in ,

Une clinique VR aide les hommes a donner des échantillons pour les tests de fertilité

Porno VR test de fertilité et médecine

Le porno VR est une économie florissante mais somme toute confidentielle. Pourtant difficile de croire qu’elle serait également utile pour la médecine et la fertilité. C’est aux États-Unis que cette association incongrue a pris place. Un hôpital aide ces clients à donner des échantillons d’eux-mêmes avec une « main » supplémentaire.

Un hôpital américain a trouvé une alternative originale aux revues coquines qui jonchaient les habituelles salles d’attente des tests de fertilité et autres dons de sperme. Celui-ci utilise des casques VR avec des contenus pornographiques pour « aider » le donneur.

Le porno VR nouvel allié des tests de fertilité

Un hôpital, malgré la figure de l’infirmière sexy, n’est pas réputé pour être un lieu de luxure. Pourtant, l’hôpital basé à Los Angeles nommé USC Fertility a trouvé une solution au problème grâce à la réalité virtuelle. Avec l’aide de casques individuels AuraVisor All in One et avec l’apport généreux du site VR Bangers l’hôpital propose des contenus de porno VR pour aider ses patients. En effet, dans certains cas les couples ayant des problèmes de fertilité sollicitent une aide médicale pour les aider à procréer.

Promo Porno Dorcel Realite Virtuelle Interview fertilité

Les casques individuels sont fournis avec 12 différentes vidéos adultes, de plus il est possible d’ajouter d’autres vidéos via une carte SD. Du côté de VR Bangers, le site assure être en recherche d’autres centres de fertilités et des banques de sperme afin d’apporter leur modeste contribution. L’hôpital explique cette utilisation de la manière suivante : » »Nous sommes très sensibles aux besoins de tous nos patients et le stress de rassembler un spécimen de sperme dans un cabinet médical est une source majeure de stress pour nos patients masculins, » explique le docteur Richard Paulson directeur de l’USC Fertility.

Un nouveau pas de plus entre médecine et VR

Si l’information peut prêter à sourire, elle témoigne d’un rapprochement supplémentaire entre la réalité virtuelle et la médecine. Après la chirurgie c’est au tour des tests de fertilité d’être épaulés par la réalité virtuelle. En revanche, personne ne sait si les vidéos regardées par les patients mettent en scène des médecins et des infirmières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.