in ,

Metaverse-as-a-Service : tout ce qu’il faut savoir sur le métavers pour tous

metaverse-as-a-service

Pour les entreprises, il est possible de déployer éventuellement le metaverse sur la base d’un modèle « as-a-service ». Le logiciel as-a-service fait référence à un modèle basé sur un abonnement pour utiliser des plateformes logicielles plutôt que d’acheter une licence à vie ou perpétuelle.

Le terme est apparu pour la première fois dans un dépôt de 1985 auprès de l’Office américain des brevets et des marques (USPT). Il est devenu populaire à l’ère du cloud. Aujourd’hui, il est possible de déployer presque tout sur un modèle « as-a-service ».

Cela offre aux clients une plus grande flexibilité et aux fournisseurs un flux de revenus constant. Les entreprises pourraient éventuellement déployer le metaverse en utilisant un modèle similaire, donnant naissance au metaverse-as-a-service, ou MaaS. Mais qu’entend-on réellement par le métavers-as-a-service ? Quels intérêts présente-t-il ? Les quelques lignes qui suivent répondent à ces questions.

Qu’est-ce que le metaverse-as-a-service ?

Le metaverse-as-a-service est défini comme une solution d’entreprise. Il permet aux organisations de développer et de renforcer leur présence dans un monde virtuel 3D afin de prendre en charge la collaboration, les processus métier, les investissements, la crypto-monnaie et d’autres cas d’utilisation connexes.

Notons que le metaverse-as-a-service n’aidera pas les entreprises à créer leurs propres équivalents metaverse qui concurrencent Decentraland ou Roblox. Il permettra plutôt aux entreprises de tirer parti de l’infrastructure metaverse existante, de la même manière que le SaaS fonctionne. Bien qu’il s’agisse d’un segment technologique émergent, un certain nombre de fournisseurs font déjà leur entrée dans le metaverse-as-a-service.

Avantages et inconvénients du metaverse-as-a-service

L’utilisation de MaaS présente plusieurs avantages. De prime abord, grâce à lui, les entreprises sans expérience ou expertise numérique approfondie peuvent développer des produits metaverse. Même les petites et moyennes entreprises peuvent participer à l’économie du metaverse sans coûts d’investissement considérables.

Par ailleurs, il encourage l’investissement dans ce qui est encore une technologie expérimentale. La plupart des plateformes sont encore limitées aux cas d’utilisation grand public. En revanche, des solutions telles que la suite d’applications Horizon Meta ou Microsoft Mesh n’ont pas encore été diffusées à grande échelle. Dans cet environnement, le metaverse-as-a-service permet aux entreprises d’investir et de tirer parti de la technologie avec un risque minimal. À terme, MaaS pourrait conduire à la normalisation dans le secteur, quelques entreprises agissant en tant que « courtiers » metaverse pour aider au développement de l’infrastructure.

Maas

L’inconvénient est que les organisations pourraient risquer d’être bloquées par un fournisseur. Au fur et à mesure de l’évolution du metaverse, il deviendra de plus en plus difficile de porter les investissements metaverse-as-a-service vers une autre plateforme, si nécessaire, surtout sans les compétences numériques requises. Cependant, un degré de maturité « verrouillé par le fournisseur » est encore à des années. Et pour l’instant, le MaaS est une option prometteuse pour les organisations qui cherchent à entrer dans le metaverse.

Pour l’avenir, il est assez facile de voir que le chemin du metaverse suivra la même trajectoire que le logiciel. Une fois que le métavers en tant que service deviendra la norme, c’est à ce moment-là que les metaverse dévoreront vraiment le monde.

Des exemples de metaverse en tant que service

Voici quelques plateformes populaires offrant le metaverse-as-a-service.

Lovelace World

Lovelace World est une plateforme de crypto-monnaie et NFT. Elle a annoncé une offre metaverse-as-a-service en octobre 2021. La société exploite déjà son propre jeton de crypto-monnaie appellé LACE. De plus, elle a l’intention d’offrir des services MaaS pour rationaliser l’adoption du metaverse.

service Maas

La société aidera les organisations à évaluer et à réinventer leurs capacités de produits et services VR afin que les entreprises puissent participer dans tous les domaines. Lovelace World propose une boîte à outils MaaS. Celle-ci fournit aux développeurs et aux utilisateurs les technologies nécessaires pour créer et échanger des NFT, exploiter des contrats intelligents, monétiser les jeux VR, s’intégrer à d’autres plates-formes metaverse, et bien plus encore.

Propel MaaS

Propel est une plateforme de solutions Blockchain qui offre des outils d’infrastructure plug-and-play pour le metaverse. La société a annoncé qu’elle proposera des solutions metaverse-as-a-service pour les contrats intelligents, les services publics NFT et la finance décentralisée (DeFi). De plus, elle a mené un cycle de financement pour son jeton de crypto-monnaie $PEL via une offre initiale Hot Cross (IHO), qui fonctionne de la même manière que les offres initiales de devises (ICO).

Touchcast

Touchcast est une société d’événements 3D et VR qui exploite Microsoft Azure Cloud. Elle a annoncé son offre metaverse-as-a-service au Consumer Electronics Show (CES) 2022, où elle a lancé MCity. Les organisations peuvent s’inscrire pour un domaine metaverse, qui leur fournira un espace VR sécurisé pour construire des campus metaverse.

service Maas

Dans le metaverse, ils peuvent faciliter la collaboration, organiser des événements, créer des magasins VR, organiser des sessions d’apprentissage ou utiliser l’immobilier virtuel pour stimuler la croissance de l’entreprise.

MetaVerseBooks

MetaVerseBooks est un fournisseur MaaS qui propose des outils pour la création d’un monde VR, les NFT et la gestion des applications décentralisées. Les entreprises peuvent tirer parti de la solution pour renforcer leur présence sur les plateformes Microsoft XBOX Metaverse, iOS et Android, et sur tous les environnements VR basés sur Unity. Sa solution principale active les NFT afin que les entreprises puissent gérer les acheteurs NFT et les métadonnées associées.

A propos du metaverse

Pour mieux comprendre le metaverse-as-a-service, il est important de définir ce qu’est le métavers (ou metaverse). En réalité, le terme fait référence à un réseau de mondes virtuels 3D interconnectés. Grâce à lui, ses utilisateurs peuvent participer à une économie sociale réaliste. Il y est possible d’acheter et vendre des produits, gagner de l’argent et se faire des amis. Vous pouvez également créer des marques et collaborer avec des collègues sur une plateforme de communication spatiale.

métavers-as-a-service

Le terme metaverse a progressivement gagné en popularité dans le monde de la technologie avec l’essor des jeux multijoueurs. A ne citer que Second Life, Minecraft et Roblox. Decentraland a élargi le concept en lançant une plateforme metaverse qui permettait aux utilisateurs d’échanger leur propre crypto-monnaie, MANA pour l’achat de biens immobiliers et numériques en VR.

En outre, Facebook a promu le metaverse en tant que force technologique révolutionnaire après le changement de nom du groupe en Meta Platforms en 2020. Le groupe a annoncé qu’il investirait 50 millions de dollars dans son développement. Alors que de plus en plus d’entreprises comme Microsoft, Samsung, NVIDIA, HTC et d’autres s’aventurent dans un segment metaverse, ce n’est qu’une question de temps avant que les marchés disposent d’une offre metaverse-as-a-Service. Ainsi, les entreprises profiteront de la technologie avec moins de barrières à l’entrée.

Le metaverse n’en n’est qu’à ses débuts

L’expérience utilisateur actuelle du metaverse n’est pas encore optimisée. Mais cela ne veut pas dire que les choses ne changeront pas déjà, comme elles l’ont toujours été avec n’importe quel cycle technologique. La citation la plus connue du célèbre investisseur Marc Andreessen est que « le logiciel dévore le monde ». Il a reconnu le potentiel de transformation que le logiciel libérait.

Moins d’une décennie après sa déclaration, les entreprises dépensaient 600 milliards de dollars chaque année en logiciels d’entreprise, soit une augmentation de 123 %. De nos jours, plus personne n’achète de licences ou n’installe de programmes sur ses machines. Les entreprises ne possèdent même plus ou n’exploitent plus leur matériel. Tout, du matériel d’infrastructure au stockage de documents en passant par les logiciels, est fourni « en tant que service ».

métavers-as-a-service

metaverse-as-a-service est la prochaine étape inévitable. Actuellement, les marques utilisent des metaverse établis comme Decentraland ou Roblox parce que c’est ce qui est disponible. En réalité, c’est là où se trouvent les utilisateurs. Par ailleurs, cela leur fournit une infrastructure pour tester les idées initiales sur la façon d’exploiter le metaverse à des fins de marque et de marketing.

Plus de metaverse, plus d’opportunités

Il est évident que la poignée relativement petite de metaverse en fonctionnement ne sera pas en mesure de supporter tous les cas d’utilisation de metaverse pour une base d’utilisateurs mondiale. Il y a des questions d’évolutivité de la Blockchain, bien évidemment. Mais il a également l’expérience utilisateur et le retour sur investissement de la marque. Plus un metaverse  est occupé, plus il devient difficile pour une marque ou un cas d’utilisation de se démarquer ou pour un utilisateur de trouver ce qu’il recherche.

D’un autre côté, il existe de nombreuses entreprises légitimes pour adultes qui peuvent être exclues en imposant des règles qui rendent un metaverse adapté aux enfants. Par conséquent, le metaverse en tant que service commencera invariablement à devenir le modèle commercial dominant à mesure que les marques et les industries reconnaîtront la valeur d’avoir des espaces dédiés.

métavers

En tant que tel, un metaverse de marque de luxe avec des logos, des passerelles et des vitrines virtuelles sera invariablement un endroit très différent du calme relatif d’un metaverse de bien-être, où les gens vont consulter un médecin virtuel ou s’engager dans des méditations de groupe et apprendre le yoga.

Le concept peut être décliné à volonté. Le metaverse alimentaire – un restaurant virtuel où vous commandez pour la livraison à domicile – pourrait avoir diverses itérations axées sur des repas ou des options diététiques spécifiques. Les metaverse scolaires peuvent se concentrer sur différents sujets, compétences, groupes d’âge ou langues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.