in

Joe Lubin, co-fondateur d’Ethereum reste optimiste concernant le metaverse

Joe Lubin reste optimiste concernant le metaverse

Joe Lubin, co-fondateur d’Ethereum et de la société ConsenSys, est optimiste concernant le metaverse, le soit-disant prochaine version d’internet. Il admet que les tentatives pour construire cette technologie peuvent ne pas aboutir au premier coup. Mais il pense qu’il englobera dans le futur l’expérience humaine complète.

Selon Joe Lubin, co-fondateur de la société technologie Blockchain ConsenSys, utiliser le metaverse aujourd’hui équivaut à se connecter à Internet en 1994. C’est ce qu’il a récemment affirmé dans une interview vidéo exlusive.

Il admet que l’expérience utilisateur actuellement proposée par les projets de metaverse est loin d’être satisfaisante. Cependant, il est convaincu que ce monde virtuel fera partie de notre vie quotidienne plus tard. Il pense que celui-ci sera aussi omniprésent que le courrier électronique. Par ailleurs, Joe Lubin explique que lorsque l’expérience deviendra convaincante, « c’est à ce moment-là que les masses seront là ».

Il est important de rappeler que certaines des entreprises les plus puissantes au monde vouent actuellement un intérêt sans précédent pour le metaverse. L’année dernière, le géant Facebook a annoncé son changement de nom en Meta. Il s’agit de l’un de ses efforts pour dominer le metaverse. Apple et Disney ont également embarqué dans le train de ce monde virtuel. Même le leader de la vente au détail WalMart y a plongé profondément.

Nos activités seront réalisées en réalité augmentée ou en réalité virtuelle, selon Joe Lubin

La plupart de nos activités se fera dans le metaverse, selon Joe Lubin

Le metaverse n’a pas encore atteint son objectif. Il est encore loin de constituer le paradis virtuel accessible et fonctionnel qu’il a promis d’être. Meta a essuyé de grosses pertes de dizaines de milliards de dollars sur des projets metaverse. Un rapport indique que la division responsable de la construction de la plateforme VR de l’entreprise, Horizon Worlds, est entrée dans « une phase de verrouillage de la qualité », et cela pour le reste de l’année. En fait, celle-ci n’est pas encore au point. Elle est tellement difficile à manier, que même les employés de Meta ne l’utilisent pas.

Vitalik Buterin, un autre petit génie derrière Ethereum, pense que le metaverse dominera un jour le commerce et la culture. Mais il a souligné « qu’aucune des tentatives existantes des entreprises pour créer intentionnellement le metaverse ne mène nulle part ». Joe Lubin est du même avis. Cependant, il reste optimiste quant à la promesse de plates-formes permettant une existence en ligne immersive.

« …Notre travail et nos activités seront réalisés soit en réalité augmentée, soit en réalité virtuelle, ou du moins avec des outils qui nous permettront de vivre des expériences riches et, espérons-le, fascinantes en ligne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.