Accueil / Applications et logiciels / Google Glass : de l’échec au succès – analyse de la transformation

Google Glass : de l’échec au succès – analyse de la transformation

Google Glass professionnels

Les Google Glass ont beaucoup attiré l’attention lors de leur sortie. Cette technologie, totalement novatrice pour l’époque, était cependant trop en avance et a rencontré un échec retentissant. Le grand public s’est refusé à les adopter soulevant d’ailleurs de nombreuses objections. Le géant des moteurs de recherche a toutefois réussi à transformer cet essai raté pour en faire un succès commercial auprès des entreprises et des industriels. Le point sur cette reconversion réussie.

Issues d’un projet Google X Lab et lancées en phase de test en 2012, les Google Glass ont été les premières lunettes de réalité augmentée. Après quelques démonstrations très médiatiques, un test grandeur nature est réalisé auprès de volontaires qui ont dû débourser près de 1500 dollars pour acquérir un prototype de lunettes. Affrontant de nombreuses critiques, le projet est un échec et mis au point mort dès l’automne 2014 avant d’être suspendu début 2015. Google a cependant réorienté son projet et a lancé, cette année, un autre modèle destiné aux professionnels qui rencontre, lui, un véritable succès.

Google Glass succès

Analyse de l’échec des Google Glass grand public

Les Google Glass étaient sans doute trop en avance sur leur époque. La présentation au public a rapidement soulevé de nombreuses questions et critiques. Esthétiques tout d’abord. Beaucoup se moquent du design des lunettes de réalité augmentée et le côté curieux des personnes qui les arborent. D’autres ont aussi pointé du doigt le faible intérêt que cette technologie apportait à l’époque pour le grand public et la déception entre les articles dithyrambiques et la réalité du produit. Mais c’est surtout par rapport aux questions de vie privée que l’attention s’est focalisée.

Google Glass échec

Beaucoup voient d’un mauvais œil (sans jeu de mots) ces lunettes qui permettent de prendre des photos ou des vidéos d’un clignement de l’œil. Nombreux sont aussi ceux qui dénonçaient le fait que les Google Glass ne fonctionnaient uniquement qu’avec des applications de Google, souvent décrié pour son manque de respect de la vie privée et que ces lunettes de réalité augmentée faisaient entrer encore davantage le géant des moteurs de recherche dans la vie privée des utilisateurs. Finalement, même si la technologie était révolutionnaire, les Google Glass n’apportaient pas grand-chose et n’ont jamais rencontré le succès auprès du grand public. Le projet a donc été abandonné… pour se reconvertir.

Comment Google a reconverti ses lunettes de réalité augmentée

Considérées comme un jouet de luxe dont on se lasse rapidement par le grand public, Google a cependant senti des attentes et des besoins auprès des professionnels nécessitant un accès aisé aux informations et le tout en main libre. Le géant des moteurs de recherche s’est donc tourné vers quelques grands noms de l’industrie ou des services tels que General Electric, Boeing, Volkswagen ou bien encore DHL pour proposer un autre modèle de lunettes, les Google Glass EE.

Google Glass

Les Google Glass EE ont rapidement prouvé tout leur potentiel en augmentant de près de 20% la productivité chez certains industriels, en proposant un meilleur suivi du travail, en limitant les erreurs, en offrant une assistance en temps réel, etc. Les Google Glass EE sont aussi de plus en plus utilisées par les professionnels de la médecine. Cette nouvelle orientation a offert une seconde vie aux Google Glass et le succès commercial qu’elles attendaient. Nul doute que d’ici quelques mois ou quelques années, une nouvelle version grand public des Google Glass sera proposée, moins onéreuses et offrant davantage de possibilités.

Sources & crédits Source : Wired - Crédit : https://www.wired.com/story/google-glass-2-is-here