in ,

Comment l’IA peut-elle améliorer la VR ?

intelligence artificielle réalité virtuelle ia vr

L’IA et la VR sont deux technologies qui se complètent. Elles ne peuvent donc pas être dissociées. En fait, l’intelligence artificielle est notamment en mesure d’améliorer la réalité virtuelle. Voici justement quelques exemples de cas où l’IA et la VR travaillent ensemble, et ne peuvent pas se séparer.

La réalité virtuelle est actuellement en train de gagner du terrain dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les entreprises spécialisées dans le domaine, à l’instar de Meta, Valve, HTC, etc., ne cessent de proposer des appareils et plateformes VR innovants depuis quelques années. À elle seule, la technologie VR n’a toutefois pas pu percer dans certains secteurs. En fait, elle est complétée par d’autres technologies, dont principalement l’intelligence artificielle. Il faut donc dire qu’elle et cette dernière sont complémentaires, même s’il s’agit de technologies totalement différentes.

IA VR

Formation par simulation

À l’heure actuelle, la technologie VR, associée à l’IA est utilisée dans la formation des professionnels dans des emplois à haut risque. Parmi ceux-ci, on compte, entre autres, celui des médecins, des pompiers, des ouvriers d’usine, des pilotes, etc.

Bien évidemment, tout se fait ainsi par simulation. Les professionnels se retrouvent donc dans des situations plus vraies que nature grâce à la réalité virtuelle et à l’intelligence artificielle.

Pour les médecins en particulier, ils peuvent se retrouver dans les pires scénarios où leurs patients sont sur le point de mourir, par exemple. Ils feront alors de leur mieux pour les sauver, et même s’ils n’y arriveront pas, aucune vie ne sera mise en danger.

Éducation personnalisée

Parmi les principaux avantages de l’intelligence artificielle, on compte sa capacité à prendre des décisions complexes. Cela peut grandement aider dans le secteur de l’éducation. La technologie peut en effet aider chaque élève à mieux comprendre tout ce qu’il apprend.

La réalité virtuelle, quant à elle, permet aux étudiants de découvrir des environnements audiovisuels interactifs. Grâce à cela, ils n’ont plus à imaginer les informations qu’ils obtiennent en classe, comme les histoires. Ils ont l’opportunité de vivre des événements réels en VR.

En somme, ils ont droit à des expériences pratiques. Une fois combinée à l’IA, la VR permet ainsi à chaque élève de comprendre efficacement les différentes informations. De plus, les deux technologies complémentaires les aident à mieux s’en souvenir et à renforcer leur mémoire en se servant d’excellents visuels.

IA VR

Des chatbots VR

Un chatbot est une sorte de programme en mesure de converser avec tout individu durant un certain moment. Il lui donne donc l’impression de dialoguer avec une vraie personne pendant quelques minutes. Bien évidemment, l’intelligence artificielle entre en jeu pour rendre cela possible.

Actuellement, les chatbots sont en train d’évoluer. En fait, ils incluent dorénavant un composant VR. Il se peut de ce fait qu’on tombe sur des chatbots VR prenant la forme d’avatars. Il s’agit de simulations humaines réalistes qui devraient agir et parler exactement comme de vraies personnes grâce à l’IA.

Le principal avantage avec les chatbots VR, c’est qu’ils proposent une interaction nettement plus réaliste. En combinant l’IA et la technologie VR, ils devraient être capables de répondre à quasiment toutes les questions de tout utilisateur. Ils devraient aussi être à même de récupérer diverses données à partir d’une base de données accessible.

Commerce électronique

Le commerce électronique ou e-commerce fait partie des secteurs qui profitent énormément de la combinaison entre l’IA et la technologie VR. Grâce à l’intelligence artificielle, beaucoup de spécialistes du marketing tentent d’acquérir de nouvelles connaissances sur les parcours et les comportements des acheteurs.

Il ne faut en aucun cas oublier qu’ils peuvent toujours obtenir de nouvelles informations sur la manière dont le public réagit à leurs divers produits.

Avec la réalité virtuelle, les parcours des acheteurs deviennent, entre autres, nettement plus innovants. Effectivement, ils peuvent, par exemple, essayer des articles, comme des vêtements, virtuellement sans avoir à les mettre dans le monde réel.

IA VR

Espaces de travail virtuels

En ce moment, les différents espaces de travail tendent à devenir virtuels. La pandémie actuelle y est probablement pour quelque chose. Quoi qu’il en soit, la réalité virtuelle constitue un élément essentiel de cette virtualisation des bureaux.

De plus en plus de solutions de collaboration VR voient en effet le jour, si on ne parle que de Spatial, de Vive Sync et de Glue. Bien entendu, en plus des réunions, par exemple, la plupart des entreprises s’en servent pour réaliser des formations à distance.

Pour permettre cette possibilité, l’intelligence artificielle entre bien évidemment en jeu. Les divers professionnels ont de ce fait droit à des outils de formation inédits et des expériences interactives tout à fait exceptionnelles. En somme, la collaboration à distance est ainsi nettement facilitée et optimisée grâce à la combinaison entre l’IA et la technologie VR.

Véhicules autonomes

L’avènement des voitures autonomes est un sujet qui intéresse actuellement beaucoup de monde. Pour rouler de manière autonome, ces véhicules ont bien entendu besoin de l’intelligence artificielle.

Toutefois, à elle seule, cette dernière aura du mal à les diriger convenablement. Il faut l’entraîner pour le faire. C’est là que la réalité virtuelle doit entrer en jeu. Effectivement, elle est en mesure d’entraîner les voitures en question à naviguer dans des conditions réelles.

Ainsi, une fois combinée à la technologie VR, l’IA peut de ce fait diriger ces véhicules correctement en fonction des trajets définis par l’utilisateur.

Robots industriels

Tout comme les véhicules autonomes, les robots industriels ont également besoin de l’intelligence artificielle pour fonctionner convenablement. Afin de réaliser les différentes tâches qu’on leur confie, qui sont souvent complexes, ils doivent aussi s’entraîner.

Pour cela, il est bien sûr important d’avoir recours à la réalité virtuelle. Elle est la technologie à privilégier pour entraîner ces machines correctement avant leur déploiement sur les diverses chaînes de fabrication.

À noter qu’en combinant la VR à l’IA, on a droit à des entraînements à la fois sans risque et réalisés de manière instantanée. Il est en effet possible de lancer des milliers de simulations VR en même temps, ce qui est très intéressant dans le secteur industriel.

Un commentaire

Répondre
  1. L’usage de l’intelligence artificielle en entreprise soulève des questions nouvelles relatives aux risques professionnels et à la protection des travailleurs des conséquences des transformations nombreuses du travail : si une application l’utilise, il faut par exemple s’assurer que les données ne soient pas biaisées de façon à ne pas donner de résultats discriminants en matière de gestion des Ressources Humaines notamment : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/logiciels-applications-de-securite/la-prevention-des-risques-professionnels-de-lintelligence-artificielle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.