in , ,

VR / AR et industries : la réalité virtuelle et augmentée en entreprise

industries vr ar réalité virtuelle augmentée

La plupart des industries sont en passe d’être transformées par la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Dans beaucoup de secteurs, la révolution a déjà commencé et ces technologies trouvent des cas d’usage aussi pertinents qu’inattendus. Découvrez comment la VR et l’AR sont utilisées dans 20 industries différentes, du retail à l’énergie en passant par l’éducation et l’exploration spatiale.

Bien souvent, on associe de façon restrictive la réalité virtuelle et la réalité augmentée au domaine du jeu vidéo. En réalité, ces technologies immersives offrent de nombreuses possibilités à un large éventail d’industries et la plupart d’entre ont commencé à exploiter ces opportunités. Voici 20 secteurs en passe d’être transformés par la VR et l’AR.

L’industrie du retail et la VR / AR

La réalité virtuelle et la réalité augmentée offrent de nouvelles opportunités aux retailers traditionnels, et permettent aussi aux e-commerçants de continuer à se démarquer. Les géants de la vente au détail se lancent ainsi dans le  » V-commerce  » ou  » Virtual Commerce «  en déployant des boutiques en réalité virtuelle que les consommateurs peuvent explorer en revêtant leurs casques VR. C’est notamment le cas d’eBay ou Ikea.

Ces magasins en VR permettent de faire son shopping depuis chez soi tout en retrouvant une expérience similaire à celle offerte par les boutiques du monde réel. Bien évidemment, les possibilités de personnalisation sont infinies. On retrouve donc à la fois les avantages du shopping réel et ceux du e-commerce.

De même, la réalité virtuelle et augmentée permet désormais d’essayer des produits depuis chez soi. L’application Ikea Place permet par exemple de placer des meubles virtuels dans son environnement réel pour vérifier comment ils s’intègreront dans la pièce. De même, Bold Metrics développe une technologie VR permettant de cartographier le corps de l’utilisateur pour lui permettre d’essayer des vêtements de façon réaliste dans la VR. Amazon a également fait breveter un miroir en réalité augmentée permettant d’essayer des habits en se regardant dans le miroir.

L’industrie militaire et la VR / AR

Dans l’industrie militaire, la réalité virtuelle et augmentée est désormais utilisée pour créer des simulations à grande échelle. Ces simulations permettent aux recrues de s’entraîner, mais aussi de préparer les opérations de façon optimale. L’entreprise Bohemia Interactive Simulations (BISim) développe un environnement virtuel pour l’entraînement tactique, l’expérimentation et la préparation de mission sur terre, en mer ou dans les airs. De même, la startup ScopeAR développe une technologie de réalité augmentée permettant aux militaires de réparer et de maintenir l’équipement plus facilement grâce à la technologie de vision par ordinateur.

En outre, la réalité virtuelle peut être utilisée pour la cartographie. La National Geospatial Intelligence Agency cherche par exemple à utiliser la VR pour aider les gouvernements à réaliser des captures numériques de paysages en période de crise comme après un bombardement ou une bataille. Ces captures pourraient ensuite être partagées à distance pour une meilleure planification du déploiement de personnel et de la stratégie de gestion de crise.

L’industrie de l’événementiel et la VR / AR

Dans l’industrie de l’événementiel, la réalité virtuelle est notamment utilisée pour permettre d’accueillir des spectateurs distants à des événements. Par exemple, les concerts filmés à 360 degrés et retransmis en direct sont de plus en plus nombreux. Ainsi, les utilisateurs de casques VR sont en mesure d’assister au concert depuis chez eux comme s’ils y étaient vraiment. Par exemple, Paul McCartney a enregistré l’un de ses concerts avec une caméra à 360 degrés et l’a mis à disposition des fans sous forme d’application compatible avec tous les casques VR.

Cette technologie peut être utilisée pour des événements en tout genre tels que des spectacles, des one man show ou même des événements sportifs. Ainsi, l’application Oculus Venues permet aux utilisateurs de se réunir dans des gradins virtuels pour assister ensemble à des matchs de football ou de basketball retransmis en direct live.

En parallèle, il est aussi possible d’utiliser la VR pour permettre aux spectateurs d’un événement de s’immerger dans une expérience collective. Par exemple, lors du CES 2017, le CEO d’Intel, Brian Krzanich, a distribué 250 casques VR aux spectateurs de sa conférence pour leur permettre de visiter en live sa nouvelle usine alimentée à l’énergie solaire dans la Moapa River Indian Reservation.

La réalité augmentée, quant à elle, peut être utilisée pour permettre aux spectateurs d’assister à la performance d’un artiste virtuellement intégré à leur environnement réel. Par exemple, l’application mobile lancée par Eminem pour son dernier concert permet de voir le rappeur apparaître dans son salon. De même, les spectateurs de son concert au festival Coachella pouvaient utiliser l’application pour voir des éléments virtuels apparaître sur la scène.

L’industrie du marketing / publicité et la VR / AR

De plus en plus de marques utilisent la VR et l’AR pour le marketing et la publicité. Ces technologies permettent de proposer des expériences immersives marquantes pour le consommateur. Par exemple, Boursin a créé une expérience en réalité virtuelle proposant à l’utilisateur d’embarquer dans une montagne russe au sein d’un frigo bien rempli. De son côté, pour le SuperBowl 2018, Pepsi a créé une expérience VR permettant de revivre ses publicités cultes de manière immersive.

En ce qui concerne la réalité augmentée, Jordan a par exemple recréé le célèbre dunk effectué par Michael Jordan en 1998 afin d’attirer les fans et leur vendre des produits. Certaines marques ajoutent aussi du contenu en réalité augmentée visionnable en scannant l’étiquette d’un produit avec son smartphone. C’est le cas du producteur de vin Last Wine, dont les étiquettes de bouteilles à l’effigie de la série Walking Dead s’animent en AR. Une façon de se démarquer de la concurrence et de susciter la curiosité du chaland.

Les forces de l’ordre et la VR / AR

Tout comme l’armée, la police peut utiliser la réalité virtuelle et la réalité augmentée pour entraîner ses troupes. Ainsi, l’entreprise VirTra développe un logiciel permettant de simuler des scénarios en réalité virtuelle. Ces simulations regroupent des stimulis physiques, audio et visuels pour un réalisme maximal.

L’intensité de ces simulations peut être augmentée ou réduite en temps réel pour mesurer et améliorer la capacité de l’utilisateur à réagir dans une situation de stress telle qu’une confrontation avec un criminel armé. Après analyse des ondes cérébrales de policiers durant un entraînement en VR, les chercheurs de l’University of Alabama estiment que cette technologie peut améliorer la formation des officiers et affecter positivement le processus de recrutement.

En outre, une reconstitution du camp de concentration d’Auschwitz a été utilisée par la justice allemande pour juger l’un des derniers survivants Nazis. Cette reconstitution très précise a permis de démontrer que Reinhold Hanning, 94 ans, ancien SS et garde à Auschwitz-Birkenau, ne pouvait ignorer que des personnes se faisaient exécuter à quelques mètres de lui.

Les ressources humaines et la VR / AR

https://www.youtube.com/watch?v=BeXY9U9BHqw

La réalité virtuelle est de plus en plus utilisée par les Ressources Humaines dans toutes les industries. Les entreprises s’en servent comme une nouvelle façon de rencontrer des candidats et de tester leurs compétences.

Par exemple, le Lloyds Banking Group utilise la VR pour tester les candidats à son Graduate Leadership Programmes. Ces derniers doivent résoudre des puzzles au sein d’un environnement virtuel afin de prouver qu’ils disposent des forces et des compétences nécessaires pour devenir l’un des futurs leaders du groupe.

En outre, les candidats peuvent exploiter la réalité virtuelle pour visiter les locaux d’une entreprise afin de décider s’ils souhaitent vraiment l’intégrer. La VR peut aussi permettre de renforcer la solidarité entre les employés d’une entreprise en leur permettant d’interagir plus régulièrement. La startup Mimesys se spécialise dans les réunions en VR / AR.

L’industrie de la fabrication / logistique et la VR / AR

La réalité virtuelle et augmentée peut être très utile pour les secteurs de la fabrication et de la logistique. En effet, la réalité augmentée permet par exemple de superposer des instructions ou même des images holographiques au champ de vision d’un utilisateur.

Celui-ci peut ainsi apprendre de façon didactique et intuitive à utiliser des machines lourdes ou des appareils complexes. Par exemple, l’entreprise Inglobe Technologies permet d’apprendre à réparer le moteur d’une voiture en mettant en lumière les différentes zones grâce à la réalité augmentée.

L’industrie de la santé et la VR / AR

Dans le secteur de la santé, le potentiel de la réalité virtuelle est extrêmement vaste. Il est par exemple possible pour les chirurgiens de s’entraîner dans la VR avant de réaliser une opération dans le monde réel. Dans le futur, il sera même possible pour le chirurgien d’effectuer l’opération dans la VR tandis qu’un robot synchronisé à ses mouvements se chargera d’opérer dans le monde réel.

En outre, la VR est utilisée pour divertir les patients en situation douloureuse tels que les grands brûlés, ou pour distraire les enfants pendant une piqure par exemple. La startup française HypnoVR est même parvenue à créer un système similaire à l’hypnose reposant sur la VR pour remplacer l’anesthésie générale.

D’autres entreprises, comme Psious, explorent le potentiel thérapeutique de la réalité virtuelle pour les problèmes de santé mentale ou les troubles comportementaux. Cette technologie peut aussi être utilisée pour aider les victimes de traumatismes à se remettre, ou pour dompter ses phobies.

La réalité augmentée, quant à elle, peut par exemple permettre aux hôpitaux de visualiser en un coup d’oeil les données de santé d’un patient. De même, l’entreprise AccuVein a créé un scanner permettant de projeter des images virtuelles sur la peau d’un patient pour indiquer aux infirmières et aux docteurs où se trouvent ses différentes veines et artères. Ceci permet de trouver une veine du premier coup 3,5 fois plus souvent.

Le journalisme et la VR / AR

Dans le domaine du journalisme, la réalité virtuelle et augmentée est utilisée pour créer des reportages immersifs plaçant l’audience au coeur de l’action. En effet, des études ont démontré que la VR permet davantage de susciter l’empathie que les autres médias traditionnels tels que la presse papier ou la télévision. Par exemple, l’application  » Becoming Homeless «  qui place l’utilisateur dans la peau d’un SDF permet de sensibiliser les utilisateurs à la misère.

Les reportages en VR permettent donc de sensibiliser les utilisateurs à des thématiques dont ils seraient d’ordinaire plutôt détachés. Par exemple, le court-métrage CARNE y ARENA de Alejandro Iñárritu fait vivre au spectateur la vie d’un migrant à la frontière américaine. Des reportages poignants sur la Syrie ont aussi été tournés.

Le New York Times utilise déjà beaucoup la réalité virtuelle. Dès 2015, le célèbre journal américain a distribué un million de casques Google Cardboard à ses lecteurs et publie depuis régulièrement des reportages en VR via son application pour smartphone NYTVR. De même, AOL a racheté la startup RYOT pour créer des reportages en VR. En 2015, CNN a également organisé le premier débat présidentiel en réalité virtuelle.

La réalité augmentée est elle aussi utilisée dans le domaine du journalisme, notamment par les journaux télévisés. Elle peut être utilisée pour faire apparaître en plateau des représentations visuelles en 3D plus compréhensibles que des graphiques en 2D traditionnels.

L’industrie du cinéma et la VR / AR

Dans le domaine du cinéma, la réalité virtuelle ouvre de nouvelles possibilités aux réalisateurs et aux metteurs en scène. Les cinéastes sont désormais en mesure d’explorer de nouvelles façons de raconter des histoires en expérimentant de nouveaux angles de vue et de nouvelles manières de filmer grâce aux caméras à 360 degrés.

Les courts-métrages en réalité virtuelle à 360 degrés envahissent de plus en plus les festivals de cinéma les plus prestigieux comme le Festival de Cannes ou le Sundance. Même des studios comme Pixar et Disney ont commencé à créer des films en VR. Le film CARNE y ARENA de Alejandro G. Iñárritu a été récompensé par un Oscar.

Certains voient même dans l’interactivité offerte par la VR la possibilité d’effacer la frontière entre les films et les jeux vidéo. Par exemple, la startup Kite & Lightning a créé une expérience  » contemplative compétitive  » intitulée Bebylon Battle Royale. Cette expérience a été présentée au Tribeca Film Festival 2017.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée peuvent aussi être utilisées comme des outils de promotion pour les films traditionnels. Ainsi, la plupart des blockbusters récents s’accompagnent d’une courte expérience interactive en réalité virtuelle, ou de filtres en réalité augmentée pour le réseau social Snapchat.

À l’avenir, on pourrait aussi voir apparaître des films et séries en réalité augmentée qui se superposeraient directement à l’environnement du spectateur. Par exemple, les personnages et les décors apparaîtraient directement dans son salon. Cependant, il faudra sans doute attendre la démocratisation des lunettes AR pour voir ce type de contenu apparaître.

L’industrie de l’architecture et la VR / AR

La réalité virtuelle est très utile dans le domaine de l’architecture. On compte déjà de nombreux logiciels permettant de visualiser et de modifier de futures constructions à l’échelle 1:1 dans la VR. Par exemple, le logiciel IrisVR Prospect permet de passer des BIM à la VR en quelques minutes seulement. Très utile pour détecter d’éventuels défauts ou permettre à un client de prévisualiser une construction de façon bien plus claire qu’avec un simple plan ou un rendu 3D sur PC.

La réalité augmentée est également exploitée pour la modélisation numérique. Des startups comme Augment permettent de superposer des plans de bâtiments, des matériaux marketing ou autres contenus 2D à des modèles 3D. De même, le casque AR de DAQRI offre une vision thermique et des instructions didactiques pour aider les ouvriers sur les chantiers et réduire les erreurs.

L’industrie de l’immobilier et la VR / AR

https://www.youtube.com/watch?v=aq4NLmiJHwk

De plus en plus d’agences immobilières se tournent vers la réalité virtuelle pour offrir à leurs clients des visites virtuelles de propriétés. Muni d’un casque VR, le client peut visiter une représentation réaliste à l’échelle d’une propriété depuis chez ou l’agence. Ceci permet de gagner énormément de temps et de visiter de nombreuses propriétés à la suite sans même avoir besoin d’attendre que le propriétaire soit disponible. De plus, il est même possible de faire visiter des propriétés qui ne sont pas encore construites grâce à la VR.

La startup Matterport est l’un des leaders de ce domaine. Elle commercialise une caméra permettant de scanner et de numériser très facilement et rapidement une propriété pour pouvoir ensuite la faire visiter en VR.

L’industrie de l’automobile et la VR / AR

L’industrie de l’automobile est l’une de celles où la VR et l’AR sont le plus utilisées. Dès 2014, Ford a commencé à utiliser l’Oculus Rift pour accélérer la conception, le prototypage et l’évaluation de véhicules grâce à la réalité virtuelle.

Par ailleurs, de nombreux constructeurs et concessionnaires utilisent la réalité virtuelle pour permettre à leurs clients d’essayer une voiture en toute sécurité et de façon réaliste. Par exemple, l’application Volvo Reality permet d’essayer la Volvo XC90 à l’aide d’un simple smartphone et d’un casque Google Cardboard.

La réalité augmentée n’est pas encore si populaire, mais Audi a déjà créé une application permettant aux utilisateurs de visualiser des véhicules n’importe où comme dans une showroom à l’aide d’un smartphone. Lorsque les lunettes de réalité augmentée se démocratiseront, davantage d’applications devraient voir le jour.

En outre, des entreprises comme NVIDIA, WayRay ou même Apple souhaitent faire des pare-brise de voitures des écrans de réalité augmentée. Ceci permettra d’afficher des informations sur le pare-brise, par exemple des indications pour simplifier la navigation GPS.

L’exploration spatiale et la VR / AR

https://www.youtube.com/watch?v=o-GP3Kx6-CE

Aussi surprenant que celui puisse paraître, la réalité virtuelle et augmentée transforme même le secteur de l’exploration spatiale. Ainsi, les membres de la NASA collaborent à l’aide du casque AR Microsoft HoloLens pour créer une reconstruction virtuelle de la surface de la planète Mars. Selon les chercheurs, cette méthode a permis de déterminer les distances entre deux positions sur Mars avec deux fois plus de précision, et de déterminer les angles avec trois fois plus de précision par rapport aux méthodes de tracé traditionnelles.

Et la VR pourrait aussi permettre à toute l’humanité d’explorer Mars. Le directeur créatif du Jet Propulsion Lab de la NASA imagine un futur dans lequel tous les humains pourront se joindre aux explorateurs de mondes nouveaux via la réalité virtuelle, connectés en temps réel via des caméras d’action. De même, Elon Musk a promis que le premier vol touristique SpaceX autour de la lune serait retransmis en VR en direct live.

Fin 2018, des chercheurs ont assemblé des images générées à partir de données astrophysiques pour créer une simulation du tour noir supermassif Sagitarrius A situé au centre de notre galaxie. Cette simulation permet de mieux comprendre le fonctionnement des trous noirs, mais aussi de l’expliquer au grand public et notamment aux enfants.

L’ingénierie et la VR / AR

https://www.youtube.com/watch?v=swxA-ihn948

La réalité virtuelle et augmentée permet aux ingénieurs de manipuler des designs de produits créés à l’aide d’un logiciel comme s’ils étaient déjà fabriqués. Ainsi, les ingénieurs peuvent visualiser de façon précise les conséquences de chaque changement et modification apportés à un élément du design. Une fois le changement apporté depuis le logiciel, il suffit de revêtir le casque de réalité virtuelle pour visualiser le résultat.

Il est possible d’effectuer des rotations, d’observer le design sous tous les angles pour comprendre comment les changements l’impactent. Les designers industriels peuvent également utiliser la technologie de la même façon, et même collaborer avec les ingénieurs via la VR.

Par exemple, un ingénieur et un designer peuvent se réunir dans la VR pour visualiser une pièce de moteur sur laquelle ils travaillent ensemble. Cette pièce peut ensuite être placée dans une représentation virtuelle du moteur pour vérifier si elle s’y intègre correctement.

Le constructeur automobile américain Ford utilise le programme Ford Immersive Vehicle Environment permettant aux designers et ingénieurs de visualiser une représentation virtuelle d’un véhicule. Ceci permet notamment de s’assurer que les prototypes et les designs répondent aux exigences du cahier des charges

En ce qui concerne la réalité augmentée, l’entreprise SolidWorks a récemment créé une application permettant aux ingénieurs de visualiser des designs en réalité augmentée à l’aide du casque Meta 2. À mesure que les casques de réalité augmentée se démocratiseront, davantage d’applications similaires devraient voir le jour.

Le service client et la VR / AR

La réalité virtuelle et augmentée permet aux entreprises d’interagir avec leurs clients de nouvelles façons. Par exemple, la réalité augmentée offre de nouvelles possibilités pour le dépannage à distance. Plutôt que d’effectuer le dépannage étape par étape par téléphone, le représentant du service client peut apparaître sous la forme d’un hologramme devant l’utilisateur muni de lunettes AR pour l’aider à résoudre son problème. De son côté, le représentant pourrait visualiser ce que voit le client en temps réel pour mieux lui prêter secours.

Plusieurs entreprises ont déjà commencé à exploiter ces technologies nouvelles. Par exemple, Fidelity Investments forme les employés de son service client par le biais de simulations en réalité virtuelle qui les entraîne à faire face à toutes les situations qu’ils peuvent rencontrer dans le monde réel.

L’industrie de l’agriculture et la VR / AR

Grâce aux technologies modernes, les agriculteurs peuvent profiter de nombreuses données sur leurs plantations. Les drones, notamment, sont dotés de caméras à 360 degrés permettant de filer les champs en vue aérienne. Or, les casques de réalité virtuelle sont le support idéal pour visionner ces vidéos. Les agriculteurs peuvent donc utiliser la VR pour surveiller leurs cultures afin d’améliorer les récoltes, et de réduire les coûts et le nombre de maladies.

L’entreprise Infosys s’est déjà lancée sur le marché de l’AR/VR au service de l’agriculture avec son projet Plant.io. Il s’agit d’un système composé de capteurs, de lampes et de caméras permettant de mesurer avec précision la santé d’une plantation. Grâce à l’IA, il est ensuite possible de déterminer automatiquement ce dont chaque plante a besoin pour maximiser sa croissance. Les données sont transmises via une connexion sans fil à une paire de lunettes de réalité augmentée. Ainsi, les agricultures peuvent voir en temps réel ce dont chaque plante a besoin : eau, lumière, fertilisants…

Le sport et la VR / AR

Dans le domaine du sport, la réalité virtuelle et la réalité augmentée permettent aux sportifs de s’entraîner plus efficacement. Par exemple, la startup STRIVR propose une plateforme permettant aux athlètes de s’entraîner et de se préparer à toutes les situations pouvant survenir durant un match. Sa plateforme logicielle est utilisée par la NFL et de nombreuses équipes professionnelles de sports collectifs divers. En parallèle, la NBA utilise la VR pour entraîner ses arbitres et la MLB envisage d’en faire de même.

En outre, la réalité virtuelle permet désormais d’assister à des matchs et autres événements sportifs depuis des gradins virtuels grâce à des applications comme Oculus Venues. Les utilisateurs peuvent se réunir dans cet espace en VR pour regarder le match tous ensemble comme s’ils y étaient. De même, la réalité augmentée permet de visionner un événement sportif au beau milieu de son salon, en profitant en plus d’informations détaillées sur les sportifs et autres éléments clés. L’application Tour de France AR permet ainsi de superposer la course sur une table du monde réel ou autre surface plane et d’analyser les performances de chaque cycliste à volonté.

L’éducation et la VR / AR

La réalité virtuelle et augmentée pourrait potentiellement révolutionner le secteur de l’éducation. En effet, les technologies immersives permettent de mieux attirer l’attention des étudiants, et de les aider à comprendre des concepts plus rapidement. Par exemple, plutôt que d’étudier une scène d’histoire à l’aide d’un manuel, il est possible de la revivre de façon réaliste dans la réalité virtuelle. De même, plusieurs applications en VR comme HoloLab ou SuperChem VR permettent de s’adonner à des expériences au sein d’un laboratoire virtuel pour pouvoir découvrir la chimie en toute sécurité.

L’application Nearpod, compatible avec les casques Google Cardboard, permet quant à elle de visiter des lieux dans la réalité virtuelle : planète Mars, pyramides de Gizeh… ces visites virtuelles sont créées à l’aide d’images panoramiques et regroupent également du texte et de la narration.

La plateforme EON Reality quant à elle permet aux enseignants de créer leurs propres contenus VR à l’aide de modèles 3D fournis par l’entreprise. Il est également possible d’y ajouter du texte, des éléments interactifs, ou du contenu web.

Dans un avenir proche, la réalité virtuelle pourrait même permettre aux enfants qui n’ont pas accès à l’éducation de se joindre à une véritable école virtuelle où les étudiants et les enseignants seraient représentés sous forme d’avatars.

L’industrie de l’énergie et la VR / AR

En combinant la réalité virtuelle et augmentée avec les données collectées par les capteurs IoT, les techniciens de maintenance du secteur de l’énergie peuvent prendre des décisions sans avoir besoin d’être présents sur les sites tels que les puits de pétrole. Par exemple, l’entreprise Mechdyne aide ses clients de l’industrie du pétrole et du gaz à surveiller leurs opérations de forage via la réalité virtuelle.

De même, la firme aide les scientifiques à déterminer où implanter et tester des sites de forage. Les projets de puits de pétrole peuvent être testés et optimisés virtuellement pour gagner du temps et réaliser des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.