in , ,

Mach-2K : un système universel pour la VR sans fil

mach 2K immersive robotics vr sans fil

La startup australienne Immersive Robotics a développé une solution sans fil universelle pour les casques de réalité virtuelle PC. Grâce à ce système, les utilisateurs peuvent profiter d’un VR sans fil, sans toutefois renoncer à la qualité d’image et à la fluidité de l’affichage. 

Les fils sont l’une des principales limites des casques de réalité virtuelle à l’heure actuelle. Encombrants et contraignants, ces câbles atténuent la sensation d’immersion dans les environnements virtuels. Plusieurs entreprises cherchent déjà à remédier à ce problème. Par exemple, Valve a lié un partenariat avec TPCast pour développer un système permettant d’utiliser le HTC Vive sans fil.

Dans ce contexte, la startup australienne Immersive Robotic a développé un système universel de streaming VR sans fil et de compression inline. Ce système est conçu dès le départ pour fonctionner avec tous les casques VR pour PC. Selon IMR, le dispositif offre une latence inférieure à 2-3 millisecondes, et propose un compromis minimal en termes de qualité d’image. Baptisé Mach-2K, ce système se connecte par l’intermédiaire du WiFi. En développement depuis 2015, cette solution est très prometteuse.

Immersive Robotics, une firme créée par deux passionnés de high-tech

mach-2k-3

Immersive Robotics a été cofondée par Tim Lucas et Dr Daniel Fitzgerald. Initialement, Lucas est un designer de véhicule qui a également travaillé sur des projets de photogrammétrie en VR. Il est parvenu a développer la première simulation VR d’environnement 3D scanné depuis un avion.

Fitzgerald quant à lui est un ingénieur aéronautique doté d’un PhD, qui s’est spécialisé dans l’industrie du drone dès ses balbutiements. Il a développé un logiciel d’auto-pilote pour les drones, un projet lui permettant d’appliquer ses talents pour le développement d’algorithmes.

Face à l’essor de la réalité virtuelle grand public, le duo a rapidement pris conscience que les consommateurs auraient probablement envie de se débarrasser des fils qui les astreignent. Il a alors décidé de développer un système autour d’algorithmes logiciels propriétaires pour transmettre des images aux casques VR sans avoir besoin de câbles afin d’exploiter cette opportunité.

Mach-2K, un dispositif pour la VR sans fil conçu pour le long terme

mach-2k-2

Les deux hommes ont alors mis au point un algorithme de compression vidéo capable de compresser les données à un taux acceptable pour les technologies sans fil actuelles, tout en éliminant les failles des technologies de compression actuelles comme l’ajout d’une latence considérable. Par exemple, l’algorithme est capable de compresser les données du HTC Vive à hauteur de 95% avec moins d’une milliseconde de latence additionnelle.

Le Mach-2K rassemble un récepteur alimenté par une batterie, suffisamment petit pour être porté à une ceinture par un joueur. L’unité est ensuite connectée par USB, audio et HDMI et par un appareil de transmission connecté à un PC proposant une résolution native de 2160×1200 à 90Hz pour le casque de réalité virtuelle.

Ces deux appareils fonctionnent en tandem pour compresser et décompresser l’image à la source et à destination. Ils sont conçus à l’origine pour prendre en charge des résolutions de 4k par œil à 120Hz maximum, et sont donc déjà prêts pour la prochaine génération de casques VR haut de gamme

En résumé, le Mach-2K offre une résolution maximale de 4K par œil et un taux de rafraîchissement de 120Hz. Il embarque un CPU FPGA, et propose des connectiques HDMI et USB 2.0. Les images sont transmises par l’intermédiaire du WiFi 802.11ac 5Ghz. Son logiciel embarqué est l’algorithme B.A.I.T (Biologically Augmented Image Transmission), et le système intègre également une technologie de tracking oculaire. Grâce à un SDK et un OEM, les tiers peuvent créer des modules d’applications compatibles avec l’algorithme. 

 

3 Commentaires

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.