in , , ,

Sulon Q – Tout savoir sur le nouveau casque d’AMD

Sulon Q AMD réalité virtuelle

AMD, Advanced Micro Devices, une société basée en Californie, connue pour créer des cartes graphiques, des microprocesseurs ou encore des semi-conducteurs, a décidé de tenter l’aventure de la réalité virtuelle en annonçant un nouveau casque de réalité virtuelle augmentée sur le marché de la VR, le Sulon Q.

AMD Sulon Q

Partenariat entre AMD et Sulon

C’est avec la complicité de Sulon Technologies qu’AMD vient de présenter son casque de réalité virtuelle, le Sulon Q. Mais pas seulement de réalité virtuelle, car à l’instar de l’HoloLens de Microsoft ou du Meta 2 de Meta, le Sulon Q propose aussi un service de réalité augmentée. On est donc face à un nouveau concurrent dans le marché de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, un premier hybride intéressant qui pourrait faire de l’ombre à de nombreux casques.

Pour ce casque, AMD a utilisé sa technologie LiquidVR, dont son Direct To Display qui permet de fluidifier l’image et l’Asynchronomous Compute, qui lui permet d’éviter les distorsions ou les sautes d’images dans un rendu en réalité virtuelle.

Caractéristiques du Sulon Q

Qui plus est, à la différence de nombreux casques de réalité virtuelle, le Sulon Q est mobile et autonome, il n’a en aucun cas besoin d’être relié à un PC pour effectuer des calculs tant dans sa dimension de réalité augmentée que de réalité virtuelle, car le Sulon Q intègre en son sein directement un mini-PC, avec Windows 10 installé, possédant une puissance, selon AMD, équivalente aux consoles next-gen. Un très bon point pour ce petit nouveau. De plus AMD promet que son casque aura un rendu graphique équivalent aux consoles de dernière génération et qu’il proposera des interactions dynamiques avec l’environnement réel et virtuel. AMD précise que son casque sera fait pour les joueurs, PC et consoles (PS4 et Xbox ONE) et se moque gentiment de la concurrence en annonçant que dans son casque « il n’y a ni câble gênant, ni de système externe de suivi ».

Sulon Q réalité virtuelle

Le Sulon Q possède 8 Go de DDR3, un SSD de 256 Go avec Windows 10 intégré, un processeur AMD FX-880P, avec quatre cœurs de calcul purs et huit cœurs pour la partie graphique, un GPU Radeon R7 et la technologie AstoundSound pour le son, permettant d’avoir un son bien spatialisé, avec prise jack 3,5 mm et un micro antibruit. Il possède aussi un écran OLED 2560 x 1440p, un champ de vision de 110° et un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Niveau connexions, le Sulon Q dispose d’une WiFi 802.11ac, d’un Bluetooth 4.0, d’une sortie micro-HDMI et enfin de deux connecteurs USB 3.0. Pour finir, le casque d’AMD et de Sulon possède deux caméras à l’avant pour la tracking de mouvement, plusieurs capteurs, ainsi qu’un processeur Spatial Processing Unit.

https://player.vimeo.com/video/158922156%20width=500%20height=281%20frameborder=0%20webkitallowfullscreen%20mozallowfullscreen%20allowfullscreen/iframe

Les petits plus du Sulon Q

Niveau contrôle, en dehors du tracking de geste, une souris sans fil et un clavier sans fil seront fournis avec le casque à l’achat, de plus AMD mentionne le fait que son casque sera compatible avec de nombreuses manettes de jeu. Sulon propose aussi de pouvoir personnaliser son interface Windows 10 comme on le désir avec le Spatial Computing, qui permettra de disposer les icônes de Windows 10 où l’on veut autours de soi. De plus, le Sulon Q intègre deux technologies pour l’interaction avec le réel, le SPU (Sulon Spatial Processing Unit) et l’IMU (l’Inertial Measurment Unit) qui permettront de prendre en charge et d’interpréter les données des nombreux capteurs du casque, caméras de mapping en façade, gyroscope, accéléromètre et enfin magnétomètre, mais aussi les gestes et les mouvements de tête et de corps de l’utilisateur.

Sulon Q back

Dans l’idée, l’IMU prend en charge et interprète toutes ces données pour les envoyer au SPU qui va alors produire des calculs permettant de faire en sorte que les éléments virtuels se fondent parfaitement dans le réel au niveau des dimensions, des couleurs ou encore de la lumière. D’après Sulon, le casque pourra devenir versatile et se plier aux désirs des developpeurs afin de s’adapter pour produire des applications. Toute cette technologie créée par Sulon ferait partie d’un grand projet mystérieux nommé « Project Dragon ».

Sulon Q réalité augmentée

Les possibles inconvénients

Cet hybride, ce casque de réalité virtuelle augmentée, qui est en plus complètement autonome, grâce à une sorte de PC intégré au casque, possède déjà de très bons arguments face à sa concurrence. De plus, le Sulon Q va sortir assez vite, au printemps 2016, bien qu’on ne sache pas encore si cette sortie se fera exclusivement pour les développeurs ou pour le grand public et qu’on ne sache rien de son possible prix. Ce dernier point pourra faire d’ailleurs l’objet d’une mauvaise surprise. En effet, un casque hybride autonome va forcement avoir un certain coût. De plus, il faudra voir à l’avenir ce que donne ce casque graphiquement, autant de promesses dans un casque autonome peuvent malheureusement brider cette dimension. Sans compter que bien qu’il soit mobile, le fait qu’il intègre un mini PC pourrait rendre l’objet lourd à porter.

Le Design du Sulon Q

En ce point rien de bien extraordinaire. Totalement noir, le casque d’AMD est d’un classicisme total, bien que moins imposant que l’HTC Vive et son design gruyère, le Sulon Q a tout de même une assez grosse proéminence frontale, un peu plus imposante que celle de l’Oculus Rift.

Sulon Q

Une sangle au dessus de la tête permet de maintenir le casque bien droit de même qu’une autre autours du crâne. De plus, les deux caméras frontales ont été positionnées de telle façon à ce qu’elle forme des yeux sur le casque, enlevant subtilement ce côté froid d’un casque de réalité virtuelle.

Sulon Q AMD réalité virtuelle

Hypothèses sur le prix du Sulon Q

Pour le prix non annoncé, il ne faut pas se voiler la face, le casque ne sera certainement pas en dessous de 500 €, trop d’éléments sous entendent un produit très haut de gamme. On pourrait se laisser à espérer que le casque ne dépassera pas non plus les 1000 €, surtout s’il veut être compétitif avec l’Oculus Rift, 699 € ou encore l’HTC Vive, 899 €. Mais n’oublions pas qu’HoloLens, le plus prometteur casque de réalité augmentée, n’a pas eu de scrupule à mettre en vente son casque à un prix de 3000 €. Le Sulon Q semble avoir déjà bien des choses qui pourraient faire craquer les développeurs, mais pour faire craquer le grand public, le prix sera une donnée forcement non négligeable. Si AMD et Sulon jouent finement en continuant de matraquer la concurrence, un prix entre 500 et 600 € finira de placer le Sulon Q comme un danger très sérieux. Mais ce prix entre 500 et 600 € est peut être un peu utopique et une telle technologie embarquant autant de capacités devrait malheureusement atteindre un prix à 4 chiffres.

Les prochaines annonces et surtout les nouvelles démos, qui ne devraient pas tarder, lèveront le voile de mystère autours de ce nouveau challenger plein de promesses qui pourrait bien mettre au tapis les plus gros poissons de la réalité virtuelle et augmentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.