in

Pimax Crystal : Nous avons testé le casque et voici nos impressions

Pimax Crystal : Nous avons testé le casque et voici nos impressions

Dans cet article, nous vous livrons nos impressions sur le , un casque haut de gamme de réalité virtuelle hybride (compatible à la fois en mode autonome et sur PC VR), après l'avoir é.

Et si nous testions le Crystal de Pimax ? A titre de rappel, Pimax est une société chinoise spécialisée dans le domaine de la réalité virtuelle (VR). Il se concentre surtout dans la conception de casques VR. Son dernier produit est le casque VR bimode Pimax Crystal, dont le prix est de 1600 $. L'appareil embarque une résolution incroyablement élevée de 5760 x 2880 pixels. Mais parvient-il à nous impressionner, compte tenu de son coût onéreux ? Nous vous parlons de notre expérience d'utilisation du casque.

Une conception satisfaisante malgré un poids assez lourd

  • Caractéristiques techniques et fonctionnalités
  • Résolution 5760×2880
  • Type d'affichage : 2 panneaux LCD 2880 × 2720 et rétroéclairage Mini LED
  • 2 ensembles d'objectifs interchangeables
  • Taux de rafraîchissement 90/120Hz
  • Champ de vision Horizontal:125° Diagonal:140°
  • Lentille optique asphérique
  • Luminosité : 200 nits
  • Caractéristiques 35PPD, latence MTP de 15 ms, batterie remplaçable, puce Snapdragon XR2.
  • Poids 960g (Avec batterie)
  • Mode autonome sans fil et PCVR sans fil
  • Suivi des yeux, du visage et du corps

Le casque PC VR Pimax Crystal présente une finition noire mate et un rembourrage en mousse pour le HMD principal. L'expérience de déballage est fluide. Bien que la conception puisse ne pas plaire à certains utilisateurs, l'appareil semble solide. De plus, la boîte comprend une variété de connecteurs, chargeurs, batteries et autres accessoires. Vous n'aurez donc pas besoin de faire des achats supplémentaires. C'est l'une des premières choses que nous avons appréciés chez ce dispositif.

Le poids du casque est assez conséquent (960g, parmi les plus lourds sur le marché). La raison en est qu'il est doté d'une batterie interchangeable de 6000 mAh. Ce facteur pourrait poser un problème pour les jeux debout nécessitant des mouvements rapides de la tête. Il pourrait entraîner une inertie qui provoque des mouvements du casque par rapport à la tête. Cependant, en étant assis, cela ne pose aucun problème.

Plus confortable à porter comparé à d'autres casques VR populaires

Le Pimax Crystal bénéficie d'une conception intelligente. Il dispose de lentilles minces et présente une configuration de sangle complexe. De ce fait, il offre une expérience suffisamment confortable. Malgré sa taille et son poids plus importants par rapport au , le casque s'avère être plus confortable. Comparé au PlayStation VR2, nous pensons aussi qu'il est plus agréable à porter et reste en place de manière sécurisée. Et pour cause, il présente des sangles de tête ajustables et un rembourrage situé à l'avant.

Le Pimax Crystal permet aussi des réglages IPD personnalisés et comporte plusieurs commandes situées à l'avant pour une accessibilité rapide et facile. L'ajustement du casque autour de la tête est simple. Et vous obtiendrez un ajustement parfait en manipulant bien la tension. A part cela, le dispositif offre une excellente adaptation aux utilisateurs portant des lunettes. La qualité générale du casque est bonne, bien que certaines personnes puissent ne pas apprécier sa conception plus large. L'appareil remplit parfaitement sa fonction.

Une autonomie appréciable

Le casque est disponible avec deux batteries et un chargeur (dont l'utilisation est nécessaire). Lorsque le casque n'est pas utilisé, il est possible de recharger la batterie en utilisant le câble. En le branchant directement au PC, le casque a une autonomie d'environ 2 heures. Cependant, si vous le branchez sur le Power Hub, vous aurez une autonomie jusqu'à 6 heures.

Cette durée de 6 heures est déjà très satisfaisante, ce qui permet de réduire la gestion de la batterie. Bien entendu, pour une utilisation exclusive, cette batterie peut être considérée comme un inconvénient. En revanche, le Crystal se positionne avant tout comme un casque PC VR tout en offrant la possibilité d'être utilisé en standalone. Et cette fonctionnalité autonome est extrêmement importante.

Il est indispensable de l'essayer pour en saisir toute l'importance : c'est une toute nouvelle liberté, une nouvelle façon de jouer, accessible à tous ! Vous pouvez vous tenir devant votre canapé et jouer à un petit jeu de ping-pong, ou bien sortir dans votre jardin pour affronter des zombies. Ce n'était pas possible avec la génération précédente qui nécessitait une connexion au PC, l'installation de bases, etc. N'oublions pas aussi que c'est une excellente valeur ajoutée en cas de revente.

Les contrôleurs laissent à désirer ?

Durant nos tests, nous avons constaté que les contrôleurs du Pimax Crystal offraient un confort appréciable. Ils adoptent une conception de halo similaire à celle d'autres casques VR. Cependant, un inconvénient majeur se présente sous la forme d'un décalage notable entre les actions effectuées sur les boutons ou par gestes, et leur exécution réelle dans le jeu.

Si vous vous lancez dans des jeux populaires comme le « Walking Dead Saints and Sinners », l'action de prendre des objets ou attaquer des ennemis souffre d'un délai d'entrée gênant qui altère l'expérience de jeu. De plus, le suivi imparfait, les mouvements imprécis et les commandes peu réactives contribuent à une fluidité et une précision moindres par rapport à des dispositifs tels que le Meta Quest 2.

De nombreux jeux SteamVR ne sont pas optimisés pour les contrôleurs Crystal. Et il faut configurer manuellement les commandes pour chaque jeu. Cette démarche vient s'ajouter avant même de pouvoir réellement commencer à jouer. Enfin, les contrôleurs ne s'éteignent pas automatiquement lorsque vous éteignez le casque. Vous devez donc les éteindre séparément physiquement pour éviter l'épuisement rapide des piles. On aurait pu en attendre davantage de la part de la société pour rendre les contrôleurs plus ergonomiques.

Une configuration haut de gamme

En installant le dispositif, vous découvrirez deux batteries que vous pouvez insérer à l'arrière du casque. On a également un câble divisé en trois parties : données, alimentation et entrée DisplayPort pour votre carte graphique. Pour profiter pleinement de cet écran puissant, vous devez disposer d'un système suffisamment performant. Cependant, si votre matériel est moins puissant, vous pouvez toujours utiliser le casque en réduisant sa résolution interne. L'achat de ce casque pour la VR sur PC sans disposer d'une configuration assez puissante serait donc une erreur.

Le Pimax Crystal requiert une configuration haut de gamme pour offrir la meilleure expérience possible et ne convient pas aux utilisateurs novices en VR. Une fois que tous les câbles sont connectés au casque, vous devrez installer le client Pimax, qui propose un processus facile à suivre pour configurer correctement votre casque. Certains utilisateurs se sont plaints d'une expérience de mise à jour du micrologiciel décevante. Selon eux, le casque pouvait rencontrer des blocages à plusieurs reprises et nécessitait plusieurs tentatives de mise à jour forcée pour y parvenir.

Une fois que toutes les mises à jour sont effectuées, vous pouvez ajuster des éléments tels que la qualité du rendu, le taux de rafraîchissement, la luminosité du rétroéclairage, etc., directement depuis l'application. Le casque propose également des réglages IPD automatiques, mais vous pouvez les régler manuellement via un logiciel ou directement sur le casque. Une fois que tout est configuré selon vos préférences, le casque fonctionne parfaitement avec SteamVR. Vous pouvez lancer tous vos jeux compatibles sans problème. Néanmoins, nous déplorons le fait que le casque ne prenne pas en charge le mode Passthrough.

pimax crystal

Des visuels incroyablement puissants

La qualité d'image est le point fort du Pimax Crystal. Avec une résolution de 2880×2880 par œil, il offre la plus haute résolution du marché. La netteté de l'image est considérablement améliorée, permettant une visualisation plus proche de la réalité. Les pixels sont si denses que même avec des paramètres graphiques moyens, ils deviennent indiscernables, ce qui représente une avancée significative.

Le casque utilise des lentilles en verre interchangeables, offrant deux options : des lentilles à 35 PPD par défaut et un second set à 42 PPD pour gagner en netteté au détriment du champ de vision. Le système de montage des lentilles est soigné. Mais il peut être délicat de les changer sans risque d'introduire de la poussière dans le casque.

La couleur et la luminosité du Pimax Crystal sont également remarquables. Les couleurs éclatantes, les teintes ternes et les noirs sont parfaitement rendus. Ils sont meilleurs, comparés à l'ancienne génération de casques VR et créent une expérience visuelle très réaliste et agréable. En termes de fluidité, le casque est livré avec une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz par défaut. Mais il propose également un mode bêta en 120 Hz, qui s'est avéré stable et pourrait être intégré en version finale. Cette caractéristique le rend très évolutif.

Le Pimax Crystal est-il bon pour les jeux ?

pimax crystal

Tout au long de nos tests, nous avons expérimenté différents jeux y compris « Half-Life Alyx ». Avec un PC suffisamment puissant, la qualité du casque est remarquable et devrait être la principale raison de son achat. L'affichage est nettement mieux que celui du Quest Pro. Il pourrait même surpasser le PSVR 2. Dans les jeux de simulations comme « Microsoft Flight Simulator », le dispositif est extrêmement performant. Essayez de l'intégrer dans une configuration de plate-forme et vous l'apprécierez davantage.

Un inconvénient est que le casque est assez lourd à l'avant, ce qui peut exercer une certaine pression sur le cou lors d'une utilisation prolongée. Malgré ces défauts, une fois correctement ajusté et utilisé, le casque est tout à fait impressionnant. L'audio n'est pas exceptionnel, mais il reste un ajout bienvenu.

Verdict

Le casque Pimax Crystal répond-il au défi ? Nous devons l'admettre, l'appareil présente quelques défauts.

Mais la véritable question est de savoir s'il est capable d'offrir une expérience satisfaisante une fois porté. En termes de couleurs, de fluidité et de netteté, l'expérience est supérieure à tout ce que nous avons pu expérimenter jusqu'à présent. Le dispositif nous rapproche un pas de plus de la réalité, un fait déterminant surtout pour les passionnés de simulation !

On aime
  • Excellente qualité d'image
  • Couleurs éclatantes
  • Réglages IPD personnalisés
  • Autonomie satisfaisante
  • Configuration assez facile
  • Une fonctionnalité autonome
On aime moins
  • Des contrôleurs pas exceptionnels
  • Besoin d'un système suffisamment performant
  • Pas de Passthrough
  • Un prix assez cher

- Comparatif des casques VR HTC Vive

-Comparatif des casques VR Windows Mixed Reality

Le coup de cœur de Julie❤️

Envie d’acheter un casque VR ? Voici le meilleur du mois de juillet 2024

Julie – Journaliste realite-virtuelle.com

Meta Quest 3, est un casque de réalité virtuelle innovant offrant une expérience immersive sans précédent.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

3 commentaires

3 Commentaires

Répondre
  1. A un moment, il faudrait réfléchir à pondérer les notes du test : vous faites descendre énormément la note globale du casque à cause de « Des contrôleurs pas exceptionnels ». Est-ce vraiment aussi important que la qualité exceptionnelle de l’image ? La qualité des manettes ne devraient influencer autant la note globale.

  2. Bonjour,
    Visiblement, si vous avez réellement testé ce casque, il s’agit d’une version spéciale fournie par le constructeur !
    Pour l’utilisateur lambda qui a précommandé son casque en novembre 2022, l’a reçu en juin 2023 après avoir déboursé 1800 €, ce n’est pas tout à fait la même chanson.
    A ce jour:
    – l’IPD automatique n’est pas fonctionnel.
    – Le mode « Stand alone » n’est pas fonctionnel.
    – Les lentilles 42ppd fournies normalement avec le casque (pour les précommandes) ne sont toujours pas
    livrées.
    – Les jeux gratuits mis à disposition par Pimax ne fonctionne pas correctement.
    – Les batteries sont un cauchemard à sortir de leur logement.
    – Le casque a besoin de la batterie pour fonctionner, même s’il est connecté avec le power hub fourni.
    – La date d’activation de toutes les fonctionnalités n’est pas connue ?

    Conséquence, j’ai ressorti mon Reverb G2 …
    Cordialement.

  3. Sans compter le scandale du prix actuel envoyé depuis l’Europe à 1600 euros avec DMAS alors qu’en pre order avec DMAS gratuit + 100 euros de remise avec feedback reverb G2 j’en ai eu pour 1800 euros. Franchement j’ai l’impression d’être un pris pour un bon gros pigeon!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.