in

Le casque d’Apple fait face à un problème de surchauffe, qui pourrait retarder son lancement

Casque Apple rumeurs

Selon un rapport de Bloomberg, le nouveau casque de réalité mixte d’Apple fait face à un problème de surchauffe. À cause de cela, son expédition ne se fera alors probablement pas cette année.

Pour rappel, The Information, Bloomberg et l’analyste de chez TF International Securities Group Ltd, Ming-Chi Kuo, ont tous déclaré qu’Apple se prépare à lancer un casque de réalité mixte. Haut de gamme, le nouvel appareil pourrait embarquer des microécrans OLED 4K et des caméras couleur haute résolution. Il ne pèserait d’ailleurs qu’entre 300 et 400 grammes, et serait donc nettement plus léger que le Quest 2 de Meta. Côté design, The Information a affirmé avoir vu des images d’un prototype du casque en février 2021.

Il proposerait ainsi une visière élégante et incurvée. Elle s’attacherait au visage à l’aide d’un matériau en maille et de bandeaux interchangeables. Selon un rapport de Bloomberg, la marque à la pomme comptait annoncer son nouveau joujou en juin prochain, lors de sa conférence WWDC. Elle avait alors l’intention de l’expédier plus tard cette année. Cependant, à cause d’un problème de surchauffe, sa révélation pourrait être repoussée à la fin de 2022, et son lancement en 2023.

casque Apple problème surchauffe

Casque de réalité mixte d’Apple : d’où vient le problème de surchauffe ?

Le problème de surchauffe touchant le nouvel appareil d’Apple serait causé par la tentative de mettre un processeur plutôt dédié à un ordinateur dans un casque léger. Pour rappel, Ming-Chi Kuo a en effet déclaré en novembre dernier que ce dernier embarquerait une nouvelle puce proposant une puissance de calcul similaire à celle du M1 pour Mac.

La puce M1 est pourtant assez grande. Pour un PC ou un ordinateur portable, son efficacité énergétique est, certes, impressionnante. Cependant, elle dégage plus de chaleur et consomme plus d’énergie que les processeurs utilisés dans les casques, tels que le Quest 2. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Apple se sert toujours de puces de la série A dans ses iPhone, même ceux les plus avancés.

Quoi qu’il en soit, si l’entreprise de Cupertino parvient à faire fonctionner correctement la fameuse puce dans son nouveau casque, cela pourrait offrir une expérience exceptionnelle. L’appareil pourrait même être largement plus performant que le prochain casque autonome haut de gamme de Meta, baptisé projet Cambria.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.