Accueil / Produits / Casque VR / Oculus VR : Brendan Iribe quitte son poste de CEO

Oculus VR : Brendan Iribe quitte son poste de CEO

brendan iribe oculus vr ceo

Quelques jours après le lancement des Oculus Touch, le co-fondateur et CEO d’Oculus VR, Brendan Iribe, vient d’annoncer qu’il abandonnait son poste de dirigeant de l’entreprise. Afin de mieux concentrer ses efforts, la firme sera désormais divisée en deux branches bien distinctes : PC et mobile VR. Iribe va prendre la tête de la division PC. 

De son propre aveu, Brendan Iribe a été pris au dépourvu par le succès phénoménale du Rift et par la croissance démesurée d’Oculus. Le CEO de la firme n’a eu d’autre choix que de prendre des décisions hâtives pour assumer l’évolution de son entreprise, un peu comme on tente de vêtir un enfant qui grandit trop vite.

Au fil des jours, des semaines de travail acharné, des nuits passées à s’occuper de tous les aspects de l’entreprise, Iribe s’est éparpillé et n’a pas réussi trouver le temps de s’investir quotidiennement dans le développement d’un nouveau produit à la pointe de la technologie. À ses yeux, un homme n’est réellement productif que lorsqu’il aime passionnément son travail. Dans le cas contraire, un changement s’impose.

Oculus et Oculus Mobile, deux groupes indépendants

oculus-rift-gear-vr

C’est la raison pour laquelle le co-fondateur d’Oculus a décidé de diviser l’entreprise en deux groupes distincts. L’un s’occupera de la VR mobile, l’autre de la VR PC. À travers ce revirement stratégique, Iribe espère accélérer et renforcer le développement de l’entreprise.  

De son côté, le dirigeant va tout simplement quitter son poste de CEO pour prendre en charge le division PC et revenir à sa véritable passion. Son objectif est désormais de repousser les limites des technologies VR avec le développement du Rift, la recherche et la vision par ordinateur. De son côté, Jon Thomason, qui a récemment rejoint l’entreprise, prendra la tête de la division mobile.

Des responsabilités trop lourdes pour Brendan Iribe

brendan-iribe

En revanche, pour le moment, la firme restera dépourvue de CEO. Ce changement survient à un moment inopportun, alors qu’Oculus tente encore de se ramasser les pots cassés suite à la controverse politique suscitée par le co-fondateur Palmer Lucker en septembre dernier.

Face au soutien apporté par Luckey à Donald Trump, de nombreux développeurs VR ont juré de ne plus développer d’applications sur la plateforme Oculus. Palmer Luckey était resté silencieux, laissant Iribe seul face à la grogne populaire et à la lumière des médias. Un fardeau sans aucun doute trop lourd pour les épaules de Iribe, qui a préféré se défaire de cette responsabilité.

Oculus VR n’a plus de CEO

oculus-vr

Le co-fondateur affirme qu’il prévoit de travailler avec le CTO de Facebook, Mike Schroepfer, pour trouver son remplaçant. En tous les cas, cette démission soudaine et inattendue risque d’avoir de lourdes conséquences pour le futur de l’entreprise.

En revanche, la séparation des équipes mobiles et PC d’Oculus devrait s’avérer bénéfique. Non seulement Oculus devrait désormais pouvoir concurrencer le HTC Vive et le Playstation VR plus efficacement, mais la firme pourrait également proposer un casque VR mobile plus performant dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *