in ,

[TEST] Idealens K2+ : Un casque VR standalone inconnu mais parfait pour la vidéo 360°

Idealens K2+ test produit casque vr

Ce casque est peu connu sur le marché français de la réalité virtuelle. Pourtant Idealens a conçu en 2015 l’un des premiers casques VR autonomes. Depuis, ils n’ont cessé de développer leur gamme de réalité virtuelle.

Idealens K2+ test produit casque vr

Idealens est une entreprise spécialisée dans la conception de casque de réalité virtuelle tout-en-un. Le K2+ n’est pas le dernier de chez Idealens, mais regroupe tout le savoir-faire du concepteur chinois. Ses caractéristiques sont au-dessus de beaucoup de ces concurrents. Le premier étant bien sur le Gear VR de Samsung. C’est sur cette référence que s’est appuyé ce test. Entre atouts et inconvénients, vous saurez quel casque est le plus adapté selon vos besoins.

  • Marque : Idealens
  • Catégorie : K2+
  • Date de sortie : 2017
  • Prix de vente conseillé : 650 euros
  • Poids : 295 grammes
  • Dimensions : 105 x 129 x 183 mm

Premières impressions de l’idealens

Tout d’abord la boîte de transport fourni avec le K2+ est très design. Avec sa fabrication rigide, elle résiste aux chutes. Le casque VR est ainsi très bien protégé. En ouvrant la boîte, le casque est directement présenté au centre. Il est accompagné du guide d’utilisation et de tous ces accessoires : un câble pour recharger, une prise secteur et une sangle pour ajuster le maintien du casque.

À la différence du Gear VR 2017, le K2+ n’est pas fourni avec un contrôleur. C’est plutôt regrettable étant donné son prix. Le chargement se fait avec un câble micro-USB. La prise secteur est en revanche une Américaine, due au fait que le produit est extraeuropéen. Il est principalement destiné au marché asiatique et celui des États-Unis. Le contenu de la boîte contient donc presque tout le nécessaire pour commencer à utiliser ce casque de réalité virtuelle.

Idealens K2+ test produit casque vr

Design et ergonomie

Le design de ce casque est un sujet de divergence. Certains l’adorent, j’en fais partie, d’autres le détestent. Son style très industriel le différencie de tous ses concurrents qui opte pour un rendu plastique blanc ou noir. L’approche est différente et doit être soulignée. L’avant du casque peut être comparé à la calandre d’une grosse voiture. La comparaison n’est pas si bête, car sa fonction est effectivement de refroidir l’intérieur du casque grâce à un ventilateur ultra silencieux. Il ne s’entend tellement pas que personne ne l’avait remarqué, avant de voir sur le site qu’un ventilateur était bien présent.

Idealens K2+ test produit casque vr

Un rembourrage en mousse fait tout le tour du casque sur la partie intérieure. Il est en plus détachable, ce qui rend le casque plus facilement nettoyable. Le confort est excellent surtout grâce à un poids inférieur au Gear VR. Son arceau de soutien permet un très bon maintien sur la tête. Le gros défaut vient de la conception du casque étudié pour les grandes têtes. Avec un petit visage, le casque ira au-delà et vous verrez la réflexion de la lumière extérieure sur les lentilles. Ce n’est pas dramatique, mais cela peut sortir de l’immersion lorsque l’écran est sombre. Pour y remédier, il faudrait une mousse plus épaisse sur l’extérieur des côtés du casque.

Idealens K2+ test produit casque vr

Les boutons sont quant à eux situés exactement au même endroit que sur le Gear VR. Deux boutons + et – sur le côté gauche de l’appareil. Puis un bouton Home sur la droite avec le pavé tactile identique à celui du casque de Samsung.

Idealens K2+ test produit casque vr
Idealens K2+ test produit casque vr

Prise en mains de l’Idealens K2+

Pour utiliser le casque, il n’est pas nécessaire d’utiliser la lanière fournie. Elle permettra aux têtes les plus grandes de pouvoir bien coller le casque au visage (le même problème avec les côtés qui laissent entrer la lumière persiste tout de même).  Son plus grand atout est certainement sa facilité à mettre en place. Sur le site il est écrit qu’il vous faudra trois secondes pour le mettre. En réalité en une seconde il est mis et bien fixé. Il est donc idéal pour partager l’expérience à plusieurs. Avec son poids de moins de 300 grammes, il est à la fois plus léger et mieux équilibré. Le Gear VR pèse sur l’avant à cause du téléphone. Tandis que le K2+ concentre les composants lourds le plus près du visage. La lanière peut s’ajouter de façon très facile avec de simples clips de chaque côté. Un scratch permet ensuite de régler la tension du casque contre le visage.

Idealens K2+ test produit casque vr

Pour le recharger, c’est là que ça se complique. Il faudra un peu chercher l’entrée micro-USB avant de comprendre qu’elle se situe à l’intérieur. Un endroit qui empêche donc de l’utiliser tout en le rechargeant. Malgré tout, son autonomie est bien supérieure à un Galaxy S, grâce à sa batterie de 3800 mAh.

Idealens K2+ test produit casque vr

Graphismes et expérience

L’écran du K2+ est de très bonne qualité avec de meilleurs rendus des contrastes comparés à un Gear VR avec un Galaxy S7. Avec une résolution de 1080 x 1200 par œil il est idéal pour regarder des vidéos. Il possède un champ de vision de 120°, ce qui est supérieur à la plupart des casques VR, dont le Gear. Il supporte ainsi tous les types de formats traditionnels. Le casque Idealens ne comporte pas d’écouteurs, il faudra donc se connecter soit en Bluetooth, soit via la prise jack. Mais encore une fois, la connexion se situe à l’intérieur ce qui n’est pas vraiment pratique avec le câble qui sortira du casque contre le visage.

Idealens K2+ test produit casque vr

Interface de l’Idealens

L’Idealens K2+ utilise un système d’exploitation personnalisé nommé « Ideal OS ». Il se base sur la plateforme Android. C’est là où le casque a du mal, l’interface est de mauvaise qualité avec des graphismes tout droit sortis d’un film de science-fiction des années 80. On est accueilli par un robot holographique, dans un vaisseau spatial. Le menu se situe donc au centre de la pièce et est peu intuitif. Pour ce qui est de la langue, il faudra se contenter de l’anglais ou du chinois. Le magasin d’application n’est pas non plus une des qualités premières du casque. Il contient une grande quantité de jeux très pauvre graphiquement et sans aucune innovation. La plateforme logicielle développée par Idealens est en revanche open source. Libre aux créateurs d’intégrer des jeux de meilleure qualité.

Idealens K2+ test produit casque vr

Face à la concurrence

Gear VR

Samsung Gear VR Galaxy Note 8

Le premier gros concurrent est bien sur le Gear VR même dans sa version 2015. Tout dépendra du téléphone que vous possédez. Un Galaxy S8 sera toujours plus beau graphiquement qu’un S6. Mais ce qu’il faut prendre en compte c’est aussi le prix. Un Gear VR en plus d’un téléphone coûte plus cher que l’Idealens. En revanche si vous avez déjà un smartphone Samsung au-dessus du S6, le rapport qualité-prix est alors supérieur. La dernière édition du Gear VR intègre en plus une manette pour contrôler le contenu visuel sans toucher le casque.

Google Daydream

google daydream

Le casque de réalité virtuelle de Google étant le concurrent du Gear VR il est forcément aussi celui de l’Idealens K2+. Il n’est pas non plus autonome, mais permet d’intégrer un plus grand nombre d’appareils diffèrent dont la gamme de smartphones Samsung. Le design est lui aussi très soigné avec une finition en tissu. Il contient lui aussi une manette pour diriger l’univers en réalité virtuelle sans toucher son casque.

Conclusion

L’Idealens est très bon casque selon votre utilisation. Si vous cherchez un casque pour jouer à des jeux en VR, passez votre chemin. En revanche si une immersion dans une vidéo ça vous tente il est alors fait pour vous. Mais la plateforme logiciel étant ouverte il est toujours possible d’imaginer de meilleurs jeux pour ce casque. En conclusion si vous possédez un smartphone Samsung S6 ou plus, tournez-vous vers un Gear VR. Mais si votre téléphone n’est pas compatible, alors l’Idealens sera parfait offrant de meilleures performances tant au niveau du confort que graphiquement. L’interface et le répertoire l’application est ce qui fait plomber la note du casque de réalité virtuelle K2+.

Idealens K2+ test produit casque vr

Points Positifs

  • L’Idealens est de bonne qualité
  • La qualité vidéo est excellente
  • Il suffit de quelques seconde pour mettre le casque

Points Négatifs

  • Son prix
  • Son logiciel et son interface
  • Compatibilité en anglais et chinois seulement

Premières impression - 8
Design et ergonomie - 8.5
Prise en main - 8
Graphismes - 6
Rapport Qualité / Prix - 6

7.3

Premières impressions : La boîte de transport est un excellent atout.


Design et ergonomie Très bon design. Un soin tout particulier aux détails avec son style industriel.


Prise en main : Facile à prendre en main. Il se place sur la tête en quelques secondes


Graphismes : La qualité des graphismes en vidéo est excellente. Mais l'interface est tellement de mauvaise qualité qu'elle ne met pas en valeur la dalle OLED.


Rapport Qualité / Prix : À ce prix le casque aurait pu être fourni avec plus d'accessoires et surtout une bibliothèque de jeu plus garni

User Rating: 3.73 ( 2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.