oculus quest lasse pas
in ,

Oculus Quest : le 1er casque VR qui ne lasse pas les joueurs selon Zuckerberg

L’Oculus Quest est le premier casque de réalité virtuelle qui ne lasse pas les utilisateurs, et continent à les tenir en haleine semaine après semaine. C’est ce qu’affirme Mark Zuckerberg, le CEO de Facebook.

Dans le cadre de l’annonce des résultats financiers trimestriels de Facebook, le CEO Mark Zuckerberg est revenu sur le succès de l’Oculus Quest lancé au mois de mai 2019. Selon ses dires, ce premier casque autonome permettant de plonger dans la VR sans fils ni capteurs externes est une véritable réussite.

Le chef d’entreprise rappelle que le Quest a reçu d’excellentes critiques, et affirme que les casques sont vendus aussitôt qu’ils sont produits. De quoi mettre les actionnaires en confiance.

Cependant, aux yeux du créateur de Facebook, le véritable succès est que le Quest  » délivre une expérience que les utilisateurs continuent à utiliser semaine après semaine « . Alors que les précédents casques comme le Gear VR ou même le Rift finissaient souvent par prendre la poussière sur une étagère, ce n’est pas le cas de ce nouvel appareil. Les utilisateurs ne se lassent pas du Quest, et continuent à acheter du nouveau contenu.

Oculus Quest : un bond en avant par rapport au Rift de 2016

Ainsi, même si Facebook est conscient qu’il  » reste beaucoup de travail à fournir pour développer cet écosystème et délivre les produits VR et AR du futur dont nous rêvons « , le CEO se réjouit de constater que ce casque tout-en-un marque un tournant cinq ans après l’acquisition d’Oculus. Alors que le Rift coûtait 600 dollars et nécessitait un PC à 1000 dollars, le Quest coûte 400 dollars et fonctionne de manière autonome tout en offrant un meilleur confort.

Pour l’avenir, Mark Zuckerberg promet encore plus d’innovation au fil des années. Il rappelle que son objectif  initial est de permettre aux utilisateurs d’interagir dans la réalité virtuelle avec une sensation de présence. A ses yeux, il s’agit du principal avantage de la VR par rapport aux ordinateurs. Même si son vaste projet de réseau social en réalité virtuelle a pris plus de temps que prévu à voir le jour, le chef d’entreprise n’a aucunement revu ses ambitions à la baisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *