in

Intel abandonne son projet de casque de réalité virtuelle autonome

project alloy intel ces 2017

Clap de fin pour le Alloy Project. Initié par Intel il y a un peu plus d’un an, ce casque de réalité virtuelle pensé pour fonctionner de façon autonome ne verra pas le jour. Chronique d’un échec inattendu. 

Cela aurait pu constituer une petite révolution dans le domaine des casques de réalité virtuelle. Le Alloy Project, annoncé par l’entreprise en août 2016 promettait un système complètement autonome. Mais l’entreprise vient d’annoncer que celui-ci ne verrait jamais le jour. Elle devrait désormais se concentrer sur d’autres projets liés à la réalité virtuelle.

Une sortie annoncé par Intel pour la fin d’année

Intel Project Alloy casque VR CES 2017

C’est un mini coup de tonnerre dans le microcosme de la réalité virtuelle. Annoncé l’an dernier, sujet d’une conférence à l’occasion du CES 2017 de Las Vegas, le Alloy Project est désormais abandonné par Intel. Pourtant, en début d’année encore, l’entreprise annonçait sa sortie pour le dernier trimestre 2017. Si vous l’attendiez pour en faire un cadeau de Noël, il va falloir réviser votre plan !

Ce casque de réalité virtuelle, ou plutôt de « réalité fusionnée, était conçu pour être totalement autonome, sans PC ni smartphone. Il devait embarquer deux caméras Intel RealSense, des accélérateurs de vision, et une batterie. Le concept de réalité fusionnée consistait en l’utilisation du décor réel comme environnement virtuel. Son abandon par Intel ne signifie pas pour autant la disparition de l’idée puisque Intel a autorisé d’autres entreprises à reprendre les technologies.

L’entreprise n’abandonne pas ambitions dans la VR

project alloy intel vr

Quelles sont les principales raisons de cet abandon par Intel ? La principale est la difficulté à trouver un partenaire économique pour développer ce casque avec eux. Ce manque d’engouement pourrait s’expliquer par les difficultés et les coûts potentiellement très importants d’un système autonome. Par ailleurs, beaucoup de constructeurs (Dell, HP, Lenovo, Acer, and Asus) vont déjà sortir leurs propres systèmes fonctionnant sous Windows pour la fin d’année. La difficulté de tout intégrer dans un seul casque tout en le maintenant « utilisable » s’est peut-être aussi révélée très importante.

Il est important de noter toutefois que Intel ne tire pas définitivement un trait sur le domaine de la réalité virtuelle. L’entreprise compte bien ne pas rater son opportunité alors qu’elle est déjà en difficulté sur les secteur des processeurs mobiles ou Samsung est désormais le 1er constructeur mondial. Elle va continuer de travailler avec HTC pour amener sa technologie sans fil baptisée Wigig sur le Vive. Dans le même temps, elle travaille toujours à l’adaptation de son Portal Ridge pour permettre le streaming de Steam VR vers un smartphone et son casque de réalité virtuelle connecté.

 

Pour tout savoir sur les casques de réalité virtuelle, découvrir les nouveautés et les tendances innovantes, nos tests et les comparatifs, rendez-vous dans notre rubrique dédiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.