in , , , ,

La stratégie d’Apple pour la réalité virtuelle

stratégie d'apple vr

Apple a toujours été très secret dans ses productions et il est rare de voir des fuites apparaître sur ses futurs projets. Après des premières rumeurs suites à l’annonce d’un premier brevet de casque VR, voyons ensemble pourquoi rien d’officiel n’a encore été annoncé.  Car il est clair qu’Apple a des objectif pour la réalité virtuelle.  La société ayant toutes les raisons du monde de rentrer dans la danse. Tentons maintenant de comprendre ensemble pourquoi rien n’a encore été annoncé au travers de la stratégie d’Apple.

Apple est une marque forte qui tient à garder un standard de qualité très élevé. C’est ici que réside le premier point qui empêche la firme de rentrer dans la course aujourd’hui. La réalité virtuelle, n’est en effet, pas encore parfaite et il y a bons nombres de soucis à régler. La puissance des ordinateurs, le coût, la motion sickeness, le nombre d’images par secondes, la résolution, les contrôles, le public et le marché… Un nombre incalculable de soucis qu’il faut résoudre et bien que cela semble se diriger dans la bonne direction avec de nouveaux outils toujours plus performants et une étude de marché qui prévoit des ventes records d’ici 2020, ce n’est pas encore parfait à l’heure actuelle. Apple le sait bien et il se refuse d’annoncer la moindre information à propos d’un produit en développement si celui-ci n’a pas encore trouvé une solution à tous les problèmes que l’on peut rencontrer. Apple a toujours voulu sortir des produits de grandes qualités et cela atteindrait à l’image de la marque si cela venait à changer avec la réalité virtuelle.

Quand les tablettes ont commencé à sortir il y a quelques années, la stratégie d’Apple a été d’attendre que le produit soit bien installé avant de proposer son Ipad. Un produit fini qui s’est vendu aisément. C’était la même chose des années auparavant avec l’Ipod en concurrence des MP3.

  stratégie d'apple vr

Un soucis de puissance

Il y a un fait non négligeable aujourd’hui. Les ordinateurs doivent avoir une grande puissance pour pouvoir fonctionner correctement en réalité virtuelle, surtout si l’on veut obtenir un rendu détaillé comme propose des casques comme l’Oculus Rift et l’HTC Vive. Il existe bien entendu des produits de gamme inférieure comme le casque de Samsung qui propose un excellent rendu pour un prix abordable pour peu que l’on possède le portable allant avec. Mais Apple se doit d’avoir un produit qui concurrence ce qui se fait de mieux. Cela demanderait donc d’avoir une gamme de produits prêts pour faire tourner la réalité virtuelle. Gamme de produits qu’ils n’ont pas encore. Contrairement à la plupart des autres constructeurs qui n’ont pas à réfléchir à cette étape, leurs casques tournant sous Windows.

stratégie d'apple vr

La stratégie d’Apple longtemps éprouvée

La stratégie d’Apple a toujours fait ses preuves au fil des ans. Il n’est pas dans leurs habitudes de montrer un produit qui n’est pas déjà à un stade avancé de son développement. Pour aller plus loin, l’on pourrait dire que Apple entretient son public au travers d’un « marketing du secret ». C’est à dire que la marque en vient à créer le désir au travers d’un produit qui ne se fait connaitre qu’au tout dernier instant. Au point même qu’au sein même de l’entreprise seuls quelques rares personnes ont conscience du rendu final, à commencé par Steve Jobs bien entendu. Chacun travail sur sa partie spécifique, évitant ainsi toute fuite interne. Pour la sortie de l’Ipad en janvier 2010, rien n’avait fuité. Personne ne savait concrètement ce que Steve Jobs allait révéler, même ceux qui travaillaient sur le projet. Aucun prototype n’était visible.

stratégie d'apple vr

Rendre l’objet rare et désiré

Pour la stratégie d’Apple il est essentiel d’arriver à créer un buzz suffisamment important sans trop en dévoiler. C’est tout un savoir-faire que la société a développé au fil des ans. En transformant leurs objets en objets rares, ils créent la demande chez le consommateur. L’on veut connaitre l’objet car il est rare.  Jean-François Fiorina, directeur de l’école supérieure de commerce de Grenoble et professeur en marketing explique qu’il faut « rendre les consommateurs accros à un produit concurrentiel qui arrive sur le marché en leur laissant penser que ce produit n’est pas accessible à tout le monde ».

Alors il n’aurait rien d’étonnant à découvrir d’ici quelques temps un nouveau produit Apple pensé pour la réalité virtuelle. Produit secret, finement travaillé et prêt pour être commercialisé, mais gardé secret jusqu’au dernier instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *