in , ,

Steam : l’essentiel à savoir sur la plateforme de distribution de contenu en ligne de Valve

Steam

Développée par Valve, la société derrière le casque VR Index, Steam est une plateforme numérique de distribution de contenu en ligne. En plus de cela, il s’agit aussi d’une plateforme de communication et de gestion des droits. Bien entendu, elle est axée sur les jeux vidéo, dont les jeux de réalité virtuelle.

Steam est une plateforme qui ne date pas d’hier. Effectivement, elle a vu le jour en septembre 2003. Valve l’a lancée en tant que client logiciel autonome. Cela lui permettait de fournir des mises à jour automatiques pour ses différents jeux. Un peu plus tard, la plateforme incluait des jeux d’éditeurs tiers. En somme, elle donne ainsi aux utilisateurs l’occasion d’acheter des jeux et du contenu pour les jeux, mais pas que.

Elle permet également de les mettre à jour de manière automatique, et de gérer leur partie multijoueur. Enfin, elle offre des outils communautaires liés aux divers titres utilisant la plateforme elle-même. À noter que le service peut être téléchargé gratuitement sur son site web officiel lui-même. Il s’installe sur ordinateur en un rien de temps comme n’importe quel autre programme.

Steam

Table des matières

Bref historique de Steam

Pour la petite histoire, Valve a annoncé Steam en mars 2002. La firme de Gabe Newell a donc déclaré à l’époque qu’il s’agissait d’un système qui permet de simplifier la diffusion de contenu. Le client devait ainsi permettre d’automatiser le téléchargement et la mise à jour des différents jeux, surtout Counter-Strike.

Il devait d’ailleurs remplacer le système multijoueur baptisé WON de Half-Life. Cela permettait en effet à Valve d’être indépendant de son ancien éditeur, Sierra. La version finale de la fameuse plateforme n’a alors finalement été lancée qu’en septembre 2003.

Depuis lors, elle a connu diverses évolutions, dont le lancement de SteamVR en avril 2016. Prenant en charge les casques VR Valve Index, Oculus Rift, HTC Vive, Windows Mixed Reality, etc., ce dernier constitue un outil pour profiter pleinement de la VR grand public. À noter que la plateforme a également rencontré toutes sortes de problèmes depuis sa sortie. Néanmoins, Valve a toujours réussi à les résoudre.

Un magasin bien garni

En se rendant sur Steam, la première chose sur laquelle on tombe est son magasin plutôt bien garni, et donc la page Store. Il fonctionne comme n’importe quelle autre boutique en ligne. On peut de ce fait y trouver toutes sortes de logiciels et de jeux qu’on peut acheter. À noter que ceux-ci sont uniquement disponibles en version numérique.

Il n’y a alors pas de disques physiques, de boîtes, et bien sûr de frais d’expédition à payer. On peut acheter les titres qui nous intéressent, et les télécharger instantanément. Une fois téléchargés, ceux-ci rejoignent immédiatement la liste des jeux de l’utilisateur dans la bibliothèque.

On peut les installer et les désinstaller sur son PC à tout moment. Même si on achète des dizaines, voire des centaines de jeux, on peut ainsi quand même économiser l’espace disponible sur son disque dur. Ceux installés et prêts à jouer apparaissent en surbrillance. Ceux non installés, quant à eux, sont grisés. Pour jouer aux titres installés, il suffit bien sûr de double-cliquer dessus.

Magasin Steam

Une grande communauté mondiale

La communauté constitue une partie essentielle du service Steam. Elle donne aux divers utilisateurs la possibilité de voir à quels jeux les autres joueurs jouent et parlent, mais pas seulement. Elle leur permet également de gérer une liste d’amis. La fonctionnalité fournit en même temps un chat intégré à l’application.

Pour chacun des jeux disponibles sur la plateforme, les joueurs disposent de pages de communauté individuelles. C’est là que sont partagées les captures d’écran, les discussions ainsi que les différentes œuvres des fans.

Bien entendu, la large communauté mondiale de Steam est d’une grande aide pour tout utilisateur rencontrant un bug, bloqué sur une partie spécifique, etc. Il peut toujours demander les conseils des autres joueurs pour résoudre tel ou tel souci, par exemple.

Des fonctionnalités comme s’il en pleuvait !

Si on résume Steam en quelques mots, il s’agit de l’endroit idéal pour créer, jouer et parler jeu vidéo. Pour cela, la plateforme propose, en plus de son magasin et de sa communauté, tout un lot de fonctionnalités aussi intéressantes les unes que les autres. Les voici justement.

Chat Steam

Grâce aux canaux de texte ou vocaux de Steam, les différents utilisateurs ont la possibilité de parler avec leurs contacts. Ils peuvent même le faire avec des groupes entiers. Pour cela, ils n’ont pas à quitter la plateforme. De plus, cette fonctionnalité prend en charge à la fois les tweets, les vidéos, les GIF, et plus encore.

Diffusion Steam

Parmi les fonctionnalités phares de Steam, il y a aussi la diffusion de chaque partie de jeu en direct d’un simple clic. On a de ce fait l’opportunité de partager son expérience de jeu avec tous ses contacts. Bien évidemment, on a également la possibilité de le faire avec le reste de la communauté.

Hubs de jeu

La plateforme regroupe d’ailleurs tout ce que chaque joueur a à savoir sur son titre préféré au même endroit. Cette fonctionnalité permet de participer aux diverses discussions, mais pas que. Elle donne aussi l’occasion d’obtenir instantanément des infos sur les dernières mises à jour, et de mettre en ligne du contenu.

Workshop Steam

Workshop Steam permet de créer, de découvrir et de télécharger toutes sortes de cosmétiques et du contenu. Ceux-ci sont donc conçus par les joueurs et les joueuses eux-mêmes. Ils sont disponibles pour plus de 1 000 jeux.

Steamworks

Steamworks est plutôt un ensemble de services et d’outils permettant d’aider les développeurs et les éditeurs à tirer le meilleur parti de la distribution de leurs diverses œuvres sur la plateforme. Il donne l’opportunité d’accéder à un public mondial.

Disponible sur mobile

Contrairement aux idées reçues, Steam n’est pas seulement accessible sur PC. Effectivement, la plateforme dispose également d’une version mobile. Fonctionnant sur les appareils Android et iOS, l’application mobile permet ainsi d’y accéder où que l’on soit.

Accès anticipé aux jeux

Sur la plateforme de Valve, on a en outre l’occasion de découvrir, de jouer et de s’impliquer dans l’évolution des différents jeux. Et le meilleur, c’est qu’on peut découvrir les nouveaux titres en avant-première. On a même la possibilité de donner son avis concernant ces nouveautés.

Des achats facilités

En matière de moyens de paiement, ce ne sont pas les choix qui manquent sur Steam. Le magasin en accepte en effet plus de 100. De plus, il accepte aussi pas moins de 35 devises. Grâce à cela, on peut profiter d’une grande souplesse pour payer comme on le souhaite.

Multilingue

Afin d’étendre la fameuse plateforme à l’international, il est essentiel pour Valve de créer une communauté mondiale. Pour cette raison, elle prend en charge jusqu’à 28 langues à l’heure actuelle. Mais la société n’est pas encore prête de s’en arrêter-là, et compte donc en ajouter d’autres à l’avenir.

Communauté Steam

Prise en charge de contrôleurs

Steam encourage enfin les différents développeurs à introduire la prise en charge des contrôleurs dans leurs divers titres. Parmi ces contrôleurs, on peut notamment citer les manettes Nintendo, Xbox et PlayStation. À part ces quelques fonctionnalités, la plateforme permet aussi de débloquer des succès, lire des évaluations, et bien plus encore.

Sur quels appareils la plateforme fonctionne-t-elle ?

La plateforme numérique de distribution de contenu en ligne de Valve est en ce moment disponible sur Windows, macOS et Linux. Comme évoqué précédemment, on peut également y accéder via tout appareil tournant sous Android et iOS. À noter toutefois que certains jeux peuvent ne pas être compatibles avec des matériels spécifiques.

Si c’est le cas, un avertissement apparaîtra illico dès qu’on essaie d’y installer tel ou tel jeu. Pour ceux qui l’ignorent encore, il est possible d’acheter et de télécharger des titres utilisant Steam à partir d’autres sites web. Dans ce cas, on reçoit normalement une clé de produit permettant d’activer les jeux achetés sur la plateforme.

En général, les clés de jeu fournies ne peuvent être employées qu’une seule fois. Il faut alors s’assurer de ne pas les partager avec ses amis avant d’avoir activé ses applications. Une fois qu’un jeu donné est activé, il est ajouté de façon permanente à la bibliothèque de l’utilisateur. Il n’a donc pas à en conserver la clé dans le dossier.

Qu’en est-il de SteamVR ?

Comme son nom le laisse entendre, SteamVR est une version de la plateforme Steam elle-même, plutôt consacrée à la réalité virtuelle grand public. Annoncée en mars 2015, elle a ainsi vu le jour en avril 2016. Pour la mettre au point, Valve a travaillé avec la société taïwanaise HTC, qui a lancé son casque VR HTC Vive.

La plateforme VR permet de jouer à des jeux VR, notamment sur ce dernier, mais aussi sur l’Oculus Rift, les casques Windows Mixed Reality, et bien sûr le Valve Index. En la concevant, l’entreprise de Gabe Newell a réussi à résoudre la plupart des problèmes liés à la technologie VR. On peut citer, entre autres, le Motion Sickness et le suivi de position.

En somme, SteamVR constitue l’outil idéal pour profiter pleinement de la réalité virtuelle sur le casque VR de son choix. Tout comme la plateforme originale, celle-ci propose pas mal de fonctionnalités intéressantes. À noter cependant qu’il est nécessaire de disposer d’un PC de jeu assez puissant pour la faire tourner.

SteamVR

SteamVR : quelle est la configuration requise ?

Pour pouvoir installer SteamVR et profiter des jeux VR proposés, il est important d’avoir un PC équipé d’un processeur Intel Core i5-4590 ou AMD FX 8350 tout au moins. Celui-ci doit être accompagné d’une mémoire vive de 4 Go au minimum.

La machine doit également embarquer au moins une carte graphique NVIDIA GeForce GTX 970 ou AMD Radeon R9 290. Le tout doit tourner sous Windows 7 SP1, Windows 8.1, Windows 10 ou Windows 11.

En plus de cela, le PC doit au minimum être doté d’un port USB 2.0, HDMI 1.4 et DisplayPort 1.2. Afin de profiter d’une meilleure expérience VR, il est mieux de se tourner vers une carte graphique NVIDIA GeForce GTX 1060, AMD Radeon RX 480 ou plus puissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.