Accueil / Secteurs d'applications / Réalité virtuelle et médecine : comment la VR révolutionne les soins et les thérapies

Réalité virtuelle et médecine : comment la VR révolutionne les soins et les thérapies

Médecine et réalité virtuelle

La réalité virtuelle ne se limite pas aux divertissements comme beaucoup de personnes le pensent. Le champ des possibles de la VR est énorme et trouve aussi désormais toute sa place dans le domaine de la médecine. Qu’il s’agisse de soins, de thérapies ou de traitements pour les patients qu’une aide importante pour les médecins tant sous la forme d’outils nouveaux que de la formation. Le point sur tout ce que la réalité virtuelle permet en médecine dès à présent.

La réalité virtuelle en médecine et en santé : côté patients et médecins

Dans de nombreuses thérapies, la réalité virtuelle trouve toute sa place comme technologie révolutionnaire, douce et sans effets secondaires. La VR est une aide thérapeutique pour un grand nombre de pathologies ou de circonstances. La réalité virtuelle trouve aussi toute sa place dans la formation des médecins mais aussi dans le diagnostic médical. Médecine et VR ont donc un avenir prometteur.

Médecine VR

La réalité virtuelle pour lutter contre la douleur

Il s’agit sans doute là d’une des meilleures applications de la réalité virtuelle en médecine. En effet, le patient étant plongé dans un autre monde, il est oublie la réalité et son quotidien. En trompant ainsi le cerveau, la réalité virtuelle permet aux patients « d’oublier » la douleur. De nombreuses expériences l’ont prouvé, l’immersion, grâce à un casque de réalité virtuelle, permet aux patients de s’évader et au cerveau de ne plus ressentir de douleur ou tout au moins de l’atténuer de façon notable.

Les tests menés ont ainsi prouvé que les patients souffrant de douleurs chroniques, comme par exemple avec un cancer ou en postopératoire, déclaraient ressentir nettement moins la douleur pendant et après une expérience en réalité virtuelle. La douleur étant en grande partie bien davantage ressentie lorsque le cerveau se focalise dessus et que le stress lié à la souffrance est présent, le fait de s’évader et occuper le cerveau dans un monde virtuel lui fait donc oublier la souffrance.

Réalité virtuelle lutte contre la douleur

La réalité virtuelle pour lutter contre la douleur est donc désormais un outil thérapeutique génial dans de nombreuses circonstances. La VR est de plus en plus utilisée dans le cadre de douleurs chroniques, de cancer, en postopératoire voir même dans certains cas pour remplacer une anesthésie lorsque celle-ci n’est pas possible. La VR pour lutter contre la douleur fonctionne aussi bien sur des enfants, des adultes que des personnes âgées. Autre avantage énorme de la réalité virtuelle dans le cadre de la lutte contre la douleur est qu’elle est, à la différence des produits pharmaceutiques utilisés pour la douleur, totalement sans effets secondaires et sans risques.

Des études ont, par ailleurs, prouvé tout l’intérêt de la réalité virtuelle dans le cadre d’accouchements sans péridurale. De nombreuses femmes ont ainsi avoué ne presque pas avoir ressenti de douleurs au moment d’accoucher par voie naturelle alors qu’elles n’avaient reçu aucune péridurale.

La réalité virtuelle pour des patients dans les hôpitaux

De nombreux hôpitaux adoptent désormais la réalité virtuelle pour les bienfaits qu’elle peut procurer auprès des patients. La VR est effectivement un outil idéal pour lutter aussi contre le stress, l’ennuie et pour améliorer le moral. Les patients nécessitant une hospitalisation longue durée sont beaucoup plus enclins à déprimer. Cette forme de dépression est négative sur la récupération et peut aussi accélérer le processus de la maladie. Aussi, différents hôpitaux proposent désormais à des patients, jeunes ou moins jeunes, de vivre régulièrement des expériences positives en réalité virtuelle.

Réalité virtuelle hôpital

Ces expériences VR qui plongent le patient dans une autre réalité, beaucoup plus positive, réduit non seulement leur souffrance mais aussi leur stress et améliore leur moral. L’évasion d’une hospitalisation grâce à la réalité virtuelle est donc particulièrement bénéfique pour des patients alités pour de longues périodes. Là encore, la VR est sans effets secondaires et n’offre que des bénéfices.

La réalité virtuelle pour des patients en fin de vie

Une étude, menée dans un hospice britannique pour personnes en fin de vie, a montré tous les bienfaits de la réalité virtuelle sur des patients condamnés. Non seulement leur souffrance et leur stress était nettement réduits après avoir vécu une expérience en réalité virtuelle mais cela offrait, de plus, une opportunité insoupçonnée.

Réalité virtuelle patients fin de vie

Les médecins proposent effectivement aux patients de vivre un dernier rêve et réaliser une dernière volonté. Les équipes médicales proposent ainsi aux patients de s’évader dans un lieu qu’ils auraient aimé visiter, vivre une expérience qu’ils n’ont jamais pu tenter mais qu’ils auraient aimé vivre ou encore voir quelque chose qu’ils ont toujours rêvé. Le personnel soignant a ainsi constaté que les patients en fin de vie ayant vécu cette expérience se sentaient mieux après, soulagés et heureux d’avoir réalisé une dernière volonté avant de partir.

La réalité virtuelle pour vaincre ses phobies

 Il s’agit là d’une découverte sensationnelle pour les personnes souffrant de phobies. Les phobies sont nombreuses et variées. Certaines, comme la peur de prendre l’avion, la peur des araignées ou des serpents, etc. sont très communes mais peuvent être particulièrement handicapantes dans la vie quotidienne. Aussi, des psychiatres ont développés des programmes de thérapies cognitives et comportementales pour lutter contre les phobies qui s’avèrent particulièrement efficaces.

Réalité virtuelle phobies

Ces programmes en réalité virtuelle proposent aux patients d’être confrontés, de façons progressives, à l’objet de leur phobie en toute sécurité. Accompagné d’une aide psychologique, cette confrontation graduelle permet aux patients de s’accoutumer peu à peu à l’objet de leur peur irrationnelle. Ces programmes sont beaucoup plus efficaces et rapides qu’un traitement psychologique classique de lutte contre les phobies.

La réalité virtuelle et santé pour lutter contre les dépendances

Différentes études menées ont montré, par ailleurs, tous les bienfaits de la réalité virtuelle pour lutter contre les dépendances. Qu’il s’agisse de dépendances à la drogue, au tabac ou bien encore à l’alcool, la VR montre, une fois de plus, tout son potentiel. Accompagné d’un programme de désintoxication, la réalité virtuelle permet aux psychiatres et psychologues de confronter graduellement les patients à des situations de tentation de rechute.

La personne tentant de se libérer de sa dépendance est, par exemple, confrontée en réalité virtuelle à une fête dans laquelle l’alcool ou la drogue coule à flot. Pour la dépendance à la cigarette, le principe est le même. Le patient est confronté à différentes situations susceptibles de générer un désir de fumer comme par exemple voir d’autres fumeurs, une ambiance festive, etc.

La réalité virtuelle pour les soins chez le dentiste

La réalité virtuelle a aussi fait son entrée dans les cabinets dentaires. Des études menées ont, en effet, prouvé tout le potentiel que la VR pouvait offrir pour les dentistes. Lors de soins dentaires, les patients sont longuement assis sur la chaise, la bouche ouverte, totalement concentrés sur les soins prodigués par le dentiste. Cette expérience est particulièrement stressante, désagréable et bien aussi souvent associée à la douleur. En effet, en étant focalisé sur les soins, les patients sont beaucoup plus réceptifs à la douleur.

Réalité virtuelle dentiste

Les études ont montré qu’en proposant aux patients une immersion en réalité virtuelle plaisante, le stress et la douleur ressentie était très notablement réduits. En plus de voir le temps de la séance de soins passer beaucoup plus rapidement et agréablement, le stress et la douleur étaient nettement moindre au point de rendre le dentiste presque sympathique. D’ailleurs, les patients qui avaient bénéficié de la réalité virtuelle pendant des soins dentaires étaient beaucoup plus enclins à accepter une prochaine séance rapprochée alors que le groupe témoin sans VR repoussait au plus tard possible la prochaine échéance chez le dentiste.

Thérapies en réalité virtuelle : soigner le mal de mer

Eh oui, la réalité virtuelle s’avère être aussi une excellente aide pour les personnes souffrant du mal de mer. Un hôpital militaire, situé à Brest en Bretagne, a ainsi mis au point une machine combinant réalité virtuelle avec un fauteuil reproduisant les mouvements de la houle. Destiné avant tout aux marins, militaires ou professionnels souffrant de mal de mer, la machine s’avère particulièrement efficace pour les marins désireux de maîtriser le mal-être, nausées et vomissements qui les prends lorsque la mer s’agite.

Thérapies réalité virtuelle

Les patients chaussent un casque de réalité virtuelle et prennent place sur un fauteuil particulier. Le médecin en charge du traitement va alors reproduire différents types de houle sur le fauteuil et les images visualisées dans le casque de réalité virtuelle sont en adéquation. Le traitement, qui nécessite plusieurs séances, s’avère particulièrement efficace.

Traitements de l’autisme par la réalité virtuelle

Dossier medecine traitements realite virtuelle vr casque parkinson alzheimer paralysies phobies mentaux

L’autisme est un trouble comportemental qui induit chez l’individu des difficultés à communiquer avec d’autres personnes. Il éprouve de la peine, suivant la gravité de la maladie, à comprendre le monde qui l’entoure et les interactions sociales qui le régissent ainsi que de troubles de l’attention. Dans le monde, environ 1% de la population est atteinte de cette maladie.

Dossier medecine traitements realite virtuelle vr casque parkinson alzheimer paralysies phobies mentaux
Un traitement développé aux États-Unis vise à améliorer l’attention des enfants atteints d’autisme. Durant ces séances, l’enfant, muni d’un casque de réalité virtuelle, se retrouve plongé dans une situation d’interaction sociale. Il se retrouve par exemple dans une salle de classe, entouré d’avatars représentant des camarades de classe. Ces personnages se présentent à tour de rôle et se mettent à disparaître dès lors que l’attention du sujet diminue. Par ce procédé, la réalité virtuelle, même si elle ne peut pas totalement endiguer la maladie, aide les autistes à mieux comprendre et interpréter le monde qui les entoure. Ils développent, à terme, de meilleures compétences relationnelles dans leurs interactions interindividuelles.

Traitements d’Alzheimer par la réalité virtuelle

Dossier medecine traitements realite virtuelle vr casque parkinson alzheimer paralysies phobies mentaux

Alzheimer est une maladie encore méconnue pour laquelle il n’existe aucun traitement efficace. Elle est la quatrième cause de mortalité en France et la principale cause de démence chez les plus de 65 ans. A Walk Through Dementia, une application VR disponible sur Cardboard, permet à l’utilisateur de se sensibiliser à cette maladie. Cette dernière propose, au travers de différentes situations anodines, de vivre le quotidien d’une personne atteinte d’Alzheimer. Vous devrez, par exemple, préparer du thé pour votre petite-fille, mais serez incapable de vous rappeler où se trouvent les différents éléments nécessaires à sa préparation.

La réalité virtuelle ne permet pas seulement de prendre conscience du calvaire que vivent les patients. En effet, les neuroscientifiques du Centre des maladies neurodégénératives de Bonn, en Allemagne, ont mis au point une application qui permet d’identifier très tôt les risques liés à la maladie d’Alzheimer. Celle-ci enjoint le patient à se déplacer dans un labyrinthe virtuel afin de déterminer s’il présente des altérations de la navigation spatiale, signe annonciateur de l’affliction. Cette méthode permettrait de déceler avec certitude la maladie chez les sujets de plus de 30 ans, soit plusieurs décennies avant l’apparition des premiers symptômes.

Traitements de Parkinson par la réalité virtuelle

Dossier medecine traitements realite virtuelle vr casque parkinson alzheimer paralysies phobies mentaux

Deux instituts de recherche russes, l’Université Polytechnique de Tomsk et l’Université Médicale de Sibérie, se sont associés pour développer une technologie VR capable de détecter et diagnostiquer différentes maladies neurodégénératives comme Parkinson, Alzheimer et la sclérose en plaques.

Dans le système qu’ils ont mis en place, le patient se retrouve immergé dans un environnement virtuel où il doit accomplir diverses tâches. Au travers de tests d’évaluations, les chercheurs sont alors capables d’enregistrer et interpréter les variations des mouvements du sujet. En modulant les différents paramètres de l’univers virtuel, les scientifiques sont à même de mesurer l’activité cérébrale et de diagnostiquer la maladie de Parkinson selon le temps d’adaptation des personnes traitées.

Dossier medecine traitements realite virtuelle vr casque parkinson alzheimer paralysies phobies mentaux

Bien moins chère à produire que les solutions actuelles, ces traitements, si ils venaient à se démocratiser, pourraient permettre à la communauté médicale de diagnostiquer la maladie de Parkinson à une plus grande échelle et à moindre coût.

La réalité virtuelle comme traitement des handicaps physiques

Dossier medecine traitements realite virtuelle vr casque parkinson alzheimer paralysies phobies mentaux

La paraplégie, une maladie due à une lésion de la moelle épinière, provoque une paralysie partielle ou complète des membres inférieurs. L’université de Duke en Caroline du Nord a mis au point une solution VR capable d’aider les personnes atteintes de paraplégie à retrouver partiellement l’usage de leurs jambes. Ce traitement fait appel à deux technologies : la réalité virtuelle et la robotique. Le patient, muni d’un exosquelette, se retrouve au sein d’une simulation de marche virtuelle recréant, chez lui, les mêmes connexions nerveuses que lorsqu’il pouvait encore se déplacer de façon autonome.

En sept ans de développement, ces traitements ont permis à de nombreux paraplégiques de passer d’une paralysie totale à une paralysie partielle. Mais ce dernier ne concerne pas exclusivement les fonctions motrices. La globalité des fonctions viscérales de la partie inférieure du patient peut ressurgir. Ainsi, de nombreux patients ont pu reprendre le contrôle de leur vessie et de leurs intestins, véritable prouesse dans le secteur médical.

Dossier medecine traitements realite virtuelle vr casque parkinson alzheimer paralysies phobies mentaux

Miguel Nicolis, directeur scientifique de l’université de Duke, témoigne : « Personne n’a jamais imaginé qu’un jour, nous serions en mesure de parler de la possibilité d’utiliser des interfaces cerveau-machine pour induire la récupération neurologique partielle chez les patients qui ont été diagnostiqués comme ayant une lésion complète de la moelle épinière. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est pour nous une étape très importante. »

La réalité virtuelle prouve ici que, loin d’être simplement un outil complémentaire, elle pourrait un jour devenir une solution thérapeutique à part entière.

Réalité virtuelle et médecine : pour former les médecins

Des entreprises proposent désormais aux facultés de médecine des applications pour leurs étudiants et internes. L’objectif est, par exemple, de proposer à un interne en médecine des situations d’urgence particulières afin d’évaluer leur diagnostic dans l’urgence, leurs prises de décisions et les actes réalisés. Ces programmes permettent de confronter, sans risques, les étudiants à des situations où leur sang-froid est évalué et leur capacité à prendre les bonnes décisions dans des situations d’urgence vitale.

Il existe, par ailleurs, de nombreuses simulations en réalité virtuelle dédiées à l’apprentissage de la médecine. Cela concerne non seulement la chirurgie pour simuler une intervention mais aussi l’anatomie, la neurologie ou encore la cardiologie. En visualisant en 3D et à 360 degrés, les étudiants peuvent mieux comprendre les mécanismes complexes du corps humain et s’entraîner.

Des agences régionales d’hospitalisation proposent aussi désormais des solutions afin de placer les médecins et le personnel hospitalier dans des situations particulières auxquelles ils ne sont généralement pas confrontés pendant leurs études et leur carrière afin de les former. Une telle simulation a, par exemple, été menée auprès de différents urgentistes. Le programme simulait l’arrivée en urgence de dizaines de patients blessés par l’explosion d’une bombe et présentant des pathologies spécifiques auxquelles les médecins urgentistes ne sont généralement pas exposés durant leur formation car généralement associées à de la médecine de guerre. Ces exercices en réalité virtuelle permettent de mieux préparer le personnel soignant à des situations exceptionnelles pouvant se présenter.

La réalité virtuelle pour simuler des épidémies

Une start-up britannique, spécialisée dans les simulations à grande échelle, proposent aux ministères de la santé une application novatrice qui permet de simuler la propagation d’une épidémie. Ce logiciel permet aux décideurs en matière de santé de faire les meilleurs choix face à la propagation d’une épidémie et celles-ci sont souvent d’actualité.

En appréhendant au mieux comment peut se propager une épidémie de grippe, de gastro-entérite, du virus Zika, etc. les responsables peuvent plus facilement connaître le moment du pic épidémique mais aussi de trouver des solutions pour limiter la propagation du virus. Une telle application permet de réaliser d’énormes économies en matière de santé et, espérons le, l’achat inutile et très coûteux de millions de doses de vaccins au prix fort comme cela a été le cas par le passé.

La VR en médecine pour l’imagerie médicale

L’imagerie médicale a révolutionné la médecine en permettant de poser, plus facilement, un diagnostic sur une pathologie. Des applications en réalité virtuelle et en réalité mixte permettent désormais de visualiser un organe en 3D et à 360 degrés et de réaliser des coupes virtuelles afin de détecter plus facilement et plus finement une anomalie. Ces outils, couplés à des systèmes d’imagerie médicale comme par exemple scanner ou IRM, sont non seulement utiles pour le diagnostic mais aussi pour l’enseignement et la formation.

Médecine et réalité virtuelle : en résumé

Bien loin des jeux-vidéos, la réalité virtuelle trouve, comme nous l’avons vu, toute sa place en médecine. Ces outils innovants sont non seulement révolutionnaires pour le diagnostic et la formation des médecins. Côté patients, la VR devient une aide géniale pour soigner ou soulager certaines pathologies.

L’absence d’effets secondaires est particulièrement intéressant tout comme le fait de sa capacité à faire oublier le stress et la douleur. Nul doute que, dans le futur, de nouveaux champs d’applications verront le jour en médecine avec la réalité virtuelle. La faculté de la VR à tromper le cerveau est une aide très précieuse pour les soins et les thérapies.

Send this to friend