in

Mark Zuckerberg : Tout ce qu’il faut connaitre sur le génie derrière Facebook

Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg est considéré comme l’un des esprits les plus talentueux de sa génération. Ce programmeur informatique américain est le cofondateur et PDG de Facebook, le site Web de réseautage social.

Mark Zuckerberg est connu pour être le fondateur de Facebook. Il était l’un des plus jeunes milliardaires autodidactes, et cela, dès l’âge de 23 ans. En 2020, il figurait sur la liste des centi-milliardaires. Il est également co-fondateur du projet Breakthrough Starshot et est l’un des membres de son conseil d’administration. Voici un aperçu de la vie, de l’éducation et de la carrière de cet entrepreneur.

L’enfance de Mark Zuckerberg

Zuckerberg est né le 14 mai 1984 à White Plains, New York, au sein d’une famille bien éduquée. Il est le fils du dentiste Edward Zuckerberg et de la psychiatre Karen Kempner. Il a trois sœurs, Randi, Donna et Arielle. La famille a déménagé à Dobbs Ferry, une petite ville au nord de New York. Élevé en tant que juif, il a fait sa bar-mitsvah à l’âge de 13 ans. Plus tard, il s’est déclaré athée.

Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg a développé un intérêt pour les ordinateurs à un âge précoce. En effet, lorsqu’il avait 11 ans, Edward lui a enseigné les bases de la programmation en utilisant l’Atari Basic. Son père est même allé jusqu’à demander à David Newmann, un développeur de logiciels de renom, de lui donner quelques cours À l’âge de 12 ans, il crée un programme de messagerie qu’il baptise « Zucknet ». Sa famille utilise cet outil pour communiquer entre eux à l’intérieur de la maison. D’ailleurs, son père l’installe dans son cabinet dentaire.

Au lycée, il a conçu une première version d’un logiciel de musique, Sypnase Media Player. Des sociétés comme AOL et Microsoft ont manifesté leur intérêt pour l’achat du programme et l’embauche de Mark pour le développer. Cela dit, Zuckerberg a décidé d’intégrer Harvard.

Parcours universitaire

Mark Zuckerberg a étudié à l’école secondaire Ardsley et plus tard à la Phillips Exeter Academy. Au cours de sa première année de lycée, il a remporté des prix en sciences (mathématiques, astronomie et physique). Zuckerberg a commencé à utiliser des ordinateurs et à écrire des logiciels à l’école. Son père lui a enseigné la programmation de base pour Atari, en plus d’embaucher le développeur de logiciels David Newman en tant que tuteur privé. Zuckerberg a obtenu un diplôme d’études supérieures en la matière au Mercy College alors qu’il était encore au lycée.

Dans sa demande d’admission à l’université, il affirme qu’il savait lire et écrire le français, l’hébreu, le latin et le grec ancien. En 2003, il entre à Harvard. À ce moment, on considérait déjà Zuckerberg comme un « prodige de la programmation ». Il a créé un programme appelé CourseMatch, qui aidait les étudiants à choisir leurs cours en fonction des choix de cours des autres utilisateurs.

Harvard

En outre, ce génie a étudié la psychologie et l’informatique. Il a également fait partie de la fraternité Alpha Epsilon Pi et a été capitaine de l’équipe d’escrime. Après sa deuxième année d’études, Mark Zuckerberg a abandonné l’université pour se consacrer à plein temps à sa nouvelle entreprise, Facebook.

Mark Zuckerberg : Mariage

En 2012, dans sa maison de Palo Alto et devant une centaine d’invités, Mark Zuckerberg épouse Priscilla Chan. Ils officialisent ainsi une relation qui remonte à leurs années d’études à Harvard, où ils se sont rencontrés en 2003. En novembre 2015, avec Priscilla Chan, ils ont été les parents d’une petite fille. Plus tard, en août 2017, leur deuxième enfant est né.

La naissance de Facebook

En février 2004, alors que Mark Zuckerberg n’avait que 19 ans, il a lancé le réseau social Facebook avec ses amis Dustin Moskovitz, Chris Hughes et Eduardo Saverin. Ce projet a vu le jour avec l’intention initiale de créer un réseau de connexion entre les étudiants de l’université de Harvard. Les services offerts par Facebook consistaient principalement en la possibilité d’ajouter des amis, avec qui échanger des photos et des messages, et de rejoindre des groupes.

Facebook

En peu de temps, ce qui a commencé comme un jeu entre collègues a dépassé toutes les attentes. En seulement deux semaines, les deux tiers des étudiants de Harvard s’étaient inscrits sur Facebook. Coïncidant avec les vacances d’été de la même année, plus de trente universités aux États-Unis l’avaient fait.

À la fin des cours, Mark Zuckerberg a déménagé à Palo Alto, en Californie. Il ouvre son premier bureau. Bien que l’intention première du jeune étudiant universitaire était de reprendre ses études à Harvard après la pause, l’entreprise prenait plus d’ampleur et nécessitait son attention. Ainsi, il a décidé de quitter Harvard et de rester sur la côte ouest.

Facebook se répand

Le projet Facebook s’est répandu comme une traînée de poudre. Il a été adopté par d’autres établissements d’enseignement et entreprises. Finalement, le succès l’amène à ouvrir ses services au grand public.

En 2006, Facebook était devenu un phénomène mondial, avec 64 millions d’utilisateurs, concentrés dans des pays anglophones tels que les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. Uniquement disponible en anglais à ses débuts, Facebook a élargi en 2008 ses horizons en se proposant en plusieurs langues, dont le français, l’allemand et l’espagnol.

plateforme Facebook

Pour se faire une idée de la force sociale de Facebook, il suffit de se référer à la spectaculaire marche contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) le 4 février 2008. En effet, celle-ci a réuni un million de personnes à Bogotá et a été convoquée par un groupe d’étudiants colombiens à travers ce canal de diffusion. Rejoindre des groupes était, effectivement, l’une des utilisations les plus réussies de Facebook.

Le rachat de WhatsApp

Le 19 février 2014, l’application WhatsApp a été rachetée par Facebook pour 19 milliards de dollars. Début octobre, le rachat définitif de WhatsApp par Facebook a été annoncé pour une valeur de 21,8 milliards. Selon Zuckerberg, WhatsApp « s’intègre parfaitement » dans le modèle de Facebook, qui entame un « voyage » dans le domaine de la messagerie instantanée.

Zuckerberg n’a jamais démissionné de la direction, bien qu’il s’entoure de postes de direction et d’expérience. C’est notamment le cas de la directrice des opérations Sheryl Sandberg, embauchée alors qu’elle travaillait chez Google en 2008.

Mark Zuckerberg, parmi les personnes les plus influentes sur Internet

En décembre 2007, le magazine Forbes publiait comme chaque année le classement des 25 personnes les plus influentes sur Internet. L’une de ces stars du réseau était Zuckerberg..

Trois mois plus tard, en mars 2008, Zuckerberg entrait dans le classement des 1125 hommes les plus riches du monde établi par le même magazine. Il était aussi le plus jeune de l’histoire de la publication.

En 2008, les bureaux de Facebook à Palo Alto occupaient quatre bâtiments et employaient directement plus de 400 personnes. La société avait reçu des offres d’achat de Viacom et Yahoo. On estimait son chiffre d’affaires annuel à environ 150 millions de dollars. Son plus gros revenu provenait de son contrat avec Microsoft sur les bannières publicitaires.

billionaire

Croissance rapide de Facebook

Le site avait connu une croissance trois fois plus rapide que son rival MySpace, détenu par News Corp, l’empire de Rupert Murdoch. Fin 2010, Mark Zuckerberg a rejoint la campagne The Giving Pledge (« La promesse de donner »). Il s’agit d’une initiative menée par les milliardaires Bill Gates et Warren Buffett. Elle invite les grands magnats à faire don de la moitié de leur fortune à des causes philanthropiques.

Le 11 mai 201, Facebook a participé à la plus grande introduction en bourse d’une société Internet. En 2017, Mark Zuckerberg a également reçu un diplôme honorifique de Harvard.

Valeur nette de Mark Zuckerberg

La valeur nette de Zuckerberg a fluctué ces dernières années. Depuis la fondation de Facebook et la réalisation d’une série d’acquisitions, sa valeur nette a atteint un record absolu de 141 milliards de dollars en septembre 2021. En partie parce qu’Apple a modifié sa politique de confidentialité et d’autres controverses, les actions de Meta ont diminué en 2022. Cela a provoqué une baisse significative de la valeur nette, laissant Zuckerberg avec une valeur nette d’environ 60 milliards de dollars en juillet 2022.

Grâce à son statut de milliardaire, Zuckerberg est l’heureux propriétaire de plusieurs maisons, dont des manoirs en Californie et à Hawaï. Il a également rejoint une organisation caritative appelée Giving Pledge. Fondée par Warren Buffet et Bill Gates, cette organisation demande à ses membres de donner la moitié ou plus de leur richesse dans le cadre d’une cause philanthropique. Zuckerberg et sa femme, Priscilla Chan, se sont engagés à faire don de 99 % de leurs actions et d’au moins la moitié de leur patrimoine au cours de leur vie.

Des plaintes déposées contre le fondateur de Facebook

Une plainte déposée contre Facebook et Zuckerberg par Eduardo Saverin a été réglée hors cour. Alors que les termes du règlement étaient scellés, la société a confirmé le rôle de Saverin en tant que co-fondateur de Facebook. Après le règlement, Saverin a signé un accord de non-divulgation.

plaintes contre Zuckerberg

Le ministre du Cabinet israélien Gilad Erdan a accusé Zuckerberg d’avoir eu une part de responsabilité dans les attaques meurtrières des Palestiniens contre des Israéliens le 2 juillet 2016. Selon lui, le réseau social ne faisait pas assez d’efforts pour interdire les publications sur son site qui incitent à la violence contre les Israéliens.

Paul Ceglia, propriétaire d’une entreprise de granulés de bois dans le comté d’Alleghany, a déposé une plainte contre Zuckerberg en juin 2010. Il prétendait détenir 84 % de Facebook et réclamait des dommages et intérêts. Mais le 26 octobre 2012, les procureurs fédéraux ont arrêté Ceglia. Ils l’ont accusé de fraude postale et électronique et de « falsification, endommagement et manipulation de preuves. Ces actes ont été commis dans le cadre d’une conspiration visant à escroquer des milliards de dollars au fondateur de Facebook ».

Mark Zuckerberg a-t-il volé l’idée de Facebook ?

Mark Zuckerberg a beau être le créateur de l’une des plateformes de médias sociaux les plus utilisées, cela ne signifie pas qu’il soit le plus apprécié sur Internet. Il se trouve constamment mêlé à une nouvelle bataille juridique concernant Facebook. Certains vont même jusqu’à prétendre que Facebook ne lui appartient pas légitimement. En 2004, Zuckerberg a été accusé d’avoir volé l’idée de Facebook à ConnectU.com. Cette bataille juridique impliquait trois camarades de classe de Harvard, dont Divya Narendra, Cameron Winklevoss et son frère jumeau Tyler Winklevoss.

Au cours de cette affaire, l’équipe juridique de Facebook a insisté sur le fait que les étudiants n’avaient pas une idée assez forte pour créer un site web complet.

Après une bataille qui a duré des années, Facebook a fini par payer 65 millions de dollars aux anciens camarades de classe de Mark Zuckerberg.

Il ne fait aucun doute que Mark Zuckerberg a créé Facebook, mais le concept provient de Narendra et des jumeaux Winklevoss. Ces jumeaux Winklevoss ont été dépeints comme des méchants dans le récit hollywoodien de la création de Facebook. Mais The Social Network les décrit comme beaucoup plus dangereux qu’ils ne l’étaient réellement.

Les jumeaux Winklevoss et Narendra se sont empressés de faire taire le cabinet d’avocats. Certains spectateurs supposent que leur réaction était de rester en bons termes avec Facebook. Tandis que d’autres se demandent s’ils ont pensé que la poursuite du débat ruinerait leurs chances dans le secteur de la technologie et des médias sociaux.

Mark Zuckerberg et le métavers

En juin 2021, Mark Zuckerberg a annoncé que Facebook s’efforcerait de créer un ensemble d’expériences maximalistes et interconnectées tout droit sorties de la science-fiction. En d’autres termes, il fait référence à un monde connu sous le nom de métavers.

Il a précisé que des divisions de la société travailleraient activement à la réalisation de cette vision. Notamment les produits destinés aux communautés, aux créateurs, au commerce et à la réalité virtuelle.

Meta

Ce terme a été inventé dans Snow Crash (1992), le roman de science-fiction de Neal Stephenson. Le métavers peut se définir par une rencontre de la réalité augmentée, virtuelle et physique dans un espace en ligne commun.

Zuckerberg a déclaré que le métavers apportera une grande vague d’opportunités aux créateurs et aux artistes individuels. En outre, il offrira de nouvelles perspectives à ceux qui souhaitent travailler et avoir une maison située loin des centres urbains ou ceux vivant dans des régions ayant peu de moyens d’éducation ou de loisirs.

En octobre 2021, Zuckerberg devient PDG et président de Meta, le nouveau nom de la société mère de Facebook. Le changement de marque vise à solidifier le géant des médias sociaux en tant que métavers. En effet, Zuckerberg considère ce dernier comme l’avenir d’Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.