Accueil / Produits / Casque VR / Oculus Rift vs HTC Vive : quel est le meilleur casque VR après 2 ans ?

Oculus Rift vs HTC Vive : quel est le meilleur casque VR après 2 ans ?

oculus rift vs htc vive 2018

L’Oculus Rift et le HTC Vive, respectivement commercialisés en mars et avril 2016, viennent de fêter leurs deux ans. Chacun de leur côté, ces deux appareils ont beaucoup évolué au fil du temps. De fait, l’heure est venue de comparer à nouveau ces deux casques de réalité virtuelle haut de gamme. En 2018, quel est le meilleur casque VR ?

Sur le marché des casques de réalité virtuelle, le HTC Vive et l’Oculus Rift revêtent une importance symbolique. Commercialisés à un mois d’intervalle, ces deux appareils sont considérés comme les premiers casques VR grand public. Ils ont permis d’amorcer la démocratisation de la réalité virtuelle.

À leur sortie, les deux casques proposaient des performances et des prix similaires. Toutefois, en deux ans, le Rift et le Vive ont beaucoup évolué, tant sur le plan logiciel que sur le plan matériel. En outre, les constructeurs ont choisi d’emprunter des directions différentes. Par conséquent, nous vous proposons d’analyser point par point les changements qui différencient désormais ces appareils afin de déterminer quel est le meilleur des deux.

Oculus Rift vs HTC Vive 2018 : mises à jour matérielles

Commençons ce comparatif avec la partie hardware. Dans ce domaine, on peut dire que le HTC Vive a subi davantage de mises à jour puisque le constructeur taïwanais a tout simplement décidé de sortir une nouvelle version de son casque : le HTC Vive Pro.

Le HTC Vive Pro remplace le HTC Vive

htc vive pro gdc 2018

Disponible à partir du 5 avril 2018, ce nouveau modèle se distingue principalement par une définition d’écran en hausse : 2880×1600 contre 2160×1200 pour le Vive d’origine (et l’Oculus Rift). Ceci représente une augmentation de 78%. Le Vive Pro profite aussi d’un design amélioré, avec notamment la présence d’un casque audio avec amplificateur intégré.

Son nouveau bandeau est également censé le rendre plus confortable. Le poids est également mieux équilibré pour atténuer la sensation de lourdeur souvent reprochée au premier Vive. Le double microphone et la double caméra frontale sont également comptent également parmi les nouveautés, au même titre qu’une jolie couleur bleue.

Le Vive Pro est aussi compatible avec le système de tracking Lighthouse 2.0 (ce qui n’est pas le cas du Vive). Les nouvelles stations de tracking sont notamment capables de couvrir une plus grande surface et de suivre plusieurs casques simultanément. Toutefois, elles ne sont pas disponibles au lancement du Vive Pro.

Vous vous demandez peut-être pourquoi nous avons choisi d’évoquer le Vive Pro comme une mise à jour matérielle du Vive. L’explication est simple. Le prix du Vive Pro s’élève à 879 euros, soit presque le même prix que le HTC Vive lors de sa sortie initiale en 2016 (900 euros). On peut donc considérer que le HTC Vive Pro prend la place du HTC Vive.

L’Oculus Rift propose maintenant le tracking Room Scale

oculus room scale

De son côté, l’Oculus Rift n’a pas subi de mise à jour matérielle aussi radicale. Oculus travaille également sur un nouveau modèle du Rift qui fonctionnera sans fil, le Projet Santa Cruz, mais celui-ci ne sera pas disponible avant la fin 2018 au minimum.

Néanmoins, le Rift a profité d’un changement important depuis sa sortie. Il est désormais possible de profiter d’un tracking Room Scale (à l’échelle d’une pièce) à 360 degrés en disposant trois ou quatre capteurs Oculus Sensor autour de soi. À l’origine, seul le HTC Vive proposait cette fonctionnalité. Il s’agissait d’ailleurs du principal point fort du casque de HTC.

Les utilisateurs du Rift devaient à l’origine rester face aux capteurs, comme c’est toujours le cas avec le PSVR pour ne citer que cet exemple. Après plusieurs mois d’expérimentation, le tracking Room Scale de l’Oculus Rift fonctionne parfaitement. Sur ce point, les deux casques sont donc à égalité.

Oculus Rift vs HTC Vive 2018 : les accessoires

Depuis 2016, de nombreux accessoires ont été commercialisés pour les casques de réalité virtuelle. Certains de ces accessoires, développés par des tiers, sont aussi bien compatibles avec le Rift qu’avec le Vive. En revanche, Oculus et HTC ont également créé leurs propres accessoires uniquement compatibles avec leurs casques respectifs.

Les contrôleurs Oculus Touch permettent d’utiliser ses mains dans la VR

oculus touch

Si les accessoires ne peuvent être considérés comme des mises à jour matérielles à proprement parler, ils sont en mesure de transformer l’expérience proposée par les casques VR en profondeur. C’est le cas des contrôleurs à détection de mouvement Oculus Touch de l’Oculus Rift.

Lors de son lancement, l’Oculus Rift était livré avec une simple manette Xbox. En décembre 2016, toutefois, Oculus a lancé les contrôleurs Oculus Touch. Ces accessoires dont les mouvements sont détectés par les capteurs Oculus Sensor permettent tout simplement d’utiliser ses mains de façon naturelle et intuitive dans la réalité virtuelle. Le résultat est bluffant et amplifie fortement la sensation d’immersion dans la VR.

De son côté, HTC prépare aussi des contrôleurs à détection de mouvement pour son casque VR : les Vive Knuckles. Initialement annoncés en 2017, ces contrôleurs sont censés proposer un fonctionnement similaire aux Oculus Touch. Malheureusement, en avril 2018, la date de lancement de ces accessoires n’a toujours pas été annoncée.

Pour l’heure, les possesseurs de Vive doivent donc se contenter des contrôleurs Vive Wands fournis avec le Vive depuis le départ. Ces contrôleurs à détection de mouvement permettent certes d’utiliser ses mains dans la réalité virtuelle, mais ils ne sont pas en mesure de détecter les mouvements des doigts de l’utilisateur. L’expérience est donc nettement moins aboutie que celle proposée par les Touch.

HTC Vive Trackers : la révolution qui se fait attendre

htc vive trackers

Les Vive Trackers sont des accessoires au concept plus qu’alléchant. En attachant ces capteurs à un objet, il est possible de faire apparaître l’objet dans la VR et de l’utiliser. En théorie, il est donc possible de transformer n’importe quoi en contrôleur : un couteau, une épée, une batte de base-ball, un téléphone… un développeur est même parvenu à faire apparaître son chat dans la réalité virtuelle. De quoi révolutionner la VR !

Cependant, pour pouvoir utiliser un objet avec le Vive Tracker, il est nécessaire qu’un développeur crée une expérience compatible au préalable. Or, à l’heure actuelle, les jeux compatibles sont peu nombreux.

En novembre 2017, HTC a commencé à vendre des bundles regroupant les Vive Trackers avec des accessoires. Ces bundles sont pour l’heure au nombre de deux. Le premier regroupe un pistolet avec le jeu Duck Season, le second rassemble une raquette de tennis et le jeu Virtual Sports.

Il est aussi possible de se procurer les bracelets TrackStraps, à attacher à ses poignets ou ses chevilles pour un tracking du corps entier. Ceci permet de jouer à des jeux de danse en VR comme Redfoot Bluefoot Dancing ou des jeux de football comme Final Soccer. Une dizaine d’autres jeux sont compatibles avec ces accessoires, mais il va sans dire que le potentiel est encore loin d’être exploité à 100%. C’est regrettable, car les Vive Trackers pourraient conférer au HTC Vive un avantage de taille sur l’Oculus Rift.

HTC Vive Wireless Adapter : un adaptateur sans fil officiel pour le Vive

htc vive wireless

Dans le cadre du CES 2018, HTC a annoncé son adaptateur sans fil HTC Vive Wireless Adapter. Comme son nom l’indique, cet accessoire permet d’utiliser le HTC Vive sans fil. La liberté de mouvement et le confort de l’utilisateur s’en trouvent largement augmentés. L’accessoire repose sur la technologie WiGig d’Intel, permettant de réduire la latence au minimum et d’éviter les interférences. Il sera disponible à l’été 2018 pour un prix qui n’est pas communiqué.

Il s’agit là d’un avantage important par rapport à Oculus qui n’a toujours pas annoncé d’adaptateur sans fil pour le Rift. Cependant, rappelons que des adaptateurs sont déjà commercialisés par des tiers pour le Rift. Le plus renommé est celui de TPCast, disponible depuis la fin 2017 pour environ 300 euros.

HTC Vive Deluxe Audio Strap : le casque audio du Vive

htc vive deluxe audio strap

Depuis son lancement, l’Oculus Rift a toujours été pourvu d’un casque audio intégré. Ce n’est pas le cas du HTC Vive, qui se contentait de disposer d’une prise Jack. Les utilisateurs devaient donc brancher leurs propres écouteurs / casques audio. Ceci ajoutait encore des câbles supplémentaires à gérer.

En juin 2017, toutefois, HTC Vive propose un casque audio Deluxe Audio Strap remplaçant directement le harnais d’origine du Vive. Cet accessoire permet de profiter d’un son de qualité, d’une réduction du bruit environnant, de boutons de réglage du volume et améliore aussi le confort du casque. Malheureusement, nous avons rencontré un problème avec cet accessoire lors du test. Le casque s’est cassé et HTC a refusé de nous rembourser…

Oculus Rift vs HTC Vive 2018 : mises à jour logicielles

Niveau software, le Rift et le Vive ont également beaucoup évolué. Leurs interfaces respectives ont bien changé depuis les premiers jour, et des fonctionnalités d’optimisation ont été implémentées par les constructeurs.

Oculus Rift Core 2.0 vs SteamVR Home : les nouvelles interfaces

oculus core 2.0

Depuis le mois de décembre 2017, Oculus a lancé son interface Rift Core 2.0 apportant de nombreuses améliorations. Cette mise à jour radicale vise à rendre l’expérience Rift plus intuitive et plus personnelle et à optimiser les performances.

La nouvelle interface Oculus Dash, accessible depuis n’importe quelle application VR et conçue pour les contrôleurs Oculus Touch rassemble tous les menus du Rift au sein d’un hub central. Elle se superpose au contenu en cours d’exécution, ce qui permet de naviguer facilement d’une application à l’autre, de communiquer avec ses amis, mais aussi et surtout d’utiliser des applications PC non VR au sein de la réalité virtuelle.

Il est possible de lancer de multiples applications simultanément sur des écrans virtuels. Les différentes fenêtres peuvent être redisposées et redimensionnées à volonté.

Le menu d’accueil Oculus Home quant à lui a été modifié pour offrir davantage d’options de personnalisation. Les utilisateurs peuvent désormais décorer leur espace virtuel à leur guise en utilisant des meubles, des jouets, des oeuvres d’art ou des trophées gagnés dans les différents jeux. Même le paysage d’arrière-plan peut être modifié. En outre, il est possible d’inviter ses amis dans cet espace personnel.

steam vr home

De son côté, en mai 2017, Valve a lancé le menu d’accueil SteamVR Home. Tout comme Oculus Home, ce menu se présente comme un environnement 3D entièrement personnalisable accompagné de fonctionnalités sociales. Depuis le mois de septembre 2017, on retrouve même des mini-jeux au sein de cet espace virtuel. Une évolution majeure par rapport au menu Steam VR d’origine qui se résumait à une interface en deux dimensions.

Les fonctionnalités d’optimisation

steam vr autoresolution

Outre ces améliorations de l’interface, le Rift et le Vive se sont aussi enrichis de fonctionnalités d’optimisation logicielle. Fin 2016, Oculus a lancé une API dénommée « asynchronous spacewarp ». Cette technologie permet de faire tourner les jeux en interne à 45 GPS tout en les affichant à 90 FPS sur l’écran du casque.

Pour ce faire, le système spacewarp intégré à Oculus Runtime analyse la différence entre deux images et génère une image synthétique pour la compenser. Ceci ne remplace pas le rendu 90Hz natif, mais représente une alternative pour les PC qui ne peuvent pas atteindre un tel taux de rafraîchissement.

Ainsi, alors que l’Oculus Rift nécessitait à l’origine au minimum un PC équipé d’une carte graphique Nvidia GTX 970 et un processeur Intel i5-4590, il est aujourd’hui possible de le faire tourner sur une machine pourvue d’une carte graphique Nvidia GTX 960 et d’un processeur Intel i3-6100 (ou AMD FX4350).

De son côté, en avril 2018, Valve a lancé une nouvelle fonctionnalité « auto resolution » (définition automatique) pour SteamVR. Cette fonctionnalité permet d’optimiser le rendu graphique en fonction de la carte graphique embarquée par l’ordinateur sur lequel tourne le HTC Vive. Ainsi, même les machines moins performantes seront capables de faire tourner les jeux sans ralentissement (au prix d’une définition en baisse).

En outre, les utilisateurs sont désormais en mesure de personnaliser les paramètres pour chaque application. Ainsi, en fonction des performances requises pour chaque jeu, l’utilisateur peut modifier la définition manuellement au cas par cas.

Vous l’aurez compris, les interfaces respectives du Rift et du Vive ont beaucoup évolué et proposent aujourd’hui une expérience nettement plus aboutie. Il est cependant difficile de départager les deux casques sur ce plan.

Oculus Rift vs HTC Vive 2018 : le contenu VR

oculus contenu exclusif echo arena

C’est une évidence : un casque de réalité virtuelle ne sert à rien sans contenu de qualité. En deux ans, de nombreux jeux et expériences VR ont été lancés pour Oculus Rift et HTC Vive.

Cependant, force est de constater que l’Oculus Rift a pris l’avantage grâce à ses nombreuses exclusivités. Parmi les meilleurs jeux VR disponibles à l’heure actuelle, certains sont disponibles uniquement sur l’Oculus Store : Lone Echo, Echo Arena, Robo Recall, Chronos, Wilson’s Heart, The Unspoken

De son côté, HTC Vive a fait le choix de rester ouvert afin de favoriser le développement du marché de la VR dans son ensemble. C’est la raison pour laquelle Valve et HTC refusent de développer des jeux exclusifs. Cette décision est louable, mais permet à Oculus de prendre l’avantage dans le domaine du contenu. Précisons toutefois qu’il est possible de jouer aux exclus Oculus sur HTC Vive en utilisant le logiciel gratuit Revive.

Oculus Rift vs HTC Vive 2018 : prix

htc vive pro recommandation

Au cours des deux années qui se sont écoulées depuis leur lancement, l’Oculus Rift et le HTC Vive ont vu leur prix baisser à de nombreuses reprises. Leurs constructeurs respectifs ont en effet été obligés de réduire les coûts pour attirer davantage de consommateurs, et pour s’adapter à la concurrence des casques Windows Mixed Reality.

Lors de son lancement en mars 2016, l’Oculus Rift était tarifé en Europe à 589 euros et 700 euros avec les contrôleurs. Toutefois, suite au succès commercial rencontré lors d’une promotion à l’été 2017, la firme a décidé de baisser définitivement le prix de son casque. Aujourd’hui, l’Oculus Rift est disponible pour 449 euros avec les contrôleurs Oculus Touch.

De son côté, le HTC Vive était proposé pour la coquette somme de 899 euros. En août 2017, le casque a profité à son tour d’une baisse de prix de 200 euros pour passer à 699 euros. En avril 2018, pour fêter les deux ans du Vive, ce tarif a de nouveau baissé de 100 euros. Désormais, le HTC Vive est proposé pour 599 euros.

Malgré tout, le prix du Vive reste plus élevé que celui du Rift avec une différence de près de 150 euros. De plus, comme nous l’évoquions en début d’article, le nouveau HTC Vive Pro est quant à lui lancé au prix de 879 euros soit pratiquement autant que le Vive lors de son lancement. En en termes de prix, l’Oculus Rift est donc nettement plus accessible.

Oculus Rift vs HTC Vive 2018 : verdict

oculus rift vs htc vive verdict 2018

Après deux ans d’utilisation intensive, et tout en tenant compte des évolutions énumérées dans cet article, je dois avouer que le verdict est sans appel. À mes yeux, l’Oculus Rift surpasse largement le HTC Vive.

Plus confortable, doté de contrôleurs Oculus Touch beaucoup plus immersifs, le Rift se distingue également par un catalogue de jeux exclusifs de haute qualité. Je préfère également l’interface de l’Oculus à celle de Steam VR. Si l’on ajoute à cela un prix inférieur à hauteur de 150 euros, il semble clair que le Rift l’emporte sur tous les points.

En outre, je n’ai jamais rencontré de bugs et de problèmes techniques avec l’Oculus Rift depuis deux ans. Je ne peux pas en dire autant avec le HTC Vive. Chaque semaine, une nouvelle erreur Steam VR semble apparaître… quand ce n’est pas l’écran du casque qui devient tout gris.

Le HTC Vive a lui aussi des arguments à faire valoir, à commencer par les Vive Trackers. Malheureusement, comme expliqué plus haut, cette innovation n’est clairement pas encore assez exploitée pour faire pencher la balance. En ce qui concerne le Vive Pro, même une définition supérieure à hauteur de 78% ne suffit pas à mon sens à justifier une différence de prix de 430 euros par rapport à l’Oculus Rift.

Bien évidemment, cette conclusion reste subjective. Il ne fait aucun doute que certains d’entre vous préfèrent le HTC Vive. C’est votre bon droit, et je vous invite d’ailleurs avec grand plaisir à en débattre en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *