in , ,

Nevermind, le jeu d’horreur RV qui ressent votre peur !

Nevermind

Pour l’instant, la plupart des input-output dynamiques dans les jeux restent simples. Le contrôle du personnage passe par le clavier, la souris, le contrôleur ou la manette. Les réponses qui en découlent par la machine concernent le son et le visuel en majeur parti. Nevermind propose d’utiliser votre peur pour influer sur le jeu.

Nevermind

Biofeedback

C’est en effet l’idée principale du jeu ; utiliser une technologie de biofeedback pour ressentir l’anxiété du joueur et ainsi jouer sur la difficulté du jeu.

D’après PasseportSanté.net, le biofeedback est une application de la psychophysiologie, une discipline qui étudie les liens entre l’activité du cerveau et les fonctions physiologiques. En d’autres termes, il s’agit de la science de l’interaction appelée « corps-esprits ».

Nevermind

Erin Reynolds, directrice du projet a expliqué en 2013 sur Gamasutra l’expérience qu’offre Nevermind :

« Nevermind est un jeu aventure-horreur qui prend place à l’intérieur de l’esprit de patients sévèrement atteint psychologiquement. Le joueur incarne un Neuroprober. Il doit se diriger à l’intérieur du monde du subconscient de ces patients pour faire resurgir les souvenirs refoulés à l’origine du traumatisme dont ils souffrent. Le but du biofeedback? Vu que c’est un jeu d’horreur, le joueur est sujet à une myriade de cauchemars, d’inconfortables et terribles choses. Si le joueur commence à avoir peur ou à stresser pendant qu’il explore les souvenirs, le jeu deviendra plus difficile. L’environnement répond à l’état physiologique du joueur et viendra gêner sa progression jusqu’à qu’il se calme. Plus vite le joueur se relaxera, plus vite la facilité du jeu sera, retournant à l’état initial de difficulté. »

« La clé avec Nevermind est qu’en devenant plus à même de contrôler leur stress et à pratiquer et maîtriser des techniques pour retourner à un état de calme, les joueurs pourront transférer cette expérience qu’ils ont eue dans le jeu vers la vie réelle. Ainsi, ils auront les moyens nécessaires pour faire face aux différents scénarios stressants de la vie de tous les jours. »

Voici un trailer du jeu sorti il y a 3 mois :

Caméra RealSense

Pour réaliser cela, l’équipe de Reynolds utilise une caméra Intel RealSense pour évaluer le ton de la peau et la pulsation cardiaque. Par contre il ne peut différencier si joueur a peur ou s’il est en état d’euphorie, ce qui au niveau de la pulsation est assez proche. Enfin, c’est pas le but d’un jeu d’horreur de procurer une joie intense, donc pas d’inquiétude à avoir de ce côté-là.

Développé en 2011 et financé sur Kickstarter en octobre 2014, Nevermind est le premier jeu combinant les caméras RealSense au casque Oculus Rift.

Le jeu est disponible en early access sur Steam qu’on possède la camera ou non. La version complète est prévue pour octobre 2015, avec une version pour Xbox One utilisant la caméra Kinect 2.0 et une version pour Oculus Rift à sa sortie a premier trimestre 2016.

source

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.