in

Un rapport confirme que Valve prépare un casque VR autonome

casque vr autonome valve

Selon un rapport du YouTubeur Bradley Lynch, Valve Corporation préparerait en ce moment un nouveau casque VR autonome. Lynch aurait en effet trouvé dans les fichiers du pilote de SteamVR une preuve de cela. Le nouvel appareil aurait comme nom de code « Deckard ».

Cela fait maintenant plus de deux ans que Valve Corporation a lancé son casque PC VR Valve Index sur le marché. Jusqu’à présent, l’appareil tient la première place en termes de qualité du suivi et de qualité audio par rapport aux autres casques VR de sa catégorie. Toutefois, sa résolution de 1600 × 1440 est bien moins élevée que celle de l’Oculus Quest 2, qui est de 1832 × 1920 par œil.

Il en est de même pour celle du nouveau HTC Vive Pro 2, qui atteint les 2448 × 2448 par œil. L’entreprise de Gabe Newell compte apparemment revenir dans la course, et développerait un tout nouveau casque VR, cette fois-ci autonome. Il s’agira ainsi d’un concurrent direct du Quest 2. Il pourrait même rivaliser avec l’Oculus  Quest Pro, qui semble aussi être en chemin.

À quoi doit-on s’attendre du casque VR autonome de Valve ?

Bradley Lynch a donc révélé sur sa chaîne baptisée SadlyItsBradley qu’il avait trouvé le nom de code Deckard dans un fichier du pilote de Lighthouse. Il était également présent dans un fichier de l’input driver de SteamVR. Lynch aurait d’ailleurs apparemment remarqué les références « Deckard POC-A » et « Deckard POC-C » dans ce dernier. POC veut probablement dire Proof of Concept.

A part le nom de code du casque VR autonome de Valve, le YouTubeur aurait aussi découvert qu’il bénéficierait du mode de suivi « Dual Tracking Mode ». L’appareil pourrait ainsi proposer le suivi à l’envers tout en prenant en charge la technologie de suivi de position Lighthouse.

Selon Lynch, le Deckard disposerait en outre d’une fonctionnalité appelée VRLink. Celle-ci serait similaire à l’Air Link d’Oculus, et pourrait utiliser le Wi-Fi 6 pour se connecter à tout PC compatible. Dans tous les cas, il est sûr que Valve ne se servira pas de la puce de sa console portable Steam Deck pour développer son nouveau casque VR. Effectivement, la firme a déclaré en juillet dernier que ses performances n’étaient pas adaptées aux exigences extrêmes de la réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.