in , ,

À quel âge les enfants peuvent-ils jouer à la réalité virtuelle (VR) ?

A quel âge un enfant peut-il jouer à la VR?

La réalité virtuelle (VR) comporte-t-elle des dangers pour les enfants ? Quel est l'âge recommandé pour que les enfants commencent à expérimenter la réalité virtuelle ? Si vous avez l'intention d'acheter un ou un 2 à votre enfant, les réponses à ces questions devraient vous intéresser.

Les animations en réalité virtuelle se multiplient dans les salles de jeux vidéo, les escape games et les parcs d'aventure. Elles nous transportent toujours vers de tout nouveaux mondes d'évasion ! Partout où l'on regarde, la réalité virtuelle a pris pied, que ce soit dans les entreprises, les musées ou les salons événementiels.

Quant aux casques VR, ils sont devenus monnaie courante. Ils ont même fini par créer une compétition féroce en raison des gains potentiels considérables. Il est clair que la réalité virtuelle enchante aussi bien les plus jeunes que les aînés. Mais en tant que parents, il est naturel de se poser la question suivante : À quel moment nos enfants devraient-ils commencer à explorer ces mondes virtuels ?

Des restrictions d'âge courantes chez les producteurs de casques VR

La plupart des marques de casques VR établissent des critères d'âge. Et cela ne date pas d'aujourd'hui.  Meta a toujours conseillé aux utilisateurs d'avoir un âge minimum de 13 ans pour profiter de leurs casques VR en toute sécurité.

Mais en 2023, l'entreprise Meta a décidé de baisser l'âge minimum d'utilisation de ses Quest 2 et Quest 3. De ce fait, les parents ont maintenant la possibilité de créer des comptes pour leurs enfants âgés de 10 à 12 ans pour qu'ils puissent profiter de ces appareils.

En outre, bien que le géant n'ait pas imposé d'âge spécifique, il recommande généralement l'utilisation par des personnes âgées de 12 ans et plus pour le PlayStation VR. , lui aussi, préconise habituellement l'usage de ses casques VR par des personnes de 13 ans ou plus.

Quant à , il ne fixe pas spécifiquement de limite d'âge pour ses casques VR. Mais il recommande que les parents ou tuteurs supervisent l'utilisation des casques par les enfants. Ainsi, naturellement, nous nous interrogeons sur les motifs sous-jacents à ces restrictions d'âge. Pour comprendre cela, commençons par définir ce qu'est la réalité virtuelle.

Un environnement numérique 3D généré par ordinateur

Dans la réalité virtuelle, on évolue dans un monde numérique en trois dimensions où l'on peut interagir avec différents éléments virtuels. Qu'est-ce que cela signifie ? Eh bien, lorsque vous portez un casque VR, vous quittez la réalité physique pour entrer dans le corps d'un personnage virtuel que vous dirigez dans un monde virtuel. De plus, la vision en VR est semblable à la perspective réelle d'un être humain.

En fonction du jeu ou du contenu en réalité virtuelle, le personnage virtuel reproduit vos actions et mouvements corporels. Si vous tournez la tête dans différentes directions, cela se réplique aussi en réalité virtuelle. De même, si vous marchez dans la vie réelle, votre avatar se déplace dans le monde virtuel.

Lors de l'utilisation des casques VR, vous avez en main des contrôleurs qui suivent les mouvements de vos mains. D'ailleurs, ces accessoires sont conçus pour faciliter l'interaction avec des objets virtuels, comme les saisir, les lancer, les déplacer, etc. Mais en quoi tout cela pourrait-il nuire à vos enfants ?

Les spécialistes en parlent

A vrai dire, il n'y a actuellement pas de consensus scientifique sur les dangers potentiels associés à l'usage de casques VR chez les enfants. Certains spécialistes avancent que la VR constitue un outil éducatif prometteur. L'American Academy of Pediatrics (AAP), une association professionnelle de pédiatres, a déclaré qu'elle est bénéfique pour l'apprentissage et l'éducation des enfants lorsqu'elle est utilisée de manière appropriée et limitée dans le temps.

Bruno Patino, directeur de l'école de journalisme de Sciences Po Paris, est du même avis. « La réalité virtuelle est puissante pour élargir les horizons éducatifs des enfants, puisqu'elle leur offre des expériences uniques et interactives. Cependant, il faut mettre en place des lignes directrices éthiques et éducatives pour garantir que ces expériences soient bénéfiques et appropriées. »

D'un autre côté, certains disent que l'immersion prolongée dans des mondes virtuels peut causer le stress, l'anxiété sociale, la dissociation de la réalité et l'addiction et la dépendance chez les enfants. Mais comment ?

Les impacts psychologiques et sociaux de la VR chez l'enfant

La réalité VR peut avoir divers impacts psychologiques et sociaux chez les enfants. Ces effets varient en fonction de l'âge, de la fréquence d'utilisation et du contenu de la VR. Voici quelques-uns d'entre eux :

Immersion et désorientation

Comme nous l'avons évoqué plus haut, la technologie VR crée une simulation numérique d'un environnement tridimensionnel. Elle nous fait bénéficier d'une expérience immersive incroyable. Mais sachez que lorsqu'un enfant est plongé dans la réalité virtuelle, son cerveau peut s'adapter si intensément à l'environnement virtuel qu'il peut ressentir une désorientation temporaire après avoir quitté la VR.

En d'autres termes, l'immersion intense dans un monde virtuel peut créer une rupture entre l'expérience virtuelle et la réalité quotidienne. Les informations que les enfants reçoivent de la réalité virtuelle, comme ce qu'ils voient, entendent et parfois ressentent, sont très différentes de ce qui se passe autour d'eux dans la vie réelle.

Par conséquent, quand ils arrêtent d'utiliser le casque ou sortent de cet environnement virtuel, leur cerveau prend un certain temps pour s'habituer à ce qui se passe réellement autour d'eux dans le monde physique. Une désorientation temporaire peut provoquer des sentiments comme la confusion, des problèmes pour se repérer dans l'espace, ou une sensation de déconnexion par rapport à la réalité immédiate.

Développement émotionnel

Certaines expériences en VR génèrent des expériences joyeuses, excitantes et stimulantes pour les enfants. C'est le cas des jeux éducatifs, des voyages virtuels ou des aventures imaginatives, qui suscitent des sentiments de bonheur, d'émerveillement et d'apprentissage. La capacité de la VR à créer un engagement sensoriel intense rend ces expériences mémorables et enrichissantes.

Cependant, il existe des préoccupations potentielles, notamment sur le contenu de la VR destiné aux enfants. Que se passe-t-il si les expériences virtuelles incluent des éléments effrayants, violents ou inappropriés ? Dans ce cas, elles peuvent provoquer des réponses émotionnelles négatives. Les enfants, en raison de leur vulnérabilité émotionnelle et de leur capacité limitée à faire la distinction entre la réalité et la fiction, peuvent être plus sensibles à ces stimuli.

Socialisation

L'utilisation fréquente de la VR a des implications sur la socialisation. Effectivement, chez l'enfant, elle peut entraîner une réduction du temps consacré aux interactions sociales réelles. La VR permet des expériences immersives captivantes, au détriment des interactions physiques avec d'autres personnes.

Et pourtant, les activités sociales traditionnelles sont essentielles pour maintenir une socialisation saine. Les interactions en face à face favorisent le développement de compétences sociales comme la communication verbale et non verbale, la compréhension des émotions, et la résolution de conflits. Ces compétences sont nécessaires pour établir des relations significatives et réussir dans divers contextes sociaux.

Dépendance potentielle

Certains enfants recourent à la VR comme moyen d'échapper aux problèmes ou au stress. Mais si elle devient une échappatoire fréquemment utilisée, elle contribuera inévitablement à une dépendance. A part cela, les jeux et les expériences VR peuvent offrir des récompenses virtuelles (des points, des récompenses virtuelles ou des accomplissements). Ces incitations créent souvent une motivation addictive pour continuer à utiliser la VR.

Cette addiction se manifeste quand l'enfant développe une forte préférence pour l'interaction avec des environnements virtuels au détriment de leur engagement dans le monde réel. Ce risque de dépendance à VR est similaire à celui observé avec d'autres formes de technologie, tels que les jeux vidéo, les réseaux sociaux et les smartphones.

Les impacts physiques de la VR chez l'enfant

Vous ne devez pas prendre à la légère les impacts physiques potentiels de l'utilisation de la VR par un enfant. Découvrez quelques-uns d'entre eux :

Fatigue oculaire

L'utilisation prolongée de dispositifs de réalité virtuelle risque d'induire de la fatigue oculaire, des maux de tête et une sensation de sécheresse oculaire chez les enfants. Les écrans VR sont habituellement positionnés à une proximité considérable des yeux. Et cela accentue la tension exercée sur les muscles oculaires.

Problèmes de vision

Une surutilisation de la réalité virtuelle chez les enfants pourrait entraîner des problèmes de vision à long terme, avec des risques potentiels de développer des troubles comme la myopie. Les études sur ce sujet demeurent cependant limitées.

Problèmes de posture

Les enfants peuvent adopter des postures inconfortables ou inappropriées lorsqu'ils utilisent des dispositifs de réalité virtuelle, ce qui peut entraîner des problèmes de posture et des douleurs musculaires.

Nausées

Certains enfants éprouvent des nausées, des vertiges ou des maux de tête lorsqu'ils se servent de casques de réalité virtuelle. Cette situation est souvent liée à la désynchronisation entre les mouvements perçus dans le monde virtuel et les mouvements réels de l'utilisateur.

Sédentarité

L'usage prolongé de la réalité virtuelle tend à favoriser un mode de vie sédentaire, car les enfants risquent de réduire leur activité physique tout en étant immergés dans des mondes virtuels.

Problèmes d'audition

Bien que les casques de réalité virtuelle ne soient généralement pas conçus pour produire un volume sonore élevé, des problèmes d'audition peuvent survenir si les enfants utilisent des écouteurs à des niveaux sonores élevés pendant de longues périodes.

Parents, voici des recommandations avant de familiariser vos enfants avec la VR !

Voici les directives parentales à suivre avant d'initier vos enfants aux dispositifs de réalité virtuelle :

  • Limitez le temps qu'ils passent à l'intérieur de cet environnement virtuel.
  • Assurez-vous que les jeux, applications et expériences VR que vous choisissez sont appropriés pour l'âge de votre enfant.
  • Restez vigilant lorsque votre enfant utilise la VR. Certains enfants se perdent dans l'immersion et oublient l'environnement réel, ce qui peut entraîner des accidents.
  • Assurez-vous que le casque convient à la taille et à la forme de la tête de votre enfant, et ajustez-le correctement pour éviter tout inconfort.
  • Incitez votre enfant à prendre des pauses pendant l'utilisation de la VR.
  • Respectez les recommandations des fabricants de casques VR concernant l'âge minimum de l'utilisation. Discutez avec le pédiatre de votre enfant si vous avez des préoccupations. Si votre petit n'a pas l'âge minimum requis pour utiliser la VR, optez plutôt pour des divertissements comme les applications mobiles interactives, les livres interactifs, les jeux de société ou les jouets éducatifs connectés.

Suivez ces directives parentales et vous contribuerez à créer une expérience de réalité virtuelle sûre pour votre progéniture !

Le coup de cœur de Julie❤️

Envie d’acheter un casque VR ? Voici le meilleur du mois de juin 2024

Julie – Journaliste realite-virtuelle.com

Meta Quest 3, est un casque de réalité virtuelle innovant offrant une expérience immersive sans précédent.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.