un certain nombre d’étapes. La première chose à faire est donc de choisir la plateforme sur laquelle on va effectuer l’achat. The Sandbox et Decentraland sont, certes, les plus populaires, mais il en existe tout de même d’autres.

Ensuite, on doit créer un portefeuille numérique de crypto-monnaie, puis accéder au marché de la plateforme sélectionnée, et l’y connecter. Dans la plupart des cas, les places de marché sont accessibles via le site web des diverses plateformes métavers. Maintenant, tout comme dans la vraie vie, l’acheteur doit prendre en compte l’emplacement, le prix et la valeur future du bien qu’il envisage d’acheter.

Une fois qu’il a trouvé le terrain idéal, il peut acquérir les jetons pour l’acheter avant de les stocker sur son portefeuille numérique. Le type de jeton à utiliser dépend de la plateforme choisie. Pour l’achat d’un terrain sur The Sandbox, entre autres, il faudra acquérir des jetons SAND.

La finalisation de la transaction

Au cas où l’acheteur a déjà connecté son portefeuille numérique de crypto-monnaie au marché du métavers, et l’a financé, il peut immédiatement acheter le terrain virtuel de son choix. Pour cela, il peut l’acquérir directement ou faire une offre. Une fois la transaction immobilière effectuée, le coût du terrain sélectionné sera bien sûr déduit de son portefeuille.

En même temps, le NFT représentant le terrain sera transféré sur ce dernier. À noter que si on souhaite acheter d’autres produits, comme des accessoires ou des vêtements pour les avatars, dans le métavers, on doit suivre le même processus.

Investir dans le métavers via les crypto-monnaies

Investir dans le métavers via les crypto-monnaies est également bel et bien possible. Effectivement, on peut échanger les jetons utilisés pour acheter des actifs numériques, tels que des terrains virtuels, dans le métavers contre d’autres monnaies, dont les crypto-monnaies et les monnaies fiat.

À noter que certaines crypto-monnaies du métavers donnent à leurs propriétaires la possibilité de voter sur des décisions à prendre au sein de telle ou telle plateforme. Ils peuvent alors sélectionner les nouvelles fonctionnalités à déployer en premier, par exemple, ou l’endroit où l’argent doit être investi.

Quoi qu’il en soit, pour ceux qui souhaitent investir dans le métavers via les crypto-monnaies, l’essentiel est bien sûr de se tourner vers les bons jetons en fonction de la capitalisation boursière de chaque société convoitée. Voici justement quelques options en matière de jetons employés dans le métavers.

NFT Crypto

MANA (Decentraland)

Le jeton MANA de Decentraland bénéficie d’une capitalisation boursière d’environ 6 milliards de dollars. Il alimente bien évidemment le métavers Decentraland, et sert de moyen d’échange sur le marché de la plateforme.

AXS (Axie Infinity)

Le jeton d’Axie Infinity AXS constitue plutôt un jeton de gouvernance. Ainsi, ceux qui en disposent ont la possibilité de voter sur les diverses décisions proposées par l’entreprise. Bien entendu, celles-ci affecteront donc l’écosystème Axie Infinity. Il en est de même pour la manière dont les fonds de la trésorerie communautaire seront dépensés.

SAND (The Sandbox)

Tout comme Roblox, The Sandbox se focalise sur un métavers de contenu généré par les utilisateurs eux-mêmes. Son jeton est de ce fait attribué aux individus participant aux tests utilisateur alpha de The Sandbox. On peut aussi en acheter sur les échanges numériques. Le jeton SAND est à la fois un jeton de jalonnement, de gouvernance et d’utilité.

ENJ (Enjin Coin)

Enjin est une entreprise de jeu blockchain. Sa particularité, c’est qu’elle offre à ses utilisateurs toute une panoplie d’expériences de jeu interconnectées. De plus, son jeton ENJ est, en quelque sorte, infusé dans chaque NFT généré au sein de son écosystème. Cela donne probablement une valeur réelle aux actifs numériques.

Un investissement plutôt intéressant…mais à risque !

À l’heure actuelle, les différentes entreprises spécialisées dans le métavers dépensent des millions de dollars pour attirer l’attention des consommateurs. Cela montre bien entendu que le fait d’investir dans le métavers est bien intéressant.

Comme tout autre investissement, celui-ci présente tout de même également certains risques. Quelle que soit la possibilité d’investissement choisie, on n’a aucune garantie qu’il va réellement porter ses fruits. Nous ne donnons de ce fait pas de conseils financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.