in

Mark Zuckerberg annonce Meta Pay et expose son plan concernant le « portefeuille pour le metaverse »

Zuckerberg explique son plan de portefeuille de metaverse interopérable

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a annoncé mercredi que Facebook Pay était officiellement devenu Meta Pay. Mais son message se concentre principalement sur « le portefeuille pour le metaverse ».

Mark Zuckerberg a annoncé le changement de nom de Facebook Pay en Meta Pay et expose à la fois son plan sur « le portefeuille pour le metaverse ». Meta Pay est essentiellement le même outil qu’avant, mais juste avec la marque Meta. Zuckerberg affirme que l’entreprise travaille sur une solution permettant aux utilisateurs de gérer leurs identités, leurs articles et leurs méthodes de paiement tout en se frayant un chemin à travers le monde numérique.

La société a déjà fait allusion à ces plans. Son annonce du mois de mai sur le changement de nom de Meta Pay mentionnait également qu’elle « déterminait à quoi pourrait ressembler une expérience de portefeuille unique » en ce qui concerne les paiements et le stockage de votre identité et de vos éléments numériques.

Cependant, le message de Zuckerberg se focalise principalement sur la façon dont le portefeuille metaverse de l’entreprise permettra de prouver la propriété numérique. Il explique comment il pourrait être utilisé pour créer et acheter « des vêtements numériques, de l’art, des vidéos, de la musique, des expériences, des événements virtuels, etc. ».

Mark Zuckerberg envisage un portefeuille pour le metaverse interopérable

Le portefeuille metaverse que Zuckerberg présente est probablement loin

Le concept d’un portefeuille prouvant que vous possédez des objets numériques ressemble beaucoup à des portefeuilles cryptographiques contenant des NFT. Les propos de Zuckerberg ne mentionnent pas la blockchain. Mais la société a récemment travaillé sur l’intégration des NFT dans Instagram et Facebook.

Pourtant, l’entreprise n’a pas dit si elle prévoyait de construire son metaverse en utilisant la cryptographie ou si elle s’en inspirerait simplement. Compte tenu de l’histoire de Meta, cette dernière est peut-être la meilleure option. Sa tentative de créer une véritable crypto-monnaie ne s’est pas bien achevée. Et elle se pencherait apparemment sur une monnaie numérique qui n’est pas basée sur la blockchain.

Zuckerberg affirme également que le plan est que le portefeuille de Meta soit interopérable. Il vous permettra d’amener vos marchandises dans « n’importe quelle expérience metaverse ». Le PDG de Facebook a admis qu’il ne savait pas à quoi ressemblerait l’interopérabilité entre les entreprises. Mais Meta a récemment aidé à former un groupe de normalisation. Le but est de mettre tout le monde sur la même longueur d’onde en ce qui concerne le langage et la technologie liés au metaverse.

Le portefeuille que Zuckerberg présente est probablement loin. Cela est vrai, surtout s’il est censé être interopérable sur la base de normes qui n’existent pas encore. Cependant, cela n’a pas empêché l’entreprise de vendre des articles numériques entre-temps. D’ailleurs, il a déjà mis en place un magasin qui vend des vêtements pour vos avatars numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.