in

Apple veut mieux délimiter l’aire de jeu VR dans un brevet

brevet apple pour démiliter aire de jeu vr

Si son absence sur le marché de la réalité virtuelle fait figure d’exception, Apple travaille en secret sur un projet VR, un nouveau brevet accordé à l’entreprise démontrant son travail pour mieux délimiter l’aire de jeu disponible aux joueurs.

Pour rappel, déterminer ce périmètre évite aux utilisateurs de marcher droit dans un vrai mur ou de se cogner à un vrai meuble quand ils ont un casque sur la tête. De même, le système réduit les risques d’abîmer ses manettes, qui autrement pourraient se fracasser contre ces obstacles.

Repéré par le site Apple Insider, le brevet s’intitule « Detecting Physical Boundaries », soit « Détection des limites physiques » selon Google Traduction. De fait, il ne s’agit pas du premier brevet de la firme qui traite de la réalité virtuelle, ni même du premier qui traite de la délimitation de la zone de jeu. En effet, le site VRFocus nous rappelle qu’Apple avait déjà déposé en 2017 un brevet intitulé « Physical Boundary Guardian ».

apple vr zone de jeu

Pour Apple, délimiter l’aire de jeu VR passe en deux étapes

Jusqu’ici, les systèmes utilisés par Facebook (Guardian) et Valve (Chaperon) signalent un mur, préalablement indiqué par le joueur, avec un mur dans l’environnement virtuel. Pour sa part, Apple semble pousser la logique un peu plus loin en optant pour une solution à deux niveaux, variant suivant la distance du joueur par rapport à un objet.

Dans un premier temps, l’obstacle apparaît donc via un effet de grille ou un autre signal visuel, similaire au Guardian de l’Oculus. Si d’aventure la personne continue quand même à s’approcher, le système se servira alors des caméras du casque pour insérer l’objet réel dans l’environnement VR.

[bzkshopping keyword= »casque vr » count= »2″ template= »grid »]

Dans le brevet, Apple veut aussi mieux délimiter l’aire de jeu VR via des objets virtuels qui apparaîtraient sur la trajectoire du joueur pour arrêter sa progression. Mieux, le brevet mentionne une modification de l’environnement virtuel afin de détourner la personne d’un chemin dangereux. Il s’agirait ici d’une solution particulièrement intéressante qui évite de rompre l’immersion.

Néanmoins, rien n’indique que ces projets sortiront un jour des laboratoires d’Apple, l’entreprise n’ayant jamais eu beaucoup d’intérêt pour la VR, lui préférant l’AR. Mais on peut toujours espérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *