in ,

HTC Vive : L’enjeu crucial du casque sans-fil pour HTC

Le HTC Vive se retrouve face à une concurrence féroce dans la bataille des casques à réalité virtuelle, ne se trouvant pas dans une forme olympique, HTC a décidé de miser sur le sans-fil pour relancer son casque.

HTC semble avoir du mal à donner un coup d’accélérateur, dans la course qui l’oppose aux autres constructeurs de casques de réalité virtuelle. En effet, entre le mois de juillet ou le mois d’août, le nombre d’utilisateurs du casque d’HTC sur Steam a progressé de seulement 0,3%.

Le salut du HTC Vive pourrait venir de Bulgarie

Les câbles sont un des gros handicaps de la réalité virtuelle, qui plus est sur le HTC Vive, ce qui rend l’immersion bien moins prenante. Mais cela pourrait être de l’histoire ancienne car d’après le site d’information Shacknews, un module externe qui pourrait faire en sorte que le casque devienne sans-fil, serait en cours de développement au sein de la société basée en Bulgarie : Quark VR.

HTC Vive

Le principe consisterait en un « petit module » qui intégrerait une batterie qui se placerait sur le casque et qui transmettrait les données par Wi-Fi grâce à un transmetteur qui serait branché sur l’ordinateur. Néanmoins, le seul problème technique qui subsiste est l’effet de latence entre les mouvements du joueur portant le casque et l’image affichée sur celui-ci.

« Mais pouvoir proposer une expérience pareille avec du Wi-Fi, malgré cette latence, fut un gros challenge, mais nous sommes extrêmement proches de pouvoir montrer le périphérique en action ». Explique Georgi Georgiev, l’un des cofondateurs de Quark VR.

Une technologie qui pourrait rallonger le prix du casque

La firme taïwanaise aurait décidé de travailler sur le module suite aux avis négatifs des utilisateurs vis-à-vis des câbles. Quark VR travaillerait depuis 5 mois avec HTC et le prototype devrait être finalisé pour cet automne. Le « sans-fil » est donc la réponse apportée par HTC pour relancer les ventes de son casque.

Les différents fils utilisés pour faire fonctionner le HTC Vive
Les différents fils utilisés pour faire fonctionner le HTC Vive

On espère tout de même que le constructeur proposera ce module à un prix attractif car le casque en lui-même coûte déjà 899€, sans les frais de livraison et autres taxes. De plus, le HTC Vive requiert un ordinateur surpuissant donc à plus de 1000 euros pour fonctionner correctement. Cela rend l’investissement à mettre pour utiliser ce casque de manière plus fluide, très difficile à faire.

Malgré ce problème tarifaire, si le module de Qwark VR parvenait à rendre nos casques de réalité virtuelle sans fil, cela pourrait déclencher une petite révolution au sein du marché des casques de réalité virtuelle. Pour le moment, aucune date de sortie n’a été communiquée que ce soit par HTC ou Qwark VR.

Surtout que la concurrence (Samsung, Playstation) a une belle actualité et parvient à être moins chère sans être forcément en dessous de l’HTC Vive, en termes de qualité. Quand on connait l’investissement d’HTC pour son casque, un échec commercial serait malvenu que ce soit pour le casque en lui-même ou pour le constructeur taïwanais.

Étant donné que la firme songe à se consacrer uniquement sur la réalité virtuelle pour mettre de côté, le marché des smartphones et tablettes ultra concurrentiel. Un échec sur le HTC Vive pourrait être mortel pour la société. Voici donc les enjeux de ce module, qui bien que petit par la taille semble être immense, du point de vue de l’enjeu qu’il porte.

2 Commentaires

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.