Accueil / Dossier / Intel Vaunt : prix, date de sortie, fiche technique des lunettes AR

Intel Vaunt : prix, date de sortie, fiche technique des lunettes AR

intel vaunt tout savoir prix date sortie fonctionnalités fiche technique lunettes ar réalité augmentée smart glasses

Intel Vaunt est le nom des lunettes de réalité augmentée (AR) connectées d’Intel. Ces smart glasses se distinguent par leur apparence similaire à celle de lunettes ordinaires. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les Intel Vaunt : prix, date de sortie, fiche technique, fonctionnalités, comparaison avec la concurrence…

Les lunettes de réalité augmentée (AR) sont des appareils très intéressants. En permettant de superposer des éléments virtuels au champ de vision du porteur, les smart glasses offrent de nombreuses possibilités. Il est possible d’accéder à des informations sur ce que l’on regarde, d’utiliser des logiciels informatiques sans même avoir besoin d’utiliser ses mains, ou encore tout simplement d’embellir le monde que l’on perçoit en y ajoutant des images fantaisistes.

Malheureusement, la plupart des modèles de lunettes AR disponibles sur le marché, comme le Microsoft HoloLens, ressemblent davantage à des casques de science-fiction qu’à des lunettes. Il en va de même pour les appareils à venir, comme le Magic Leap One dont le design a récemment été dévoilé. Cette apparence extravagante freine l’adoption de cette technologie, car le grand public n’est pas prêt à s’exposer en public affublé d’un tel attirail.

Le problème pourrait être bientôt résolu. Début février 2018, Intel a levé le voile sur ses lunettes de réalité augmentée Intel Vaunt. Contrairement aux autres smart glasses, cet appareil ressemble à s’y méprendre à une paire de lunettes ordinaire. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce produit prometteur.

Intel Vaunt AR : quelles sont les caractéristiques techniques et comment ça marche ?

intel vaunt fiche technique fonctionnement

Comme toutes les lunettes de réalité augmentée, les Intel Vaunt affichent des éléments virtuels (images, textes) directement devant l’oeil du porteur. Ces éléments se superposent ainsi au monde réel. Toutefois, la plupart des lunettes AR existantes ne sont pas très discrètes et l’écran intégré est visible par les personnes qui entourent l’usager.

Ce n’est pas le cas avec les Intel Vaunt. Seul le porteur peut voir l’interface. Pour cause, l’appareil repose sur un laser à faible intensité pour projeter directement le contenu dans la rétine droite de l’utilisateur avec une définition de 400×150. Seule la vision périphérique restera pleinement dégagée.

Le laser en question est un VCSEL, la même technologie que celle utilisée par l’iPhone X d’Apple pour la reconnaissance faciale 3D Face ID et les émojis animés Animojis. Selon Intel, ce laser n’est pas assez puissant pour représenter un danger pour la rétine. Ouf !

Par ailleurs, l’image étant directement projetée sur la rétine, même les utilisateurs atteints de problèmes de vue pourront voir le contenu de façon nette. Il sera toutefois nécessaire de porter des verres prescriptifs pour voir le monde extérieur.

Grâce à ce système, l’usager n’aura qu’à jeter un oeil en bas à droite de son champ de vision pour consulter des informations textuelles. Les Vaunt seront connectées aux smartphones Android ou iOS, à la manière des montres connectées (smartwatches). Ceci permettra de recevoir des notifications directement dans ses lunettes.

Intel souhaite en effet se débarrasser des commandes gestuelles qui rendent les autres lunettes de réalité augmentée si ridicules à porter en public. Ici, la discrétion est de mise et l’utilisateur pourra tout contrôler d’un simple regard. De même, Intel n’a pas souhaité intégrer de caméra, car c’est ce qui avait provoqué l’échec des Google Glass. Les gens ne souhaitent pas être filmés à leur insu par des porteurs de lunettes AR, ce qui est compréhensible.

Le laser VSCSEL est abrité dans la partie droite de la monture. Le processeur, la puce Bluetooth et les autres composants sont regroupés dans la partie gauche afin d’équilibrer le poids. On devrait également retrouver un microphone permettant de communiquer à distance et de convoquer l’assistant vocal Amazon Alexa, comme le permettent déjà les lunettes AR Vuzix Blade présentées au CES 2018. La monture en question pèse 50 grammes. C’est un peu plus lourd qu’une paire de lunettes ordinaire.

Intel Vaunt AR : quelles sont les fonctionnalités des lunettes de réalité augmentée ?

intel vaunt fonctionnalites

Il convient de préciser que les lunettes Intel Vaunt AR sont encore en développement. De fait, Intel n’a pas encore dévoilé les détails sur ses smart glasses. Les fonctionnalités sont encore hypothétiques et rien n’est définitif. Cependant, le directeur des produits de Intel NDG (New Design Group), Itai Vonshak, décrit plusieurs usages potentiels. Selon ses dires, l’intelligence artificielle des Vaunt permettra d’envoyer à l’utilisateur des informations contextuelles en toute circonstance en fonction de sa position et de la direction de son regard. Le porteur n’aura même pas besoin de demander pour recevoir ces informations.

Ces lunettes AR pourraient être utilisées pour simplifier la vie de l’utilisateur et lui permettre d’accéder à des fonctionnalités sans utiliser ses mains. Par exemple, en cuisinant, il serait possible de convoquer l’assistant vocal Amazon Alexa (grâce à un microphone intégré) pour lui demander d’afficher une recette de cuisine. De même, en se promenant dans la rue, il serait possible d’observer un restaurant pour faire directement apparaître les avis des internautes au sujet de l’établissement. Les Vaunt seront en effet capables de détecter la position GPS du porteur.

Lorsque l’usager sera au téléphone avec une personne, un calendrier pourra apparaître sur les lunettes pour lui permettre d’organiser ses rendez-vous plus facilement. L’intelligence artificielle des Vaunt permettra aussi de suivre les mouvements de tête de l’utilisateur grâce à l’accéléromètre. Ceci permettra d’émettre des commandes en bougeant subtilement la tête.

Intel développe actuellement une application compagnon pour les Vaunt. Les développeurs tiers pourront aussi développer des applications, mais il est probable que ces applications soient exécutées sur des smartphones et des objets connectés et non directement sur les lunettes. Selon Dieter Bohn, le journaliste de The Verge qui a eu le privilège d’essayer les Vaunt, l’appareil semble conçu pour afficher du contenu d’applications en streaming via le cloud, ou du contenu en provenance du smartphone de l’usager via Bluetooth.

Intel Vaunt vs Google Glass : différences entre les lunettes AR d’Intel et la concurrence

intel vaunt vs google glass

Il y a six ans, Google lançait les premières lunettes de réalité augmentée Google Glass. Malheureusement, cet ambitieux projet s’était soldé par un échec. L’appareil était jugé trop intrusif, et parfois trop extravagant d’un point de vue esthétique. La question qui se pose est de savoir si Intel Vaunt parviendra à surmonter ces obstacles et à séduire le grand public en vue d’un succès commercial. De fait, une comparaison entre les deux appareils s’impose.

Tout d’abord, esthétiquement, les Intel Vaunt sont beaucoup plus sobres que le Google Glass. Alors que les lunettes de Google embarquaient une imposante caméra et un écran très visible, les Vaunt jouent la carte de la discrétion. Au premier regard, on peut à peine distinguer cet appareil d’une paire de lunettes de vue ordinaire. En termes de poids, les lunettes Intel Vaunt pèsent environ 50 grammes. Les Google Glass Enterprise, lancées en juillet 2017, pèsent quant à elles 33 grammes.

Le système d’affichage entre les deux produits est très différent. Le Google Glass embarque un écran de définition 640×360, permettant à l’utilisateur de consulter ses notifications en regardant en haut à droite. Les Intel Vaunt, de leur côté, projettent un laser dans l’oeil de l’utilisateur pour afficher une image monochrome rouge de 400×150 pixels directement sur la rétine.

Le Google Glass embarque de nombreux composants : une caméra 8MP, un baromètre, un capteur de head tracking, un capteur de charnière pour détecter si les lunettes sont ouvertes, une puce GPS et une puce Glonass. L’appareil est également équipé d’une puce Bluetooth et d’une puce WiFi, et fonctionne sous l’OS Android. Intel Vaunt joue davantage la carte du minimalisme en se contentant d’une puce Bluetooth pour se connecter à un appareil Android ou iOS, un peu comme une montre connectée. Une boussole et un accéléromètre sont tout de même intégrés pour détecter les mouvements de tête de l’usager.

La capacité de batteries des Vaunt n’a pas encore été dévoilée. Cependant, Intel vise une autonomie de 18 heures. De son côté, le Google Glass Enterprise embarque une batterie 780 mAh pour une autonomie d’environ huit heures. La présence d’une plus grosse batterie pourrait donc justifier le poids supérieur des Vaunt.

Le dernier point de comparaison est le prix, mais celui des Intel Vaut n’a pas encore été dévoilé. Les Google Glass Enterprise sont tarifés à 1500 dollars, mais l’appareil d’Intel devrait coûter un peu moins cher grâce à une conception plus épurée. De par sa discrétion et sa simplicité, la paire de lunettes AR d’Intel semble davantage destinée au succès que le Google Glass. Reste à savoir comment l’appareil rivalisera avec les futures lunettes de réalité augmentée d’Apple, attendues pour 2019.

Intel Vaunt : prix et date de sortie

intel vaunt prix date de sortie

Le kit développeur des Intel Vaunt sera lancé dans le courant de l’année 2018. Il permettra aux développeurs de commencer à expérimenter l’appareil pour créer des applications tierces. Intel ne donne toutefois pas de date spécifique pour le moment.

En ce qui concerne la date de sortie pour le grand public, les choses sont encore plus floues. Selon Bloomberg, l’entreprise américaine compte s’associer avec une entreprise expérimentée plutôt que de vendre directement son produit aux consommateurs. Il faudra donc attendre qu’un partenariat avec un opticien ait été noué avant de pouvoir estimer une date de lancement sur le marché.

Le prix des Intel Vaunt n’a pas encore été dévoilé non plus. Les tarifs des lunettes AR varient beaucoup d’un modèle à l’autre : les Snap Spectacles coûtent 130 dollars, mais le Microsoft Hololens est tarifé à 3000 dollars. Il est donc difficile d’estimer une fourchette de prix.

L’absence de caméras, le design minimaliste et la diffusion de contenu via Bluetooth devraient permettre de réduire le prix par rapport aux appareils les plus onéreux. On peut s’attendre à ce que les Intel Vaunt présentent un prix similaire à celui du Google Glass SDK, tarifé à l’époque à 1500 dollars.