VRidge – Jouez à des jeux PC sur smartphone en VR

Jeux PC sur smartphone en VR avec Vridge

VRidge, une application gratuite, tente d’accomplir l’exploit de rendre compatible les jeux PC destinés à l’Oculus Rift et au HTC Vive. Pour rendre ça possible l’application transfert le head-tracking et la vision stéréoscopique de l’oculus rift sur l’application Android.

Aujourd’hui les smartphones sont très puissants et il n’y a donc rien d’étonnant à ce que quelqu’un propose ce genre d’application. La résolution est excellente, comme sur le Samsung Galaxy S7 et la puissance est au rendez vous.

Application Vridge faisant tourner des jeux PC sur smartphones en VR

Vridge : Pour les petites bourses

Il est vrai que tout le monde n’a pas les moyens de se procurer un casque à 699 euros ou 899 euros pour l’HTC Vive. Profiter d’une expérience VR pour le gaming reste compliqué aujourd’hui. Les solutions les plus rentables, comme le Samsung Gear à condition de posséder déjà un Samsung Galaxy S6 ou supérieur, sont un bon moyen de tester la VR et de profiter de quelques jeux sans se ruiner, mais quand on désire pousser l’expérience gaming encore plus loin, de profiter de graphismes léchés et de jeux pointus, c’est une autre paire de manches !

L’installation Vridge est très simple, il suffit de relier l’application Android sur la même Wi-Fi que le PC. Tout comme l’on installerait une imprimante ou tout autre appareil sans fil. Puis de lancer un jeu provenant de RiftCat (le groupe développant le Vridge), ou d’un jeu compatible VR sur le PC.

Encore des limitations

Disponible uniquement pour Android, une version iOS est à l’étude, et limitée à une poignée de jeux pour le moment ( Elite Dangerous, Project Cars, Lucky’s Tale, Keep Talking and Nobody Explodes et Dreadhalls) l’application semble encore trop restreinte pour offrir une véritable expérience de gaming sur smartphones. On salue tout de même le concept et les possibilités que l’application pourra offrir dans un avenir proche. Les développeurs sont convaincus du potentiel de leur logiciel et l’on trouve déjà bons nombres de réponses dans leur F.A.Q.

Que peut-on en attendre?

Encore en beta, l’application relève déjà d’un potentiel certain et semble bien avancée. Pensée pour les cardboards de Google et le Samsung Gear, l’expérience pourra grandement différer en fonction de la résolution du portable utilisé et du choix entre ces deux casques. Car si le second est de bonne qualité et sera capable d’offrir une expérience très intéressante, le premier n’est clairement pas conseillé pour cet usage. Sans parler que ne disposant pas de lanières, il faudra le tenir d’une main, compromettant sérieusement la maniabilité clavier/souris. Vous pouvez d’ailleurs retrouver un comparatif des deux casques ici.

Et malgré tout ce qui est fait pour baisser le prix de l’expérience en VR, il conviendra toujours d’avoir un PC haut de gamme pour profiter de graphismes convenables et d’une fluidité exemplaire, indispensable pour éviter toute nausée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *