in ,

La réalité virtuelle : un danger pour les plus jeunes?

Danger realite virtuelle

Les casques de réalité virtuelle s’apprêtent à révolutionner la vie de tous les jours, mais présentent également des dangers pour le développement des enfants qui les utilisent.

Si le cinéma et les jeux vidéo sont pourvus de limitations d’âge, il n’en est pas de même pour cette nouvelle technologie qu’est la réalité virtuelle. Les parents se sentent concernés par ce que leur enfant voit sur un écran de cinéma, mais peu d’entre eux prennent en considération les possibles dangers des casques de réalité virtuelle qui vont être de plus en plus présents sur le marché. L’émergence de cette nouvelle technologie offre une expérience d’immersion totale, mais les plus jeunes sont-ils prêts pour le virtuel?

Danger realite virtuelle
Samsung Gear VR

 Promouvoir la réalité virtuelle

La réalité virtuelle est la nouvelle poule aux œufs d’or pour les grandes compagnies. McDonald’s et Coca Cola ont ainsi proposés des opérations marketing visant à promouvoir la réalité virtuelle à travers leurs produits, tout en cherchant à s’adresser aux plus jeunes. Les enfants pouvaient ainsi transformer leur boite de Happy Meal ou leur pack de boisson gazeuse en lunettes de réalité virtuelle.

En mars dernier, la société Expedia s’est associée avec le St Jude’s Children’s Research Hospital (Tennessee) pour proposer aux enfants trop gravement malades pour sortir de réaliser leurs rêves à travers la réalité virtuelle. Les enfants malades pouvaient ainsi s’imaginer faire de l’équitation, de la plongée, ou encore visiter des monuments. Si l’intention est bonne, on n’a malheureusement aucun moyen de savoir quels seront les effets à long termes sur les plus jeunes utilisateurs.

Si on prend en compte le manuel d’utilisation du Gear VR de Samsung, il est bien stipulé que l’appareil est réservé aux plus de 13 ans. En effet, il est indiqué que le visionnage de vidéos et les jeux proposés par le Gear VR peuvent affecter le développement de la vision des enfants. Même chose pour Sony qui avait dévoilé l’âge minimum pour son PlayStation VR.

Les parents devraient limiter le temps que passent leurs enfants à utiliser les casques de réalité virtuelle et s’assurer qu’ils prennent des pauses fréquentes. Diminution de la coordination œil-main, détérioration de l’équilibre et de la capacité à réaliser plusieurs tâches à la fois sont les risques potentiels pour les plus jeunes. Malaises et crises d’épilepsie sont les maux les plus fréquents. Bien qu’ils ne concernent qu’une minorité de personnes, ils n’en restent pas moins des dangers graves. L’expansion de cette nouvelle mode va toucher tous les secteurs, des voyages aux jeux-vidéos en passant par les films adultes, et ses dangers ne concernent donc pas que les jeunes. Si la réalité virtuelle peut être utilisée de façon ludique pour les enfants, l’utilisation de ces casques doit être contrôlée au même titre que les films, les dessins animés ou bien les jeux-vidéos dont les plus jeunes ont accès.

Malgré ces indications, quelles sont les chances qu’un casque de réalité virtuelle ne soit pas utilisé par les enfants ? Leurs parents devraient prendre garde. Les enfants qui sont encore en train de s’adapter au monde réel ne sont peut être pas encore prêts pour un monde virtuel.

danger realite virtuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.