in , ,

Meta lance Interaction SDK et Tracked Keyboard SDK, des SDK pour Quest

SDK Meta Quest

La firme de Mark Zuckerberg, Meta, vient de publier des SDK pour ses casques VR autonomes Quest. Il s’agit d’Interaction SDK et de Tracked Keyboard SDK.

Les interactions font partie des éléments clés qui font briller la réalité virtuelle. Le hic, c’est qu’il s’agit d’une composante pas du tout facile à mettre en place. En tout cas, elle ne l’est pas pour les petites équipes et les développeurs indépendants. Heureusement pour eux, il existe certains plug-ins disponibles sur Unity leur permettant de se simplifier l’affaire. Cependant, ceux-ci sont en général payants. Afin de faciliter le développement sur sa plateforme, Meta a ainsi mis au point un SDK « expérimental » gratuit pour l’interaction avec les mains, baptisé Interaction SDK. En même temps, la société a lancé Tracked Keyboard SDK, un autre SDK dédié au suivi des claviers.

Interaction SDK pour Meta Quest

L’Interaction SDK pour Meta Quest prend donc en charge à la fois les contrôleurs et les mains. Son objectif est de permettre aux différents développeurs d’ajouter aisément des interactions manuelles de qualité supérieure à leurs diverses applications VR.

Pour ce faire, ils n’auront ainsi plus à réinventer la roue à chaque fois. Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un SDK expérimental, ils ne peuvent lancer leurs œuvres que sur SideQuest pour le moment. Ils n’ont alors pas la possibilité de les sortir sur App Lab et Oculus Store.

Parmi les fonctionnalités offertes par l’Interaction SDK, on compte la détection des gestes des doigts, le défilement et la sélection des interfaces par pincement, et bien d’autres encore. Selon Meta, ce SDK est bien plus flexible qu’un plug-in d’interaction classique.

Quid du Tracked Keyboard SDK ?

En ce qui concerne le Tracked Keyboard SDK pour Meta Quest, il est en mesure de suivre deux claviers. Il y a donc le Logitech K830 et le Magic Keyboard d’Apple. Ainsi, si on associe l’un de ces claviers à Quest via Bluetooth, il sera affiché comme un modèle 3D dans les applications 2D, telles que le navigateur Oculus.

Avec ce fameux SDK pour le suivi des claviers, les développeurs ont de ce fait l’occasion d’intégrer cette fonctionnalité à leurs différentes applications VR. Bien entendu, cela rend la saisie de texte en réalité virtuelle nettement plus pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.