in ,

Tout comprendre sur la résolution des casques VR

Résolution rétinienne image à la une

La résolution des pixels sur les casques VR est une donnée réellement décisive dans l’évaluation de chaque appareil. Les spécialistes avancent ces chiffres tels la panacée tout en restant parfois obscurs pour les novices. Cet article a pour but principal de montrer à quel point la densité de pixels ainsi que la résolution rétinienne sont importants dans l’analyse des appareils.

L’un des points décisifs des appareils high tech tels que les casques VR ou AR se trouve être la résolution des pixels pour les casques VR. Prenons par exemple la comparaison avec un oeil humain. Si ce dernier était un appareil photo numérique, sa fiche technique indiquerait être capable de détecter 60 pixels par degrés de la fovéa. Ce qui fait que chaque système présentant une qualité au dessus de 60 pixels par degrés serait une perte de résolution car l’œil humain ne peut pas voir autant de détails. C’est ce que l’on appelle la résolution rétinienne. 

En ce qui concerne les casques VR, vous pouvez calculez par vous même la destiné de pixels qui est envoyée sur chaque oeil. Pour cela, il vous suffit de diviser le nombre de pixels sur le champ de vision horizontal du système d’affichage par le champ de vision horizontal produit par l’objectif. Prenons par exemple un cas comme l’HTC Vive qui dispose d’une résolution de 1080 x 1200 pixels et appliquons ce calcul.

Les lentilles du HTC Vive ont un centre optique

Calcul de la résolution rétinienne de l’HTC Vive

La résolution du casque est de 1080 x 1200.

Le FOV d’une seule lentille est de 110°

Donc le calcul se fait de la façon suivante : 1080/110 = 9.8181

Il faut ensuite arrondir le chiffre à la décimale supérieur donc ici : 10

La résolution rétinienne de l’HTC Vive est donc de 10.

Pour rappel, la résolution rétinienne maximale de l’homme est de 60.

Que retenir de ce calcul ?

Avec une résolution rétinienne de 10 pixels par degrés, la Rolls des casques VR reste encore loin du maximum supporté par l’œil humain. Attention toutefois a ne pas mal interpréter le calcul, celui-ci ne signifie pas que l’HTC Vive n’est pas aussi bon que les spécialistes laissent à penser. Evidemment pour un casque grand public, sa qualité est exceptionnelle, comme le laisse à penser son prix.

Cependant, cette mise en relief de la résolution rétinienne montre qu’il reste encore du chemin pour les casques VR. Les modifications de résolutions peuvent paraître dérisoires. Il n’en est rien comme le montre ce comparatif de photos effectué par nos confrères de Road to VR.

La constante voudrait qu’au gré des améliorations, les casques épaulés par les écrans s’approcheront très bientôt de la limite de la résolution rétinienne. A tel point que ces casques nous offrirons des expériences de quasi-réalité via l’interface. Pour le moment, seuls les casques VR professionnels ont la capacité de s’approcher au plus près des 60 pixels par degrés. C’est la cas par exemple du Sensics zSight 1920 qui atteint les 32 pixels par degrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.