Apple, Tim Cook,
Accueil / Secteurs d'applications / Industrie / Apple – Tim Cook avoue préférer la réalité augmentée à la réalité virtuelle

Apple – Tim Cook avoue préférer la réalité augmentée à la réalité virtuelle

Apple Tim Cook Realite virtuelle augmentée

Tim Cook, PDG de Apple a récemment annoncé qu’il trouvait l’avenir de la réalité augmenté plus radieux que celui de la réalité virtuelle.

Facebook, Samsung, HTC, Sony, Google, Microsoft : toutes ces grandes entreprises ont déjà signifié et concrétisé leur intention de s’insérer dans le marché de la réalité virtuelle et augmentée. La marque à la pomme manque encore à l’appel, malgré quelques communiqués, des investissements massifs et un vaste recrutement. Leader d’opinion et créateur de tendance, il semble anormal que Apple ne se soit pas encore réellement prononcée au sujet de ses intentions concernant ces nouvelles technologies.

Apple AR VR Tim Cook

Lors d’une de ces récentes sorties médiatiques, Tim Cook, PDG d’Apple faisait quelques révélations au sujet des projets de son entreprise. C’est hier, à l’occasion d’une interview accordée à Good Morning America, qu’il répond à une question sur les ambitions d’Apple quant à l’émergence de la réalité virtuelle et qu’il saisit cette opportunité pour affirmer que la réalité augmentée est plus intéressante que la réalité virtuelle. « Mon avis est que la réalité augmentée est la plus importante des deux technologies, probablement de loin, car elle donne à deux personnes la possibilité de s’assoir et de discuter, mais aussi de regarder des choses ensemble », dit l’homme d’affaires. « Cela pourrait être quelque chose dont nous sommes en train de parler, ou une autre personne qui n’est pas physiquement présente. Il y a plein de choses cool à faire ici » s’enthousiasme-t-il.

Apple Tim Cook Interview Augmentée Virtuelle réalité

Depuis le début de l’année, Apple n’a eu de cesse de distiller des indices quant à son intérêt pour l’AR et la VR. En janvier, The Financial Times dévoilait que le géant américain réunissait secrètement une équipe spécialisée dans ces deux technologies. Ces dernières révélations précisent les projets de la firme et semblent indiquer que même si l’entreprise n’écarte pas totalement la réalité virtuelle, la réalité augmentée est pour elle une priorité. Pour justifier cette prise de position, Cook explique que « la réalité virtuelle enferme et immerge en quelque sorte la personne dans une expérience qui peut être vraiment cool, mais n’a probablement pas le même potentiel commercial sur le long terme ». Il ajoute que « moins de gens seront intéressés par la VR, mais qu’il y a des champs d’application très intéressants comme l’éducation ou le jeu vidéo ».

Apple Microsoft realite augmentée hololens

Ce que l’on peut conclure de ces révélations, c’est que l’aspect antisocial de la réalité virtuelle, lié au port d’un casque isolant complètement l’utilisateur du monde réel limite l’intérêt de cette technologie aux yeux d’Apple. D’un autre côté, la réalité augmentée pourrait, elle, être utilisée au quotidien alors que nous marchons, nous promenons, et interagissons avec d’autres personnes. Autrement dit, l’AR serait plus intéressante que la VR, car elle serait moins immersive. Tim Cook n’en est pas à ses premières louanges de la réalité augmentée. Il citait même le succès de Pokémon GO pour illustrer tout le potentiel de la réalité augmentée. Nous pouvons imaginer que le premier casque estampillé Apple sera un casque de réalité augmentée et aura pour concurrents non pas l’Oculus Rift et L’HTC Vive, mais bien les Google Glass de Google et l’Hololens de Microsoft, son rival de toujours. Vous pouvez retrouver l’interview dans son intégralité sur le site officiel de la chaîne ABC.