in

Project Iris : le prochain casque AR de Google proposera la fonctionnalité Passthrough

Project Iris

Selon un rapport d’Alex Heath de The Verge, Google se prépare à lancer un casque AR, portant le nom de code « Project Iris ». D’après lui, le nouvel appareil sera disponible sur le marché en 2024. Sa particularité, c’est qu’il embarquera la fonctionnalité Passthrough.

La fonctionnalité Passthrough est disponible sur le casque VR autonome Meta Quest 2. On peut s’en servir dans certaines applications basiques de réalité mixte pour garder un œil sur le monde réel une fois dans le monde virtuel. Le hic, c’est que le Quest 2 propose un Passthrough en noir et blanc et à basse résolution. Aussi, l’appareil est relativement encombrant.

Heureusement, selon le rapport de Heath, ce ne sera pas le cas avec le Project Iris de Google. Effectivement, il ressemblera à une paire de lunettes de ski, et sera donc plus compact. De plus, il s’équipera de caméras orientées vers l’extérieur afin de mélanger efficacement l’infographie avec un flux vidéo du monde réel. Cela donnera alors une expérience de réalité mixte plus immersive que celle offerte par les lunettes AR, comme Magic Leap, d’où le Passthrough.

Project Iris

Project Iris : des caractéristiques techniques plutôt intéressantes

En plus de la fonctionnalité Passthrough, le Project Iris embarquerait un processeur Google personnalisé. À noter que la firme de Mountain View a récemment lancé son tout premier chipset mobile interne dans son smartphone Pixel 6.

Le nouveau casque AR exécuterait également une version personnalisée et unique d’Android. Apparemment, Google compte d’ailleurs se servir de l’infrastructure GPU Stadia existante. Ce sera un atout pour Iris s’il prend aussi en charge la VR. Il proposera en effet des graphismes nettement plus fidèles que s’il s’équipe de puces mobiles.

Avec de telles caractéristiques techniques plutôt intéressantes, le nouvel appareil pourrait être un concurrent direct du Projet Cambria de Meta. Il en est de même pour le prochain casque de réalité mixte d’Apple. Ces deux produits seront probablement respectivement lancés plus tard cette année et en 2023.

Quoi qu’il en soit, selon le rapport de The Verge, c’est le vétéran de Google, Clay Bavor, qui dirige le fameux projet. Apparemment, une équipe de 300 personnes travaille dessus, y compris l’ex-chef de HoloLens Optics, Bernard Kress, et l’ancien ingénieur en chef de Google Assistant, Mark Lucovsky.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.