Accueil / Produits / Casque RA / Apple AR lunettes de réalité augmentée – Prix, date de sortie, informations

Apple AR lunettes de réalité augmentée – Prix, date de sortie, informations

Concept de lunettes AR Apple

Apple AR, Apple Glass, iGlass… appelez-les comme vous le voudrez. Apple prépare actuellement des lunettes de réalité augmentée dans le plus grand des secrets. Malgré tout, plusieurs informations sont déjà en fuite. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les futures lunettes ou casques de réalité augmentée d’Apple : design, fiche technique, prix, date de sortie…

La réalité augmentée est une technologie permettant de coupler le réel au virtuel, ou plus précisément d’« augmenter » le monde réel à l’aide d’éléments virtuels. Les images virtuelles se superposent aux images du monde réel. Il peut s’agir de texte, de chiffres, ou d’éléments plus complexes en trois dimensions tels que des personnages ou des objets.

Apple ARKit : la réalité augmentée sur iPhone, le début d’une révolution

apple arkit

Ce mélange entre réel et virtuel peut être perçu à l’aide d’un écran. Actuellement, le principal moyen d’accéder à la réalité augmentée est l’écran d’un smartphone. En 2017, Apple a lancé son kit de développement ARKit pour iOS, et Google a lancé son kit de développement ARCore pour Android. Ces deux plateformes permettent aux développeurs de créer des applications en réalité augmentée pour smartphone Android ou pour iPhone.

Concrètement, les applications créées avec ces kits de développement permettent à l’utilisateur d’observer des éléments virtuels superposés aux images du monde réel filmées par l’appareil photo de son smartphone. On compte déjà un grand nombre d’applications mobiles créées avec ARCore et ARKit.

Il est par exemple possible d’utiliser une règle virtuelle pour mesurer des objets du monde réel, ou encore d’assister à l’atterrissage d’un OVNI dans son jardin. La réalité augmentée laisse libre cours à l’imagination des développeurs, et peut permettre de créer aussi bien des applications pratiques que des jeux n’ayant d’autre but que le divertissement.

ARKit regroupe un ensemble d’APIs permettant de créer des applications AR pour iPhone et iPad. La plateforme propose des fonctionnalités de motion tracking, et d’estimation de la lumière ambiante, des proportions et du dénivelé. C’est ce qui permet d’intégrer les éléments virtuels au réel de façon réaliste à l’environnement en fonction du contexte. Bien évidemment, le CPU, le GPU, l’appareil photo et les capteurs de mouvements du smartphone sont sollicités pour faire fonctionner les applications en AR.

L’une des applications mobiles de réalité augmentée les plus connues est bien entendu Pokémon Go. Ce jeu qui a rencontré un succès phénoménal à l’été 2016 permet à l’utilisateur de voir apparaître des Pokémon dans son environnement réel. On peut aussi citer les fameux filtres Snapchat, qui permettent aux utilisateurs du réseau social de se grimer en utilisant divers masques virtuels.

Google Glass, Microsoft Hololens : pourquoi les lunettes AR ne sont pas encore mainstream ?

lunettes ar hololens démocratisation

Cependant, et même si ARkit et ARCore ont permis de faciliter le développement d’applications mobiles AR, la réalité augmentée pour smartphone n’est qu’un début. Tenir son téléphone à la main pour regarder des images virtuelles se superposer au réel n’est pas une expérience très immersive, et a peu de chances de faire oublier à l’utilisateur la frontière entre le réel et l’imaginaire.

La réalité augmentée prend tout son sens lorsqu’elle est observée à travers l’écran d’un casque, de lunettes ou de lentilles de contact. Actuellement, on compte déjà plusieurs appareils de ce type sur le marché. Google a été le premier à s’aventurer sur ce terrain avec les Google Glass, commercialisées en 2013 pour le prix de 1500 dollars. Malheureusement, ces lunettes de réalité augmentée n’étaient pas suffisamment abouties pour convaincre le grand public. En 2017, Google a décidé de revenir sur le marché avec le Google Glass Enterprise Edition, cette fois destiné aux professionnels.

Le premier casque de réalité virtuelle réellement abouti lancé sur le marché est le Microsoft Hololens. Ce casque regroupe une large sélection de jeux et d’applications en réalité augmentée, et permet d’observer le virtuel se fondre dans le réel de façon très convaincante.

Toutefois, un facteur freine sa démocratisation auprès du grand public : son prix de 3000 euros. Il s’agit donc là encore d’un casque AR réservé aux professionnels. C’est également le cas du HoloLens 2 lancé en février 2019.

En août 2018, Magic Leap a lancé ses lunettes de réalité augmentée Magic Leap One qui proposent davantage d’applications ludiques ou liées au divertissement. Cependant, le manque d’applications et un prix de 2300 dollars dissuadent la plupart des consommateurs d’investir dans cet appareil.

De même, Intel a récemment annoncé Intel Vaunt, des lunettes de réalité augmentée au design proches d’une paire de lunettes ordinaires. Cependant, la vraie démocratisation de la réalité augmentée pourrait provenir d’une entreprise adulée par le grand public dans le monde entier : Apple.

Apple est convaincue que la réalité augmentée deviendra aussi populaire que l’iPhone

tim cook réalité augmentée futur

Le CEO d’Apple, Tim Cook, n’a jamais dissimulé son intérêt pour la réalité augmentée. Selon lui, cette technologie est beaucoup plus intéressante que la réalité virtuelle et ouvre de nouvelles perspectives pour l’humanité. Le chef d’entreprise est allé jusqu’à prédire que la réalité augmentée deviendrait un jour « aussi commune que de manger trois repas par jour ». En 2016, Cook affirmait ainsi lors de l’Utah Tech que tous les pays finiront par utiliser la réalité augmentée au quotidien.

Le successeur de Steve Jobs reconnaît toutefois que la réalité augmentée va prendre du temps à se démocratiser, notamment à cause des défis technologiques à surmonter. Cependant, il est persuadé que cette technologie finira par prendre autant d’importance que les smartphones dans nos sociétés modernes et va changer la façon dont nous utilisons la technologie.

En novembre 2018, dans le cadre d’un documentaire diffusé sur HBO, Tim Cook s’est à nouveau exprimé au sujet de la réalité augmentée. Selon lui, cette technologie est si révolutionnaire que ” nous ne pourrons bientôt plus vivre sans la réalité augmentée “…

Les preuves qu’Apple prépare des lunettes AR

apple ar glass preuves

Face à l’engouement d’Apple pour la réalité augmentée, on peut déduire qu’ARKit n’est en fait qu’une façon de paver la voie pour les futures lunettes de réalité augmentée. Après tout, s’il est possible d’utiliser un smartphone pour superposer le virtuel au réel, rien n’empêche en théorie de faire de même avec des lunettes. La seule contrainte est de parvenir à intégrer les composants du smartphone dans une paire de lunettes. Ainsi, toutes les applications AR créées avec ARKit pourraient être directement transposées aux lunettes de réalité augmentée d’Apple.

Il existe d’ailleurs plusieurs preuves, ou du moins plusieurs indices, qu’Apple développe activement des lunettes de réalité augmentée. Début 2017, les analystes de UBS révélaient que plus de 1000 ingénieurs d’Apple travaillent secrètement en Israël sur un projet de réalité augmentée. En interne, cette équipe porte le nom de code T288.

De même, Apple multiplie depuis maintenant plusieurs années les acquisitions de startups liées à la réalité augmentée. On peut notamment citer l’expert en capture 3D PrimeSense et le spécialiste de la reconnaissance faciale RealFace.

Ces startups ont aidé Apple à développer sa technologie de reconnaissance faciale 3D Face ID pour l’iPhone X, mais il est probable qu’elles collaborent aussi sur les futures lunettes AR d’Apple. En août 2017, Apple aurait aussi racheté la startup Vrvana, qui développe le casque de réalité mixte Totem, pour 30 millions de dollars. L’entreprise a aussi racheté les startups SMI, Flyby Media, metaio, Emotient et Faceshift, toutes liées de près ou de loin à la réalité augmentée.

De même, Apple n’hésite pas à recruter les meilleurs talents de la réalité augmentée en provenance du monde entier. Selon Bloomberg, la Pomme a notamment débauché Jeff Norris, fondateur du Mission Operations Innovation Office de la NASA. Ce dernier ferait partie de l’équipe qui travaille sur les Apple Glass, supervisée par Mike Rockwell de Dolby Labs.

La firme de Cupertino a aussi déposé un grand nombre de brevets liés à la réalité virtuelle ou à la réalité augmentée, et notamment un casque. Un autre brevet déposé en juin 2017 décrit la façon dont une caméra 3D à détection de profondeur, reposant sur un rayon de lumière pour le mapping optique 3D, pourrait être utilisée pour le tracking des mains de l’utilisateur dans les jeux en réalité augmentée.

En avril 2017, deux employés d’Apple ont été blessés aux yeux en utilisant un prototype. Rien n’indique qu’il s’agissait d’un prototype de lunettes, mais cela semble plus que probable.

En février 2019, pour la première fois, Apple a nommé un exécutif pour la réalité augmentée. Il s’agit de Frank Casanova, qui occupait jusqu’alors le rôle de directeur senior du marketing partenaire iPhone depuis 2007 (après 20 ans de travail à d’autres postes au sein de l’entreprise). Désormais, il occupe le rôle de directeur marketing pour la réalité augmentée.

Ainsi, il semble évident que la Pomme développe bel et bien des lunettes Apple AR. Reste à savoir à quoi ressembleront ces lunettes, à quelle date elles seront commercialisées, et surtout à quel prix.

Apple AR design : à quoi ressembleront les lunettes de réalité augmentée ?

apple ar glass design

Difficile pour l’instant de présager à quoi ressembleront les lunettes de réalité augmentée Apple AR, sachant qu’aucune fuite concrète autour de ce produit n’a eu lieu. On peut cependant se douter que ce produit reprendra les codes de design des autres appareils de la marque.

L’esthétique devrait donc être épurée, élégante, et plutôt sobre. En attendant une éventuelle fuite, voici deux concepts vidéo qui offrent un bel aperçu de ce à quoi pourraient ressembler les Apple Glass. Le premier date de 2014, tandis que le second vient d’être mis en ligne en février 2018.

Plus récemment, Taeyeon Kim, un designer sud coréen, a présenté un concept de lunettes de réalité augmentée Apple. Notez qu’il s’agit vraiment d’un concept et que le look a été privilégié au détriment de la fonctionnalité. Difficile effectivement d’imaginer toute l’électronique embarquée à bord de ces lunettes stylisées. Les lunettes présentées sont toutefois assez proche du style élégant et épuré qui caractérise la marque à la pomme.

Le concept de lunettes de réalité augmentée de Taeyeon Kim inspiré des Snapchat ?

Pour ceux qui connaissent les lunettes Spectacles de Snapchat, la ressemblance est frappante de prime abord. La forme de la monture et les lunettes rondes sont très similaires. Cependant, la ressemblance s’arrête là. A la différence des lunettes Spectacles il n’y a ni capteurs ni caméra intégrées dans le concept de lunettes du designer coréen. Le créatif asiatique a imaginé un système rendant les lunettes opaques lorsque le logiciel de réalité augmentée est lancé. Un concept assez curieux qui s’éloigne de celui de l’AR.

Lunettes AR Apple

Le principe de la réalité augmentée est justement de pouvoir visualiser son environnement tout en y ajoutant soit des informations soit des hologrammes. En rendant les lunettes opaques, tout l’environnement de l’utilisateur disparait au profit des images virtuelles données par les lunettes. Ceci rapproche donc davantage ce concept de lunettes AR de celui de lunettes de réalité virtuelle.

Des lunettes Apple stylisées mais n’intégrant pas l’électronique nécessaire

Il semblerait que Taeyeon Kim ait oublié que des lunettes de réalité augmentée embarquent de l’électronique et une batterie. Des capteurs sont effectivement nécessaires ainsi qu’une ou deux caméras sans oublier bien sûr tout ce qui concerne le moteur optique et l’alimentation.

Chose particulièrement intéressante, le designer coréen a imaginé des branches de lunettes détachables. Une idée qui présente un double avantage. Premièrement en termes de mode. Il sera ainsi facilement possible de changer de couleur de branches pour l’adapter à sa tenue ou au style que vous souhaitez utiliser à ce moment là. Le second avantage, non négligeable, est que, si par exemple la batterie est intégrée dans les branches des lunettes, il sera très facile de changer de batterie lorsque la première sera à plat. Il est aussi possible d’imaginer des branches qui ajoutent des fonctionnalités au dispositif de réalité augmentée.

Concept lunettes réalité augmentée Apple

Sur les boîtes des lunettes Apple de réalité augmentée, le créatif sud-coréen a misé sur la sobriété. A l’image des Apple Watch, seul le logo Apple apparait accompagné du mot Glasses (lunettes). Des lunettes et un emballage que les habitués de la marque à la pomme ne dénigreraient pas. Taeyeron Kim a décliné son concept en quatre couleurs, le noir, l’argent l’or et le rose métal particulièrement populaire auprès des clients Apple. Des couleurs assorties aux iPhones.

Lunettes de réalité augmentée Apple

En conclusion, un concept de lunettes très proches de ce que pourrait être un produit Apple mais qui a juste oublié d’intégrer toute l’électronique ce qui pourrait forcer à adopter un design très différent.

Apple AR fiche technique : quelles seront les caractéristiques et performances des Apple Glass ?

apple ar glass fiche technique

Là encore, il est pour l’instant difficile de présager les caractéristiques techniques des lunettes Apple AR. Une chose est sûre : les Apple Glass proposeront des caractéristiques techniques au moins équivalentes à celle de l’iPhone 6s. Les iPhone plus anciens ne sont pas en mesure de faire tourner les applications ARKit.

Pour rappel, l’iPhone 6s embarque un processeur A9 cadencé à 1,85 GHz couplé à 2Go de RAM. Il est toutefois plus probable que ces lunettes AR proposent des performances similaires à celle d’un iPhone X de dernière génération, avec un processeur A11 Bionic cadencé à 2.39 GHz couplé à 3Go de RAM. Voire beaucoup plus. Le bruit court que les Apple Glass embarqueront un processeur créé spécialement pour l’occasion.

Par ailleurs, selon des informations dévoilées par Bloomberg en novembre 2018, les lunettes Apple AR tourneraient sous un nouvel OS dérivé d’iOS. En interne, ce système d’exploitation porterait le nom de code rOS (reality operating system).

Toujours selon Bloomerg, les lunettes de réalité augmentée Apple AR embarqueront leur propre écran. Pas question d’utiliser l’iPhone en guise d’écran, donc. Un brevet récemment déposé par Apple décrit comment pourrait fonctionner l’écran des lunettes AR de la Pomme. Le document décrit un système catadioptrique reposant sur un assemblage de miroirs et de lentilles incurvées, permettant de combiner réfraction et réflexion. Ce type de système optique est déjà utilisé par des télescopes et des microscopes.

apple ar brevet écran

Le principal avantage d’un tel dispositif est qu’il permet de réduire le poids des lunettes par rapport aux appareils disponibles sur le marché qui multiplient les lentilles entre un écran et les yeux du porteur. Ce brevet semble donc confirmer que les lunettes AR d’Apple proposeront un design fin, compact et léger.

Plusieurs prototypes seraient en cours de test, et les ingénieurs Apple utiliseraient des casques HTC Vive pour tester les limites et le potentiel de la réalité augmentée. En interne, les équipes testeraient différents types d’applications comme des messageries, des applications de cartographies ou des logiciels de réunion virtuelles. Plusieurs méthodes de contrôle seraient également à l’essai : panneaux tactiles, mouvements de tête, commandes gestuelles, mais aussi l’assistant vocal Siri.

Apple AR : un casque de réalité augmentée tirant sa puissance de l’iPhone ?

Début mars 2019, l’analyste Ming-Chi Kuo a fait de nouvelles révélations sur le futur casque AR d’Apple. Selon lui, ces lunettes de réalité augmentée reposeront fortement sur l’iPhone.

Le smartphone pommé se chargera du calcul, du rendering, de la connexion internet, tandis que le casque servira uniquement d’écran.

Il s’agira donc d’un ” Cardboard ” pour la réalité augmentée. Cependant, le smartphone sera relié par un câble (ou par une connexion sans fil). Il n’y aura donc pas besoin d’insérer le smartphone dans une fente en façade du casque, puisque l’appareil aura son propre écran.

On pourrait donc plutôt le comparer au Magic Leap One, qui fonctionne de la même manière. En effet, le ML1 est relié à un ordinateur circulaire que l’utilisateur porte à la ceinture.

Apple AR : des lunettes de réalité virtuelle ET augmentée ?

apple ar brevet

Un brevet récemment dévoilé par Apple et dévoilé début mars 2019 décrit un casque qui pourrait servir à la fois pour la réalité augmentée et pour la réalité virtuelle.

Il s’agirait d’un casque autonome, embarquant ses propres écrans et composants électroniques. Cependant, l’iPhone et l’iPad pourraient être utilisés en guise de contrôleurs.

Avec un tel appareil, Apple rattraperait donc son retard en se lançant simultanément sur le marché de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Cependant, rien ne garantit que ce brevet se concrétisera effectivement par un lancement de produit…

Apple AR : date de sortie des lunettes de réalité augmentée

apple ar glass date sortie

En octobre 2017, Tim Cook révélait au site The Independant que la technologie permettant de créer des lunettes de réalité augmentée dignes des exigences de qualité d’Apple n’existe pas encore. Le CEO recommandait ainsi aux consommateurs de ne pas espérer voir les lunettes Apple AR présentées dans un avenir proche.

Toutefois, en novembre 2017, Bloomberg a dévoilé qu’Apple met les bouchées doubles pour accélérer l’exécution de son projet. Les lunettes de réalité augmentée d’Apple seraient présentées au grand public en 2019, et commercialisées en 2020.

En août 2018, l’analyste Ming-Chi Kuo, réputé pour ses prédictions exactes sur Apple, a confirmé que les lunettes AR de la Pomme seraient lancées en 2020. En février 2019, Bloomberg a également à nouveau validé cette date.

Début mars 2019, Ming-Chi Kuo a réitéré en affirmant que la production de masse devrait débuter entre le quatrième trimestre 2019 et le deuxième trimestre 2020. On peut donc s’attendre à voir les Apple Glass dévoilées lors du keynote de septembre 2019.

Apple AR : prix des lunettes de réalité augmentée

apple ar glass prix

On termine ce dossier avec l’épineuse question du prix. Comme vous le savez sans doute, Apple est loin d’être une marque low cost. Il est donc inutile d’espérer un prix abordable pour cet appareil d’un genre nouveau, qui sera sans doute présenté comme totalement révolutionnaire.

Les Apple Glass seront malgré tout probablement moins chères que le Hololens (3000 euros), puisqu’il s’agira d’un appareil destiné au grand public. Le produit sera probablement tarifé entre 1500 et 2000 euros. Il ne s’agit toutefois que d’une estimation basée sur le prix des autres produits de la Pomme et des autres lunettes de réalité augmentée disponibles à l’heure actuelle.